Découvrez le film de super-héros que George A. Romero a failli réaliser dans les années 80

Christophe Foltzer | 27 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 27 septembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La carrière d'un réalisateur ne se définit pas par les films qu'il souhaite faire mais bel et bien par ceux qu'il est parvenu à monter. Et chaque projet est une bataille, un défi, qui prend du temps et de l'énergie. Et George Romero le savait mieux que personne.

Si l'histoire a retenu de George A. Romero l'invention des zombies modernes, ses pamphlets enflammés contre notre société de consommation et sa préservation de son statut de réalisateur indépendant, la réalité est cependant bien différente puisqu'on peut se risquer à dire que ce n'est pas forcément le destin qu'il s'imaginait mais bel et bien celui qui s'est construit de film en film.

Si le réalisateur a connu un gros passage à vide dans les années 90 avant de revenir avec Land of the Dead et d'enfin accéder à la reconnaissance de son statut d'auteur indépendant du cinéma d'horreur, il a quand même été tenté d'entrer dans le grand bain des studios au début des années 80, notamment via Copperhead, son film Marvel qu'il n'a pas réussi à monter et dont il ne parlait pour ainsi dire jamais.

 

Photo Copperhead

Copperhead

 

Il s'en est pourtant confié dans la série de documentaires Untold Horror, où il décrivait le projet comme un 'Transformers qui rencontrerait RoboCop" (pour autant que cela veuille dire quelque chose), tandis que le concept-artiste Bob Layton en a révélé davantage sur le travail qui lui était demandé :

"Cela se passait dans un monde post-apocalyptique... Rempli de cyborgs, de ninjas et de scientifiques fous. Ce film avait tout. A un moment, en plein milieu d'une bataille, Copperhead se saisissait d'un cheval et le lançait sur quelqu'un. C'est ce qui m'a marqué quand j'en ai lu le scénario."

 

Photo

George A. Romero

 

Malheureusement, le film ne se fera jamais, trop tôt, trop fou pour la Marvel qui n'avait pas encore l'assise qu'elle possède aujourd'hui dans l'industrie. Romero repartira donc voir ses zombies chéris et fera Le Jour des Morts-Vivants. Et pour ceux qui se demandent, Copperhead est un super-méchant apparu dans l'univers de Daredevil en 1975, avant de connaitre une première refonte en 1978 et une seconde en 1988. Il s'agit, à l'origine, de Lawrence Chesney, qui a grandi en lisant les aventures de Copperhead et qui décide de le rendre réel en construisant une armure qui lui permettait d'être invulnérable aux balles et aux coups physiques et de doubler sa force. Malheureusement Copperhead est vite devenu un criminel et ses futures incarnations n'ont jamais dévié de cette route.

On a du mal à voir comment un personnage aussi urbain pouvait se retrouver dans un monde post-apo mais impossible n'est pas Romero puisque c'est quand même le gars qui a transposé la légende du Roi Arthur chez les bikers avec Knightriders.

 

Et oui....

Tout savoir sur George A. Romero

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
LaTeub
27/09/2017 à 12:45

On ne le saura jamais, hélas...

Kouak
27/09/2017 à 12:13

@Ben
LOL (Approbateur)

Ben
27/09/2017 à 12:03

On a échappé à une belle bouse...

votre commentaire