En eaux troubles sera "le deuxième meilleur film de requin de tous les temps" selon son réalisateur

Prescilia Correnti | 2 août 2018 - MAJ : 02/08/2018 23:58
Prescilia Correnti | 2 août 2018 - MAJ : 02/08/2018 23:58

Mais c’est lequel le premier du coup ? Parce que nous, obligatoirement, c’est Sharknado qui remporte la première place… Non ?

Réaliser un film de requin aujourd’hui est un pari audacieux. Il faut vraiment en avoir une sacrée paire ou avoir une idée révolutionnaire à poser sur la table pour s’adonner au genre tant le filon a été exploité jusqu’à la moelle.

Les prédateurs marins ont été imaginés sous tellement de formes possibles : des requins volants (Sharknado), dans la mer (The Reef) ou dans le sable (Sand Sharks : Les Dents de la plage), aux robots requins (Mega Shark Vs. Mecha Shark), fantômes (Ghost Shark), croisés avec un pouple (Sharktopus), à deux têtes puis trois, et même, des requins dans l’espace, qu'il est devenu compliqué de faire original.

 

Photo"Chef, j'ai un poisson dopé aux stéroïdes en visuel" 

 

Quand Jon Turteltaub, réalisateur d’En eaux troubles (The Meg en version originale) se pointe, il décide qu’il lui faut une grosse idée – très grosse idée. Le cinéaste de Rasta rockett et Benjamin Gates et le trésor des Templiers veut adapter au cinéma le plus gros requin que cette Terre ait porté : le Mégalodon. Un monstre amphibien préhistorique qui, fort heureusement pour nous, a vécu durant la période du Cénozoïque il y a 20 millions d’années. A côté de lui, le grand requin blanc de Steven Spielberg est bien maigrelet et pâlot puisque son aîné pouvait atteindre plus de 20 mètres de long. Vous imaginez le carnage s’il était encore parmi nous ?

A l’approche de sa sortie en salles, Jon Turteltaub est revenu sur cette production, et sur la pression à laquelle il a dû faire face durant le tournage, lors d’une interview avec le Hollywood Reporter :

« On m’a souvent posé la question sur ce "film de requin" lors du tournage. Après Les Dents de la mer, le film de requin est devenu quelque chose de plus important, comme une empreinte, mais c’est également devenu un genre pointilleux car on fera automatiquement référence au film de Steven Spielberg. Alors la question devient : comment exploiter les intérêts des Dents de la mer en sachant pertinemment que tu ne pourras jamais faire mieux ?

 

Photo Jason Statham"Heu, je sais pas où vous le voyez moi ce requin les gars" 

 

Je me souviens quand je faisais Rasta rockett que quelqu’un a vu un rapide plan du film et m’a dit : "C’est plutôt bon". Je lui ai répondu : "Qu’est-ce que tu veux dire par c'est plutôt bon ? Ce n’est pas plutôt génial ? – sous le ton de la blague." Ils m’ont ensuite répondu : "Et bien, ce n’est pas comme si tu faisais le meilleur film de tous les temps". Alors, à ce moment, j’ai réalisé que oui en fait, je l’ai fait. Chaque réalisateur sur chaque film se prépare à faire le meilleur film de tous les temps.

Et en cours de route, vous avez réalisé que cela n’arrivera pas et que vous essayez juste de faire le meilleur film possible. Je voulais probablement être un cinéaste à cause des Dents de la mer, donc honnêtement, je me suis mis à faire le deuxième meilleur film de requin de tous les temps. Et j’espère, que nous l’avons fait. »

Pour rappel, En eaux troubles est une co-production chinoise. Le long-métrage a été co-financé et co-produit par Gravity Pictures, studio de cinéma de China Media Capital. L’enjeu est donc d’autant plus grand pour son réalisateur. En attendant pour voir le mastodonte des mers à l’œuvre, il faudra patienter jusqu’au 22 août prochain, date de sortie dans nos salles.

 

Photo The MegQuand t'arrives pas à terminer ton bol de céréales

Tout savoir sur En eaux troubles

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Marc
07/08/2018 à 17:47

Sortie le 22 Aout vivement. !!! Le seul film de l'été qui vaut le déplacement. Avec Les Indestructible 2 . Wait and see.

DJ 29
05/08/2018 à 18:04

Numéro 1 : Les dents de la mer. (Jaws)
Numéro 2 : Les dents de la mer 2 . (Jaws 2)
Numéro 3 : La mort au large (Great White).(1981) Avec James Franciscus .
https://www.youtube.com/watch?v=a7BqySlrX80

DJ 29
05/08/2018 à 17:56

La mort au large (great white).(1981) Avec James Franciscus. Voila mon numéro 3 après les dents de la mer 1 et 2 .https://www.youtube.com/watch?v=a7BqySlrX80

Polo62
04/08/2018 à 21:11

1 er Jaws
2 ème peur bleu
3 ème the reef
4 ème 47 meters down
5 ème (par amour de jeunesse)
Shark attack 2

Niemans
03/08/2018 à 18:37

Instinct de survie. Le meilleur film de requin à mon avis derrière l indétronable Jaws.

Wilson
03/08/2018 à 16:30

Peur bleue était terrible

Rorov94
03/08/2018 à 14:50

Le meilleur «shark-movie» après JAWS c'est THE SHALLOWS.
Ce film est un tour de force technique hallucinant!
Histoire sans prétention, chef op'au top,actrice convaincante et sfx bluffants(ce requin...).

Number6
03/08/2018 à 14:06

Rien de neuf:

Et carthago lorgner sur le roman de Steve Alten ? Non je pense pas. Tout ça pour dire que le film est adapté de Steve Alten et non un repompe. Ça rappelle le débat Avatar et Aquablue. Bon ce dernier y a quand même vachement de similitude. Mais quand même. Christophe Bec est un bon compteur de SF, et comme tout les auteurs se pompent dans ce domaine, aussi bien littéraire, bd que cinema, il est normal de trouver des similitudes. J'ai même trouvé que le dernier Luc besson ressemblait un peu à la série bd Valérien... Euh wait...

Rien de neuf
03/08/2018 à 13:12

http://www.humano.com/album/35834

Sans doute une histoire pompée de la BD carthago qui la part belle au fameux megalodon qui a été piégé dans une caverne et qui s'échappe... À voir...

toff62
03/08/2018 à 13:06

lol, je savais pas que le requin était amphibien ! mdr

Plus
votre commentaire