En plus de combattre King Kong, Godzilla aura droit à un deuxième univers étendu rien qu'à lui

Christophe Foltzer | 22 mai 2018
Christophe Foltzer | 22 mai 2018

On en parlait pas plus tard que ce week-end, la franchise Godzilla a sacrément la patate ces dernières années et elle multiplie les projets. Le lézard géant franchit aujourd'hui une nouvelle étape.

Si Godzilla est avant tout un trésor national au Japon, il a aussi une carrière américaine. On se rappelle que le premier film de la saga en 1956 avait été charcuté pour y insérer des séquences avec des acteurs yankees (genre, Raymond Burr), histoire de pas effrayer le public local avec tous ces japonais. Et puis, évidemment, il y a eu la purge de 1997 avec Jean Reno. Enfin, en 2014, le film de Gareth Edwards est venu remettre les compteurs à zéro.

 

Godzilla 2014, la version made in USA

 

Alors que Godzilla : King of the Monsters, la suite, est toujours prévue pour le 1er juin 2019 (et qu'on n'en sait pas grand chose), il est évident depuis un moment que le lézard sera au coeur d'un univers étendu puisque le film d'après s'appellera purement et simplement Godzilla vs Kong (prévu pour le moment le 28 mai 2020). Donc pas de mystère.

Sauf qu'en parallèle, Godzi a connu un regain d'intérêt au Japon avec les sorties successives sur Netflix de Shin Godzilla, et les animés La Planète des Monstres et City on the edge of battle (qui vient tout juste de sortir là-bas). On apprend aujourd'hui via le site Bloody Disgusting que la Toho, créatrice et productrice de la franchise, semble bien décidée à créer un univers étendu rien qu'à elle autour de son monstre fétiche, comme l'a déclaré Keiji Ota au micro de Nikkei Style :

 

Photo Godzilla ResurgenceShin Godzilla, la version made in Japan

 

"Après 2021, nous pensons à une stratégie qui consiste à sortir un nouveau film Godzilla tous les deux ans, même si on préfèrerait avoir une cadence annuelle. Le futur de la série et son développement prennent très en compte la notion d'univers étendu. Mothra, King Ghidorah et les autres pourraient tout aussi bien avoir leur film rien qu'à eux et évoluer au sein d'un même monde, un peu comme le fait Marvel, en organisant des crossovers entre Iron Man et Hulk par exemple."

Un univers étendu qui se limiterait au Japon donc, puisque, pour le moment, les versions américaines ne semblent pas concernées. Cela dit, du coup, ce changement de stratégie remettrait en cause un hypothétique Shin Godzilla 2 puisque le studio préfèrerait mettre l'accent sur cette notion d'univers étendu et le monter le plus rapidement possible.

Allez, fallait bien que ça arrive un jour hein...

 

Monster PlanetLa planète des Monstres, sorti sur Netflix

Tout savoir sur Godzilla

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lauvnis
23/05/2018 à 04:23

Étant fan de la bébête je ne peux que être heureux !

corleone
22/05/2018 à 12:39

j'ai rien compris à votre artcicle.... le titre n'est pas en adéquation avec votre texte. les versions américaine ont toujours évolué indépendaement des versions jap. le scoop aurait été de nous apprendre un cross over avec Pacific RIM. article put à clik rien de plus

votre commentaire