Après Kubo et Paranorman, le studio Laïka annonce son nouveau film : Missing Link

Christophe Foltzer | 30 juin 2018 - MAJ : 01/07/2018 12:31
Christophe Foltzer | 30 juin 2018 - MAJ : 01/07/2018 12:31

Si, dans le domaine de l'animation occidentale, on cite toujours Dreamworks ou Pixar, on aurait tort d'oublier d'y ajouter le studio Laïka, responsable de bons petits chefs-d'oeuvres en animation image par image et qui devrait bientôt faire reparler de lui. 

Bien que Travis Knight, la tête pensante du studio Laïka, soit parti réaliser le premier spin-off de la saga Transformers, Bumblebee, il ne faudrait pas croire que sa société se tourne les pouces en attendant son retour. En effet, après un Kubo et l'armure magique de haute volée, Laïka s'est aussitôt remis au travail sur le mystérieux Missing Link, dont nous venons enfin d'avoir les premières infos. 

 

 

PhotoKubo et l'armure magique


Le film est donc écrit et réalisé par Chris Butler, à qui l'on doit déjà l'excellent L'Étrange pouvoir de Norman et nous racontera l'histoire de l'énigmatique Mr. Link, un des lointains descendants d'une espère primitive dont il est le seul survivant et qui se cache dans les bois pour survivre à l'abri du regard des hommes. Devenu une véritable légende, il est découvert par Sir Lionel Frost, un chasseur de mythes, accompagné de Adelina Fortnight, qui est la seule personne à posséder la carte pouvant les mener à la légendaire cité ancienne de Shangri-La.

 

L'Etrange pouvoir de Norman, toujours aussi magnifique

 

Un récit d'aventure donc, en mode écolo-friendly qui réunira un casting des plus intéressants puisque la créature aura la voix de Zach Galifianakis tandis que Frost et Fortnight seront respectivement incarnés par Hugh Jackman et Zoe Saldana. Si pour le moment il n'existe qu'une seule illustration du film (que vous trouverez ci-dessous), nous devrions bientôt en découvrir un peu plus puisque Missing Link a enfin une date de sortie et qu'il arrivera sur les écrans américains le 19 avril 2019. Avec la promesse, encore une fois, d'un très beau voyage. Normal, c'est du Laïka.

 

photo Missing link

commentaires

Le rol’
01/07/2018 à 11:26

Absolument.
Laïka sont les boss aujourd’hui et representent ce que Pixar etait hier.
Des scenarios profonds avec une forme epoustouflante, poetique avec ce charme technique et desuet.
Du pain beni pour chaques enfants et adultes.
Un sans-faute avec en ce qui me concerne leur chef d’oeuvre mais trop sous estimé Les Boxtrolls, festin visuel comprenant un des villains les plus malsain et craspec de l’histoire de l’animation..

Fil
30/06/2018 à 12:29

Avec Gibli, Laika est juste le plus grand studio d'animation. Que de purs joyaux et de véritables pépites de vrai cinéma.

FRED
30/06/2018 à 12:27

LAîKA > PIXAR

Redmond Barry
30/06/2018 à 09:48

Bonne nouvelle.

votre commentaire