Bright : la nouvelle bande-annonce qui sort les flingues, entre le Seigneur des Anneaux et Le Flic de Beverly Hills

Alexis Vielle | 26 octobre 2017
Alexis Vielle | 26 octobre 2017

Drôle de cocktail que nous a concocté David Ayer avec Bright,entre comédie, action, fantastique et message de tolérance...

Après la bande-annonce dévoilée au Comic-Con de San Diego, voilà que de nouvelles images viennent nous teaser la prochaine production de ce bon bourrin, mais plus subtil qu'il n'y parait, de David Ayer. Après le naufrage artistique Suicide Squad, qui s’est tout de même offert le luxe d’engranger 750 millions de recettes, on attend du monsieur qu’il retrouve sa mise en scène nerveuse et efficace période End of watch ou Au bout de la nuit.

Tandis que sa page DC semble être définitivement tournée avec l’annulation de son trio de bad girls pour Gotham Sirens, l’américain est retourné à ce qu’il sait faire de mieux : nous conter des pérégrinations policières dans un monde en péril, gangréné par la violence au sein d'une métropole devenue jungle. Après sa trilogie consacrée à Los Angeles, ancrée de réalisme en nous brossant des personnages victimes et justiciers de leur sauvagerie environnante, le monsieur se frotte cette fois au fantastique avec un thriller à mi-chemin entre Le Seigneur des Anneaux et Le Flic de Beverly Hills dans son très attendu Bright

 

 

En résumé, dans un monde contemporain alternatif, les humains coexistent depuis la nuit des temps avec orcs, elfes et fées. Scott Ward, un policier humain, est contraint de faire équipe avec Nick Jakoby, un policier Orc, pour stopper une importante menace maléfique. Diamétralement opposés, ils devront apprendre à combattre le mal ensemble…

 

Photo Will Smith, Joel Edgerton

 Will Smith et Joel Edgerton

 

Le moins que l’on puisse dire est que David Ayer n’a pas perdu la main quand il s’agit de nous filmer les gunsfights et autres ralentis bien typiques du genre. Excellent quand il s’agit de sublimer la faune urbaine, on attend de lui plus qu’un énième action movie foireux. Glissant grossièrement un message à la "vivre ensemble", notamment la scène où c'est l'orc qui souffre du racisme de la part des humains, on prie pour que le film fasse davantage dans le politiquement incorrect et qu'il soit plus qu'un buddy movie sympatoche. 

Avec Will Smith, Joel EdgertonNoomi Rapace et un méconnaissable Edgar Ramirez pour une sortie sur Netflix prévue le 22 décembre prochain.

 

Titre

commentaires

jimmy76
29/10/2017 à 10:52

Je l'attend celui la.

slaine
27/10/2017 à 17:13

2m48??...quand la BA devient un court métrage!!...on va attendre le film sagement...ou pas d'ailleurs

snake
26/10/2017 à 19:02

"you have to decide if you're a cop or an orc" de grands moments en perspective

votre commentaire