James Mangold, le réalisateur de Logan, en a aussi marre des fans turbo débiles de Star Wars

Christophe Foltzer | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 09:55
Christophe Foltzer | 9 juillet 2018 - MAJ : 09/07/2018 09:55

On ne sait pas si vous avez remarqué, mais ça gueule beaucoup en ce moment contre la partie des fans de Star Wars un peu intégriste sur les bords qui attaquent les gens à tour de bras et empêchent les autres, les vrais, de vraiment profiter de leur saga préférée.

Il faut dire aussi que cette frange de personnes un peu tristes n'y va pas avec le dos de la cuillère puisque l'on parle quand même de messages haineux et de harcèlement sur les réseaux sociaux, ce qui a déjà conduit Daisy Ridley et Kelly Marie Tran à quitter Twitter pour garder un peu de leur santé mentale.

Une pratique honteuse qui a trouvé son point d'orgue avec Star Wars : Les Derniers Jedi mais qui ne date pas d'hier puisqu'on se rappelle encore le récent récit d'Ahmed Best, l'interprète de Jar Jar Binks, qui a bien failli le payer de sa vie.

 

Photo Rey & FinnPaix et amour les gens

 

Et depuis quelques jours nous assistons à une levée de boucliers, un véritable rappel à l'ordre, de la part de plusieurs réalisateurs hollywoodiens qui ne se cachent plus pour exprimer leur mécontentement à l'égard d'une partie de la fan-base qu'ils aimeraient bien voir disparaitre. Et aujourd'hui, c'est au tour de James Mangold, le réalisateur de Logan, de mettre quelques points sur les "i" via son compte Twitter :

"Quand on arrive au point où écrire et réaliser ces grosses franchises revient à écrire un nouveau chapitre de la Bible (avec le risque d'être lapidé et accusé de blasphème), beaucoup d'esprits audacieux vont quitter ces projets pour les laisser entre les mains des compagnies. Si vous avez l'impression que ces réalisateurs ne sont juste que des outils corporates et sans aucun pouvoir, pour alors nous insulter ?

 

Photo Hugh JackmanParce que vous allez vraiment attaquer Wolverine ? Bonne chance les mecs

 

Je peux vous assurer que dans le cas de Rian Johnson et Christopher McQuarrie, ce ne sont pas des animaux domestiques possédés par les studios. Ils mènent en réalité vos combats en coulisses. La ferveur de certaines attaques atteint un niveau évangélique.

Après je comprends que pour beaucoup de monde, moi inclus, la saga Star Wars possède une grande force spirituelle, similaire à un texte religieux. Mais nous devons nous rappeler de gérer nos déceptions à la façon de Yoda et non celle de Darth Vader."

Des paroles pleines de sagesse donc, dont on ignore si elles calmeront le jeu puisque Mangold est lui aussi impliqué dans l'univers Star Wars, prévu qu'il est à la tête du spin-off sur Boba Fett. Mais il est bon de rappeler parfois qu'il ne s'agit au fond que de cinéma et qu'on a déjà suffisamment de problèmes avec les vraies religions révélées actuellement pour en rajouter avec une autre qu'on créerait de toutes pièces. A moins qu'on ait beaucoup de temps à perdre. Ce qui n'est pas notre cas.

 

photoJames Mangold en a un peu marre

Tout savoir sur Logan

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Beerus
10/07/2018 à 17:49

Mangold on l'a pas attendu quand Snyder s'en est pris pleins la gueule de manière injuste. Enfin bref.

Tony
10/07/2018 à 09:54

Quand Warner fait de la m€rde sur les adaptations DC, ils se font défoncer par la critique au point de devoir virer une partie de leur conseil d'administration pour remettre de l'ordre, mais ça c'est normal pour tout le monde.
Quand Disney fait de la m€rde avec Star Wars, faut surtout rien dire et laisser le bateau couler. Pire, t'as tous les réalisateurs qui partent en croisades contre ceux qui n'aiment pas.
A force de l'ouvrir, ces réalisateurs ne se rendent pas compte qu'ils nuisent à l'image de cette franchise qui commence déjà à se détériorer.

Mais le pire, c'est quand Mangold défend Johnson en disant que ce n'est pas un animal domestique des studios. Sauf qu'on laisse pas un chien enragé en liberté. C'est justement là tout le problème, Johnson a livré SON film, et il est décrié pour son manque flagrant de cohérence.

jaroh
10/07/2018 à 07:38

Très bel épisode 8, mais totalement inintéressant. Je n'ai même pas vu Solo qui m'a complètement laissé de marbre et l'épisode 9 ne me fait ni chaud ni froid...

J'étais pourtant à fond à la sortie du 7 et je n'ai rien de spécial contre Disney d'ailleurs la recette Marvel fonctionne encore sur moi qui me déplace toujours après 20 films.

JANGO56700
09/07/2018 à 18:43

Star wars episode 7 et 8, c'était trop génial !!!..... non je déconne c'était trop nul !!
Je peux écrire ça ou pas ? j'ai le droit ?

Zanta
09/07/2018 à 18:41

The Last Jedi a de l'ambition, comme le Logan de Mangold.
Et ça, c'est devenu rare au cinéma.

Le rol’
09/07/2018 à 17:50

Yup
Apres Empire strikes back, The last jedi est l’episode le plus interessant, de loin.
Loin d’être parfait, certes (les 20m a jeter de la planete casino, scene formellement ratée de Leia et la force..)
Mais enfin un Skywalker plus adulte , humain, brisé et solitaire, trois fois yes.
Quelle belle mort avec ce plan final si symbolique.
Vader restera ds les memoires dc quelle meilleure et logique idée pour le villain de se debarasser et d’exploser son masque pour pouvoir mieux exister, justement.
Poe qui a force de trop en vouloir ou faire finit par mener a la mort ses propres partenaires et alliés.
Ce plan hallucinant du destroyer detruit de Snoke.
Les references Kurosaweskes formelles et en terme de montage
Il y a ds cette nouvelle trilogie des genocides, parricide, planetes entieres atomisées.
I’m in, lachez-rien les gars.
Bisous ds le cou a tous les autres.

Pog
09/07/2018 à 17:04

Les excités des neurones qui sont encore en train de gérer l'horreur du féminisme (quel est le rapport en fait là...) ou Les Derniers Jedi pendant encore 5 ans : il n'est absolument pas question dans les mots de Mangold de ne pas plus avoir le droit de ne pas aimer un film, mais de ne pas savoir gérer son avis au point de complètement déraper et perdre tout respect. En gros, c'est même le contraire : il est question ici d'avoir le droit justement d'aimer un truc qu'une partie du monde n'aime pas, et considère être absolument pas aimable (combien de gens insultés pour avoir osé penser que SW8 n'est même pas une horreur, voire est bien, comme si c'était impossible de penser ça ou juste accepter cet avis...)

AlexKain86
09/07/2018 à 16:46

Bientôt on aura plus le droit de pas aimer un film.

Ce film a été réalisé par une femme avec des femmes : tu l'aimes pas, tu es sexiste ! (même s'il est vraiment mauvais, objectivement parlant)

Ce film a été réalisé par un réalisateur qui soit disant avait du respect pour la matériau d'origine (ouais, parce que j'ai de gros doute sur le fait que Rian Johnson aime vraiment Star Wars quand on voit le résultat avec son film et notamment le traitement de Luke Skywalker, limite parodique, voire pire que ça en fait) : "tu l'aimes pas, tes un faux fan, on t'as pas demandé ton avis".

Ce film n'est qu'un film de studio façon Marvel, une "commande" : "tu l'aimes pas, t'es naz, faut comprendre que le film n'a pas pour but d'être profond, c'est un blockbuster bas du front, tu vas chercher trop loin si tu veux un minimum de cohérence, de scénario, d'intérêt, etc"

Ce film est un film complétement barré, fait par un illustre inconnu, et aurait pu être sympa mais comporte bien trop de lacunes : "tu l'aimes pas ? Pffu, tu comprends pas l'esprit de l'auteur, tu vois, il fait quelque chose qui ne doit pas nous parler, quelque chose pour lui, quelque chose de mystérieux, c'est trop bien"

etc....

Non, on peut trouver toutes les excuses qu'on veut, déjà un avis c'est un avis.
Et au-delà de ça, il y a plein de composantes techniques qui font qu'un film peut être mauvais.
Désolé pour les réalisateurs et scénaristes de ces films.
Le problème étant qu'avec twitter et tout ce que je viens de citer, on a plus le droit de soulever ces points donc ils vont se penser intouchables, donc ils vont continuer à nous pondre de la merde sans chercher à s'améliorer.

Royo59
09/07/2018 à 14:43

@Arnaud : Ben c'est ce qu'il dit, notamment lorsqu'il parle de Yoda/Darth Vader. Le problème n'est pas la critique, c'est l'insulte, voir harcèlement que subisse réalisateurs et acteurs et compagnie. Qui n'a rien à voir avoir une critique ou un avis posé.
Et c'est d'autant pire quand en amont les mecs se battent constamment pour faire passer leur vision, leurs idées, et créer le film qu'ils veulent (et qui, il faut le dire, n'arrive jamais, parce qu'on sent bien qu'ils sont bridés).

Arnaud
09/07/2018 à 13:22

Ce qui me gêne dans ce que dit mangold c’est qu’il ne parle pas spécialement des haters qui insultent à tout va, vont sur le terrain du racisme et autre, mais plus généralement de ceux qui n’ont pas aimé le film

Et du coup la question: les spectateurs ont-ils le droit d’etre déçu et de le dire ?

Plus
votre commentaire