James Cameron donne enfin des nouvelles du tournage d'Avatar 2

Christophe Foltzer | 22 novembre 2017
Christophe Foltzer | 22 novembre 2017

A sa sortie il y a 8 ans, le premier Avatar avait été une énorme révolution technologique, et c'était le moins que l'on pouvait attendre de la part de James Cameron. Autant dire qu'avec ses suites, il va monter encore une fois la barre d'un cran.

On ne sait pas ce que serait devenu le cinéma de divertissement sans l'apport de James Cameron. Peut-être qu'il serait arrivé au même point qu'aujourd'hui mais beaucoup plus tard. Car, il faut bien le reconnaitre, en plus d'être un très bon réalisateur, James Cameron est aussi un chercheur du cinéma, un inventeur, voire un explorateur. Chacun de ses films représente un défi technologique qui fait avancer l'industrie en général et autant dire qu'avec les suites d'Avatar qui se profilent, le cinéma risque fort de faire à nouveau un sacré bond en avant ces prochaines années.

 

Photo

 

Parce qu'on rappelle quand même que pendant des années, Cameron voulait tourner le premier film de l'Histoire dans l'espace. Et il a failli y arriver en plus. Prenant le temps de développer plein de nouvelles technologies avant de se lancer dans un film, on peut s'attendre à ce que la saga Avatar utilise le fleuron du matériel et des talents dont dispose Hollywood aujourd'hui pour nous en mettre plein la tête. Et notamment sur un sujet en particulier : le tournage sous-marin.

En effet, Cameron avait prévu dès le départ, une grande partie des suites d'Avatar se déroulera sous l'eau, ce qui explique un équipement particulier pour que les comédiens puissent utiliser leur matériel de motion-capture dans ces conditions extrêmes. Et le réalisateur vient de confier au micro de Collider que ce n'était facile-facile :

 

James Cameron

James Cameron, mais pas sous l'eau là.

 

"Oui, nous le faisons. Cela n'a jamais été tenté auparavant et c'est assez délicat parce que le matériel de motion-capture est basé sur un système optique, où des marqueurs sont photographiés par des centaines d'appareils. Le problème avec un tournage dans l'eau n'est pas la partie sous-marine, mais la frontière entre l'air et l'eau qui forme un miroir en mouvement constant. Il réfléchit tous les points et tous les marqueurs et en crée une série de faux. C'est un peu comme si un avion larguait des grenades à paillettes qui brouilleraient le système radar d'un missile. Cela crée des milliers de fausses cibles, et nous avons donc dû trouver un moyen de contourner le problème. Et nous avons réussi.

De toute façon, dès que vous ajouter de l'eau à l'équation, vous multipliez la difficulté par 10. Donc on y a investi beaucoup de temps, de recherches et de ressources et cela nous a pris un an et demi pour trouver une solution. Nous avons fait un nombre incalculable de tests et nous avons enfin réussi pour la première fois le jeudi 14 novembre. Nous avions six adolescents et un enfant de sept ans, et ils ont tous joué une scène sous-marine.

 

Photo

 

Nous les avons entrainé pendant 6 mois, notamment sur leur souffle, et ils arrivent à le retenir entre deux et quatre minutes. Ils sont parfaitement capables de jouer sous l'eau, de façon très calme tout en gardant leur souffle. Nous n'utilisons pas de scaphandre et nous avons vraiment des résultats saisissants. On peut dire que nous avons cracké le code même si nous sommes toujours dans le petit bassin. Nous irons dans le grand dès janvier."

On le voit, James Cameron n'est pas homme à se laisser freiner par la réalité et met tous les moyens en oeuvre pour la faire plier à ses désirs. Et c'est à ça que l'on reconnait un pionnier. Vivement le 16 décembre 2020.

 

commentaires

Dirty Harry
24/11/2017 à 15:31

Il est évident que ce tournage va durer pour quelques années, le temps d'apprendre aux enfants de 4 ans à tuer un grizzly avec un morceau d'écorce de roseau, puis de les faire sauter d'un gratte ciel à Dubai tout en réinventant l'optique des satellites de la Nasa.
Je suis pour adouber James Cameron comme Roi d'Hollywood, sa bravoure n'a d'égal que son style hyper street crédible pour repousser les limites du genre humain.

west666
23/11/2017 à 06:05

dany15

lol j'ai abusé exprès ^^ c'est pour dire tant attendu et que de l'eau a coulé sous les ponds

ps oui j'ai fait le marseillais je sais ^^

Bahquoi ?
23/11/2017 à 00:41

Mdr Dirty Harry ! ... Et il reviendra ... Et il est le roi du monde
Blague à part ce sera un bonus/docu ultra passionnant !

Traxler
22/11/2017 à 20:49

"ENFIN".

dany15
22/11/2017 à 15:22

15 ans ? 11 ans tu veut dire , avatar est sorti en 2009

west666
22/11/2017 à 15:00

15 ans après mdr bref j'espère qu'il sera réussis au moins pour le temps qu'il a passé dessus des années lumières

StarLord
22/11/2017 à 13:36

Je pense qu'en réalitė James Cameron tourne le film dans une autre dimension temporelle.
Ben oui, parceque le 14 novembre c'était un MARDI et non un jeudi!

James is a True God

Gus
22/11/2017 à 13:07

Si c est aussi nul que LE 1 non merci film américaniser du début à la fin à part l'effet 3D le film était super nul

actar
22/11/2017 à 12:57

et tout çà en 3D sans lunettes, c'est aujourd'hui confirmé : Avatar 2 sera un monument

Marty
22/11/2017 à 12:56

"De toute façon, dès que vous ajouter de l'eau à l'équation, vous multipliez la difficulté par 10."

Spielberg approuve cette remarque .

" tinin tinin tinin TININ TININ TININ !!! "

Plus

votre commentaire