Le scénariste de Rogue One défend à son tour Les Derniers Jedi contre les fans turbo-débiles

Christophe Foltzer | 3 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 3 août 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Si on récolte ce que l'on sème, Disney et Lucasfilm ne sont pas loin de commencer une véritable moisson dès que l'on parle de Star Wars. Depuis plusieurs mois en effet, une partie du fandom de la saga des étoiles est bien énervée et ne se prive pas pour le faire savoir.

Ce qui nous fait bien marrer d'ailleurs à tel point c'est ironique. Et oui, il ne faut pas s'étonner que cela arrive après avoir excité pendant tellement d'années l'égo des spectateurs-fans en leur disant qu'ils étaient les vrais garants du temple et que tout était fait pour leur plaire, que Star Wars était à eux et rien qu'à eux, et que ce sale George Lucas ne pourrait plus leur faire de mal. Fatalement, lorsqu'un film déçoit, le coup de bâton suit dans la seconde. Et c'est exactement ce qui s'est passé avec Les Derniers Jedi.

 

Photo Daisy Ridley, Mark HamillLa colère amène la peur et la peur conduit au Côté Obscur

 

Le film de Rian Johnson, par ses choix "audacieux" s'est mis à dos la partie la plus conservatrice de la communauté qui le lui fait payer depuis lors, et pas que lui puisque, suite à des raids d'insultes, plusieurs comédiens de la saga se sont barrés de Twitter et que quelques collègues de Johnson sont montés au créneau pour le défendre.

Après James Mangold et Christopher McQuarrie, c'est aujourd'hui au tour du scénariste de Rogue OneGary Whitta, de prendre le relai puisque, du haut de son statut de scénariste de l'adaptation des Derniers Jedi en comics, il a exposé le fond de sa pensée au micro de Jedi News :

"Ecoutez, je n'aurais pas nécessairement fait les mêmes choix que Rian Johnson parce que nous ne sommes pas les mêmes personnes, tout comme nous ne sommes pas les mêmes scénaristes ou les mêmes fans. Mais je respecte, j'admire, j'apprécie et je soutiens tous les choix qu'il a fait. Le film qu'il a écrit est bien plus courageux et adulte que ce que j'aurai pu faire.

 

Photo Adam DriverDu temps de papy, c'était quand même vachement plus simple quoi

 

Je pense que j'aurai écrit un film beaucoup plus dans le fan-service, qui aurait certes apaisé cette minorité bruyante de fans mais qui, au final, aurait donné un film beaucoup moins important à cause de ça. Très franchement, je suis dégoûté par le traitement qui est réservé à Rian alors que c'est l'un des meilleurs réalisateurs actuellement en activité tout en étant l'une des personnes les plus gentilles que vous pouvez croiser dans une vie. Son film et lui méritent tellement mieux."

Un positionnement clair qui, s'il tente de redorer l'image de Johnson, ne risque pas de mettre fin au conflit. A moins que l'Episode IX, actuellement en tournage sous la tutelle de J.J. Abrams ne vienne calmer le jeu.

 

Photo Rey & FinnHi hi hi, et vous ne savez pas encore ce qu'on vous réserve pour le prochain...

Tout savoir sur Star Wars : Les Derniers Jedi

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
oups
08/09/2018 à 23:49

Bonjour,

The Last jedis souffre de beaucoup trop d'incohérences desservant le réalisme de toute l'intrigue et prend à rebourd toutes les règles et canons de l'univers Star Wars. James Cameron dans Aliens la suite d'Alien avait enrichi l'oeuvre de Ridley Scott tout en la respectant.

Sur la forme :
- scènes irrealistes notamment le dialogue Poe / Hux et la scène de la destruction des tourelles du croiseur du Nouvel Ordre. (Un X-Wing est donc capable de détruire des tourelles de croiseur lourd. Le Nouvel Ordre blinde t'il ses vaisseaux avec du carton ?)
- Intrigue molle sans enjeux (la chasse au hacker, la libération des animaux (l'esclavage c'est mal (...))
- personnages sous développés (Capitaine Phasma) ou inutiles Finn
- des tenues ou attitudes complètements décalées (l'amiral Holdo qui porte une tenue ultra utile pour piloter un croiseur (...))
- des retournements de situations improbables (le hacker de benecio del toro en est le meilleur exemple ou l'explosion du croiseur de Nouvel Ordre coupé en 2 avec Finn et Rose en seuls survivants ou la disparition du Grand Snorky (...).
- inutilité des scènes notamment celle du casino et celle de Maze Katana (summum des scènes absolument surréalistes et non crédibles).
- des officiers du Nouvel Ordre qui font rire plus qu'autre chose.

Sur le fond :
- motivation et caractérisation des personnages principaux absente
- surpuissance des différents intervenants. En clair, il n'arrive rien aux héros.
- Absence de réponses aux questions posées par le 7 : qui est Rey ? Qui sont ses parents ?
- Que sont devenus les Jedis après la chute de l'empire ? (Et non, je n'ai pas envie d'aller acheter les bouquins. Je souhaite un scénario cohérent et crédible)

Il y a plus gravement en dessous une absence totale de direction globale dans la nouvelle trilogie. En ne reprenant pas l'univers étendu, Disney a voulu imposer sa marque et sa vision. Or, il ne propose absolument rien de neuf de novateur ni d'enrichissant. Pire encore, il dénature la trilogie et l'univers original.

La meilleure image pour expliquer ce phénomène est celle du Casque de Vador retrouvé par Ben Solo. Ce qui signifie que le petit-fils a profané la tombe de son grand-père ?

Pourtant il y avait de bons éléments dans le 7 : la torture par le biais de la force, la garde laser du sabre de Ben Solo (...) malgré un scenario "photocopillé".

Relooker un X-Wing en changeant sa couleur ou le design des casques des troopers ne constitue pas de l'enrichissement d'un univers.
Le Fan Service (détestable expression personnellement) n'est pas une excuse pour repomper des scènes entières des films précédents, et donc s'affranchir de toute créativité.

Rogue One a été créatif car il a permis d'enrichir la saga avec de nouveaux éléments tout en restant cohérent avec l'ensemble (nouvelles planètes, nouveaux vaisseaux, nouveaux droïdes, nouvelle apport à la philosophie (faire corps avec la force), nouveaux lieux (château de Vador))

Star Wars n'est pas un produit "photocopillable" à l'infini.

Au delà d'être un Star Wars, Les derniers Jedis est avant tout un mauvais film.

Disney va tuer sa poule aux oeufs d'or. (La vente des jouets a notamment chuté) Leur nouvelle philosophie est elle : "take the money and run ?"

Lecteur depuis l’origine
04/08/2018 à 16:58

@Dodo
Tu parles de qui là ? Tu peux nous dire qui est turbo debille ? En argumentant ?

Dodo
04/08/2018 à 15:36

Trop drôle les commentaires, tous ces gens qui ont compris qu'on parlait d'eux :)
C'est bien les gens, quand une simple critique est prise pour de la condescendance...

Gage
03/08/2018 à 18:00

Personnellement, ils ont perverti et trahi, avec leurs choix très discutable, tout ce qui faisait l'essence même de la saga.

Florentino
03/08/2018 à 17:44

Article rédigé par un trou du cul, sans argument mais avec condescendance, qui ne peut satisfaire que ceux qui partagent son avis, et agacer ceux qui sont en désaccord. Quelle misère...

NeoGeo
03/08/2018 à 17:33

J’ai adoré ce film

George Abitbol
03/08/2018 à 17:11

Les Derniers Jedi, le seul Star Wars qui a l'ingéniosité de ne pas mettre d'aliens ni de droïdes et qui a la puissance de s'appuyer sur les bases fondamentales en matière d'espace car, comme tout le monde sait, dans l'espace on peut larguer des bombes...
Et puis cette capacité à contredire son propre récit, c'est hyper méta.
Et n'oublions pas, ce film détient quand même un record: livrer plus d'incoherences au sujet des champs de force de protection qu'Independence Day Resurgence. C'est quand même pas rien.
Bon je vais m'arreter là car je pourrais faire 12 pages sur les qualités hautement identifiables de ce chef d'oeuvre craché par les fans "turbo débiles" qui n'ont fait que grassement enrichi Lucas Art en achetant comics, romans, jeux vidéo et autres dérivés vendus au prix d'une c0uille.

George Abitbol
03/08/2018 à 16:43

Détester Star Wars 8 et ne pas se taire, c'est être un fan turbo-débile, dixit un site qui est censé être objectif.
Déjouer les attentes des fans peut faire un bon film, à condition de proposer quelque chose un minimum interessant.

Lecteur depuis l’origine
03/08/2018 à 16:42

@ Kemplis

Oui tu as parfaitement raison.
Mais cette communication des studios et des employés des studios (cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas sincères, cela veut dire qu’ils intègrent les limites de ce que le permet de dire), c’est une façon de vouloir cacher le problème.
Il n’y a pas des artisans sincères en face de fans stupides, aigris et bruyants.
Il y a un film avec un discours méta très clair, à savoir on fait table rase du passé, qui ne veut pas s’assumer.
Le tout avec une écriture pleine de faiblesses.
Face à cela, un grand nombre de fan ont réagi. Et c’est normal.
Sauf que le studio ne peut admettre ses erreurs. Alors on caricature ce que dit le public pour raconter une histoire simpliste.

Constantine
03/08/2018 à 15:26

Poe Dameron est cool

Plus
votre commentaire