Peter Jackson révèle comment, sans le savoir, il a participé au blacklisting de deux actrices par Harvey Weinstein

Christophe Foltzer | 16 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 16 décembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

L'affaire Harvey Weinstein est vraiment terrible et ce pour plusieurs raisons. Déjà parce que les actes commis par l'ancien criminel sont particulièrement abjects mais aussi parce qu'ils traduisent un certain état d'esprit d'Hollywood, entre agressions sexuelles et manipulations psychologiques. De quoi faire un film.

Et plus le temps passe, et plus on va en apprendre de belles sur Harvey Weinstein. Déjà le coup de Salma Hayek et son Frida, c'était sympa, mais aujourd'hui, c'est Peter Jackson qui sort de son silence. Non, le réalisateur n'a pas été agressé sexuellement par Harvey Weinstein, mais le producteur s'intéressait de près au Seigneur des Anneaux avant que le projet ne termine chez la New Line et lorsque la question du casting est arrivée, Peter Jackson voulait choisir les comédiennes Mira Sorvino et Ashley Judd. Deux actrices ayant joué dans des productions Miramax et ayant eu affaire aux avances de Weinstein, tout en les refusant. Ce dernier, mauvais perdant, les avait blacklistées, prévenant Jackson qu'elles étaient ingérables sur un plateau et qu'il fallait "les éviter à tout prix." Ce que le réalisateur a fait donc.

 

Photo

Harvey Weinstein

 

Mais 20 ans plus tard, Harvey Weinstein est tombé et, à l'aune de toutes ces révélations, Peter Jackson repense à cette histoire et la trouve bizarre. Et quand, dans la liste des victimes déclarées, il trouve les noms de Judd et Sorvino, il comprend qu'il a involontairement aidé le producteur à détruire les carrières des comédiennes. Et il le fait savoir dans les colonnes de Deadline très récemment. Harvey Weinstein dément tandis qu'en parallèle, Ashley Judd réagit sur Twitter :

"Je me souviens très bien de tout cela. Peter et Fran [Walsh, l'épouse, co-scénariste et productrice du réalisateur] m'avaient montré tous leurs travaux préparatoires. Ils m'avaient demandé lequel des deux rôles proposés je voulais incarner et brusquement, je n'ai plus entendu parler d'eux. J'apprécie que la vérité éclate. Merci Peter."

 

Bug

Ashley Judd

 

Suite au déni de Weinstein, Peter Jackson a utilisé son droit de réponse en dévoilant les détails de cet affaire dans les colonnes de Deadline :

"Certains aspects du déni d'Harvey Weinstein ne sont pas sincères. Il dit, en gros, qu'il n'a pas fait de blacklisting puisque le film est allé à la New Line. Ce qui est une déformation de la réalité.

Durant les 18 mois où nous avons développé Le Seigneur des Anneaux chez Miramax, nous avons eu beaucoup de discussions avec Harvey Weinstein, Bob Weinstein et leurs collègues.

A ce moment, aucune proposition n'a été faite à des comédiens parce que cela arrive après que le film ait été validé par la production, et Miramax ne valide jamais ces films.

Mais il y a eu plusieurs discussions internes concernant un possible casting. Fran et moi nous rappelons qu'il avait été question de Morgan Freeman, Paul Scofield, David Bowie, Liam Neeson, Natascha McElhone, Claire Forlani, Francesca Annis, Max Von Sydow et Daniel Day Lewis, pour de possibles rôles dans le film.

 

Photo Robin Williams

Mira Sorvino

 

Parmi tous les noms, nous avons manifesté notre enthousiasme pour Mira Sorvino et Ashley Judd. En fait, nous avons rencontré Ashley pour lui parler de deux rôles possibles. Après la rencontre, Miramax nous a demandé de les oublier parce qu'ils avaient eu de mauvaises expériences avec elles.

Fran était présente à la réunion et se rappelle ces commentaires négatifs sur Ashley et Mira aussi bien que moi. Nous n'avons aucune raison d'inventer tout ça.

Ce type de commentaire n'est pas inhabituel, cela peut arriver avec n'importe quel studio sur n'importe quel film et concernant n'importe quel acteur ou actrice. Mais, une fois que vous l'avez entendu, vous ne l'oubliez pas.

Nous n'étions pas en position d'offrir un rôle à Mira et Ashley, parce que le casting se crée sur un consensus, chacun peut mettre un veto sur un nom et, à l'époque, nous n'avions pas le pouvoir suffisant d'outrepasser les choix du studio.

Le film est parti chez New Line avant que le casting ne démarre, mais comme Miramax nous avait mis en garde contre elles et que nous étions alors suffisamment naïfs pour les croire, nous n'avons pas proposer leurs noms à la New Line.

 

Photo Peter Jackson, Jack Black

 

20 ans plus tard, nous lisons toutes ces accusations d'agressions sexuelles contre Weinstein et nous voyons les témoignages d'Ashley et de Mira qui pensent avoir été blacklistées parce qu'elles avaient refusées ses avances.

Fran et moi nous sommes immédiatement rappelés les réactions négatives de Miramax quand nous avions dit leurs noms et nous nous sommes demandés si nous n'avions pas, sans le vouloir, participé à la destruction de leurs carrières par Miramax.

Nous n'avons aucune preuve pouvant relier les accusations d'Ashley et Mira à nos discussions sur le casting du Seigneur des Anneaux il y a 20 ans, mais nous maintenons notre version de ce que nous a dit Miramax quand nous avions proposé leurs noms.

Si nous avons été malgré nous complices de la destruction de leurs carrières, Fran et moi nous excusons sans réserve auprès d'Ashley et de Mira."

 

Photo

Tout savoir sur Peter Jackson

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Danh
16/12/2017 à 17:33

@yellow submarine ; Et la marmotte elle met le chocolat dans l'allu? :)

yellow submarinecorection
16/12/2017 à 13:55

rassurant que des personnes Garonnes et pupuces existent dans ce milieu

yellow submarine
16/12/2017 à 13:32

@Danh: vous croyez pas qu'à l'époque du lancement du SDA ils avaient pas d'autre chose à faire que de vérifier les informations d'un des plus grand gros producteur de l'époque concernant deux actrices.

Ils étaient une petite société qui se lançaient dans la production d'une des plus grandes trilogie de l'histoire du cinéma. Franchement vérifier la véracité sur la réputation de tel ou tel acteur je ne pense pas que c'était leur priorité.
En plus ce type c'était une sorte de dieu à l'époque. Alors remettre en question ses dires je ne pense pas que ça leur ai traversé l'esprit.
Je trouve la critique facile surtout qu'ils n'ont rien à gagner à avouer cela aujourd'hui

Rahan les tape
16/12/2017 à 13:29

Jamais compris pourquoi Ashley Judd avait aussi vite disparu des écrans fin 90's...en général c'est soit l'agent foireux soit l'abus de bistouri qui t'expédient direct dans l'enfer du DTV.
Soit Harvey.

Danh
16/12/2017 à 13:07

Les mecs sont drôle... Sans déconner? Vous ne vérifiez pas? Ou on vous a peut être fait comprendre plus fermement "Cherche pas. C'est Non." et à l'époque t'as pas cherché ... Parce que ça n'était pas dans ton intérêt...
Me font un peu marrer avec leurs "coming out" à 3 sous...
Les mecs sont à Hollywood, pas DisneyLand mais ils n'étaient pas au courant ... hahahaha!
Vivement qu'on décerne l'Oscar du meilleur pipoteur! (ou pipoteuse soyons "Fair")

yellow submarine
16/12/2017 à 12:48

rassurant que des personnes seines et étiques existent dans ce milieu

votre commentaire