Bright : Netflix dévoile la bande-annonce de son film spin-off

Maeva Antoni | 14 septembre 2021 - MAJ : 14/09/2021 18:03
Maeva Antoni | 14 septembre 2021 - MAJ : 14/09/2021 18:03

Netflix retourne dans l'univers de Bright avec le film spin-off Bright : Samourai Soul qui s'annonce avec une première bande-annonce.

Après Suicide Squad, le réalisateur David Ayer n’avait pas forcément redoré son blason avec Bright pour Netflix, que notre critique ne manque pas de descendre en flamme. Étrange buddy movie en mode Bad Boys dans le monde du Seigneur des AnneauxBright reste une des productions originales de Netflix les plus casse-gueules. Un film qui est loin d’avoir fait l’unanimité malgré 90 millions de dollars de budget pour retranscrire cet univers d’heroic fantasy à l’époque moderne.

C’est peut-être (entre autres) ce qui a posé problème avec Bright, il est possible que certains univers ne fonctionnent pas à toutes les époques. Netflix a compris la leçon, et pour le spin-off du film porté par Will Smith, les créatures fantastiques retournent dans le passé. Le film d’animation Bright : Samourai Soul s’est dévoilé dans une bande-annonce avant sa sortie prévue le 12 octobre.  

 

 

Fini le Los Angeles contemporain, ici l’anime réalisé par Kyohei Ishiguro (Nos mots comme des bulles) se déroule dans un Japon féodal qui parait bien plus propice aux histoires d’heroic fantasy. Le récit tourne autour d'Izou, un Ronin, et de Raiden, un orc, qui ont pour objectif de ramener une jeune fille elfe et sa baguette magique au pays des elfes

La bande-annonce expose une animation simple, mais efficace qui ne manque pas d’action. Un combat entre le bien et le mal, la lumière et l’obscurité, qui se joue au travers d’un petit bibelot magique très puissant. Une quête pleine de dangers, un héros charismatique et renfrogné ainsi qu’une histoire d’amitié ? Bright : Samourai Soul parait avoir rassemblé tous les ingrédients indispensables au genre pour être un succès.  

 

photoWill Smith et Joel Edgerton sont bien loin

 

Côté casting, on retrouvera pour la version anglaise le héros Marvel de Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux. Effectivement, Simu Liu prête sa voix au samouraï Izou. En version originale, ce sera Yuuki Nomura qui doublera le ronin taciturne. Avec une nouvelle époque et de nouveaux personnages, Netflix tente peut-être de faire son mea culpa après les mauvaises critiques autour de Bright.  

Le film est également l’occasion pour Netflix de tenir sa promesse d’offrir davantage de contenus d’animation à ses abonnés, toujours très demandeurs. Entre octobre 2019 et septembre 2020, 100 millions de foyers auraient regardé au moins un animé, selon Netflix. Cela représenterait 50% de plus que l’année précédente. Un genre qui explose sur la plateforme et dont le grand N compte bien tirer profit.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
MadMcLane
16/09/2021 à 12:12

Aïe aïe aïe, c'est vrai que l'animation 3d ça le fait décidément pas. Pas d'expressions, un rendu trop propre et lisse, une animation souvent robotique. Pour avoir regardé notamment la série inspiré de Pacific rim, Netflix devrait se rendre compte que ça le fait pas....

Loclan
16/09/2021 à 00:46

Heeoic fantasy et le moderne/contemporain ne fonctionne pas? En un seul mot "Shadowrun"

LeRoiBoo
15/09/2021 à 08:40

Le problème de Bright c'était que l'humour était pourri.
Ca aurait largement mieux une sorte de Training Days avec moins de Will Smith qui te bouffe 95% de la péllicule

le Waw
14/09/2021 à 22:39

Bright était très loin du nanar décrit dans vos lignes. De plus il s'inspirait directement du fabuleux jeu de rôle "Shadowrun" qui prouvait déjà que le mélange des genres fonctionnait.

Mr Smith
14/09/2021 à 20:38

Carrément, c'est juste horrible ce type d'animation.

Berk
14/09/2021 à 19:13

Dès que je vois une anime avec ce type d animation. Je ne regarde même pas. Je trouve ça vraiment pas beau. C'est tellement mieux en dessin normal.

votre commentaire