Simon Kinberg annonce que son Dark Phoenix sera un hymne aux femmes

Christophe Foltzer | 12 décembre 2017
Christophe Foltzer | 12 décembre 2017

On commence à sérieusement parler de X-Men : Dark Phoenix alors que le film ne sortira que le 2 novembre 2018, et cela nous fait bien plaisir parce qu'on se demande quand même ce que peut bien nous préparer Simon Kinberg pour sa première réalisation.

En dépit de son gros budget et de son casting quatre étoiles, Dark Phoenix sera un premier film, celui du producteur-scénariste de la franchise Simon Kinberg. Un pari osé pour le monsieur et pour la Fox, mais qui pourrait être la solution pour revitaliser une franchise devenue un peu fade avec X-Men : Apocalypse, lequel a bien moins marché en salles que X-Men : Days of Future Past.

 

Photo Sophie Turner

Sophie Turner en a gros

 

En tout cas, lui, il y croit, et c'est bien le principal. Il semble même avoir son point de vue bien arrêté sur la vision qu'il souhaite nous donner. Oui, il n'est clairement pas là pour servir la soupe et entend bien avant tout rendre hommage aux personnages féminins de son univers au-delà de Jean Grey, qui sera au centre du film, comme il vient de l'expliquer au micro d'Entertainment Weekly :

"Je voulais vraiment que l'on prenne conscience de la force de ces femmes dans le comic et des comédiennes que nous avons réussi à obtenir. Et l'histoire principale du film l'exige."

Ce à quoi Sophie Turner, Jean Grey elle-même, n'a pu s'empêcher d'ajouter son avis :

"C'est vraiment excitant. Je pense qu'il y a là une grande révolution dans les films de super-héros. Je pense d'ailleurs que ce film est une révélation parce qu'il s'agit d'une sorte de drame où le héros est une femme et en même temps elle est aussi la méchante. Et il s'agit vraiment de sa relation avece les autres femmes, particulièrement le personnage de Jessica Chastain. C'est très intéressant d'avoir ces deux femmes et qu'elles soient les personnages principaux, tout en étant des femmes très complexes et travaillées."

 

Photo Jennifer Lawrence

Jennifer Lawrence

 

Jessica Chastain interprète un rôle non-humain encore mystérieux, même si la rumeur persistante parle de la princesse Veranke. L'actrice, dont l'investissement dans la reconnaissance du statut des femmes à Hollywood n'est plus à prouver, a manifestement accepté de faire ce film parce que justement, les femmes étaient au centre de l'histoire :

"J'ai toujours voulu faire partie d'un gros film adapté d'un comic-book, mais j'ai toujours eu quelques problèmes avec les rôles de femmes qui m'y étaient proposés. J'ai beaucoup aimé ce script parce que je pense qu'il s'écarte de la norme. Il passe sans problème le test de Bechdel (test qui calcule la valeur des personnages féminins selon leur nombre, leurs rôles et leurs centres d'intérêt dans la fiction, ndlr) et je ne pense pas que beaucoup d'autres films de ce type puissent en dire autant."

Bref, Dark Phoenix s'annonce donc comme un film très différent des autres, féminin sans pour autant être aveuglément féministe, ce qui nous donne encore plus envie de le voir du coup. 

 

Photo Jessica Chastain

Jessica Chastain dont l'identité reste encore à découvrir

Tout savoir sur X-Men : Dark Phoenix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Choco
12/12/2017 à 18:08

L'un des films de super héro qui va tout déchirer !
Hype !!

votre commentaire