Destination finale - Les meilleures morts

Laurent Pécha | 26 août 2009
Laurent Pécha | 26 août 2009
Image 409963
0

Parce que le seul et unique intérêt de la trilogie des Destination finale est de s'amuser à la vision des morts grandguignolesques qui jalonnent chaque épisode, nous vous proposons aujourd'hui un classement des meilleures morts survenues dans les cinq films. Un classement rigoureusement débattu au sein de la rédaction à coup d'arrêts sur image pour décortiquer le moindre détail qui tue, un classement forcément subjectif mais qui s'est effectué autour de trois critères : le fun de la séquence, son côté gore et enfin les possibles sursauts occasionnés. Bien évidemment, ceux qui désirent éviter les spoilers (surtout pour les morts du 5 tout juste sorti en salles), vous pouvez d'ores et déjà repartir d'où vous venez.

 

34) LE FAUX CAMION, LA VRAIE ARNAQUE (Destination finale 4)
La scène qui tue : En écho au final du 1 et à l'esprit général de la saga, Destination Finale se termine par un camion fou qui n'écrase personne, ou alors si, des squelettes passés au rayon X. Super... naze !

Taux de mortalité fun : 1/10
Taux de mortalité peur : 1/10
Taux de mortalité gore : 1/10

 
Destination Finale

 

33) LE TRAINAGE DE BOULET (Destination finale 4)
La scène qui tue : Un redneck veut se la jouer Ku Klux Klan et décorer le jardin d'un black  sympa d'une croix en feu. C'est lui qui finit en flammes traîné dans tout le voisinage par sa dépanneuse. Peut-être la mort la plus facile et inutile de la saga.
Taux de mortalité fun : 2/10
Taux de mortalité peur : 2/10
Taux de mortalité gore : 2/10

 
Destination Finale

 

32) LE BOUM DE L'HÔPITAL (Destination finale 2)
La scène qui tue : La Mort aura mis le temps mais se débarrasse enfin de Clear, la survivante du premier épisode. Elle ne fait pas les choses à moitié et ne laisse aucune chance à la malheureuse qui finit totalement cramée.
Taux de mortalité fun : 4/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 4/10

 

 

31) et 30) LA FÊTE FORAINE (Destination finale 3)
La scène qui tue : Deux morts pour le prix d'une, une figurante qui n'avait rien demandé à personne se fait empaler tandis que le garçon qui a vu sa copine transformée en sosie de Pinhead se mange un méchant panneau sur la tronche. C'est ce qu'on appelle une victoire écrasante !
Taux de mortalité fun : 5/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 5/10

 

29) L'ACCIDENT D'AVION (Destination finale 1 et 5)
La scène qui tue : Y a-t-il un pilote dans l'avion ? C'est la question que se pose Alex avant de décoller pour Paris. Certainement paniqué à l'idée de subir un mauvais film pendant le voyage, le jeune homme sort de l'avion et embarque avec lui ses amis leur évitant ainsi de mourir dans un impressionnant crash.
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 2/10

 


28) LA SALLE DE GYM (Destination finale 3)
La scène qui tue : On ne le dira jamais assez, tout homme a ses limites, une leçon que va apprendre à ses dépends un adepte du body building qui verra sa tête pulvérisée par un appareil de musculation.
Taux de mortalité fun : 5/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 5/10


27) LE METRO (Destination finale 3)
La scène qui tue : On vous laisse la surprise quand au tour de force final de l'opus 3 qui prouve si besoin est que la sécurité dans les métros n'est plus ce qu'elle était !
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 4/10

 

26) L'AUTOROUTE BIS (Destination finale 2)
La scène qui tue : Après l'invraisemblable carambolage fantasmé par Kimberly, tout le monde ne la croit pas à commencer par ses amis qui vont se prendre un camion en pleine face.
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 7/10
Taux de mortalité gore : 1/10

 


25) LA SALLE DE BAINS (Destination finale 1)
La scène qui tue : Dépité de ne pas avoir pu draguer de petites françaises, Todd ne trouve rien de mieux que de se pendre dans sa douche tout habillé.
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 2/10

 

 

24) LE PONT DES ARTS (Destination finale 5)

La scène qui tue : Attention travaux ! Bah oui, parce qu'il lui faut un peu de temps à la Mort pour décrocher le pont-pont ! A déconseiller à ceux qui souffrent de vertige, et qui, dans la chute et avec les lunettes 3D sur le nez, risquent de se prendre le siège d'en face dans la gueule.

Taux de mortalité fun : 4/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 5/10

 

Destination Finale 5

 

 

23) LA POMPE (Destination finale 4)
La scène qui tue : Ca, il doit en faire des pompes notre blondinet. Regardez comme il a l'air forme. Mais attendez qu'il pique une tête dans la piscine et se fasse littéralement aspirer par la pompe à eau.
Taux de mortalité fun : 5/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 5/10

 
Destination Finale

 

22) FINITION À LA MAIN (Destination finale 5)
La scène qui tue : Tilitilitilitilitili... alors que la douleur d'Audition de Takashi Miike est encore vivace, quoi de mieux qu'une vraie séance d'acupuncture pour se relaxer. Avec en bonus un retourné plaqué par terre et un massage final à coups de statue de bouddha !

Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 5/10

 

Destination Finale 5

 

21) LE CINEMA EN 4D (Destination finale 4)
La scène qui tue : Le film n'est pas « juste » en 3D, il propose aussi une « spectaculaire » mise en abyme sur le cinéma en relief. Le spectateur va s'en prendre la tronche... et le bide aussi.
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 5/10

 

Destination finale

 

20) LE GRAND HUIT (Destination finale 3)
La scène qui tue : Pour fêter la fin de leurs études, une bande de jeunes s'embarquent sur un grand huit qui ne tarde pas à dérailler pour mieux s'écraser sur le sol, non sans avoir largué quelques passagers sur la route, lors d'une scène d'introduction intense mais qui fait pale figure en comparaison de l'incroyable carambolage qui ouvre Destination finale 2 (voir plus bas).
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 4/10

 

 

19) PARIS (Destination finale 1)
La scène qui tue : Finalement arrivé dans notre belle capitale, les trois survivants échappent à une série de catastrophes, jusqu'à ce que l'un d'entre eux se trouve sur la trajectoire d'une énorme enseigne lumineuse.
Taux de mortalité fun : 8/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 0/10

 

 

18) AH NON, PAS LES YEUX ?! (Destination finale 5)
La scène qui tue : Destination Finale, ça a toujours été l'avenir du cinéma ! Donc plus besoin des lunettes 3D pour apprécier en relief, il suffit juste d'une petite opération chirurgicale de la cornée au laser. Si ça brûle un peu, c'est normal. Si ça saigne, aussi !

Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 6/10
Taux de mortalité gore : 4/10

 

 

17) LE CIRCUIT (Destination finale 4)
La scène qui tue : Des voitures, une route... non, ce n'est pas la scène d'ouverture du 2, mais du 4, avec un accident catastrophe qui fait tourner la tête à coups de pneus ou se plier en quatre les spectateurs à coups de parpaings.

Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 6/10

 
Destination Finale

  

16) LE CHEMIN DE FER (Destination finale 1)
La scène qui tue : Histoire de faire son intéressant et d'échapper au casting d'American Pie , Billy (Seann William Scott) se fait décapiter par un morceau de tôle à côté d'une voie de chemin de fer.
Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 3/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 


15) LE FAST FOOD (Destination finale 3)
La scène qui tue : Placé à proximité d'un poids lourd victime d'un accident de voiture, le petit rigolo de la bande se voit embroché sur place.
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 3/10
Taux de mortalité gore : 8/10

 

 


14) L'ASCENCEUR (Destination finale 2)
La scène qui tue : Il n'y a pas que L'Ascenseur de Dick Maas qui est capable de vous faire perdre la tête. La preuve ici avec un final pour le moins tranchant !
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

 

 

13) L'ESCALATOR DE LA MORT (Destination finale 4)
La scène qui tue : Bon, ils nous ont déjà fait le coup de l'ascenseur dans le 2, mais pas encore celui de l'escalator. Vous avez toujours eu peur d'y coincer un lacet, alors attendez d'y laisser une jambe, voire plus... splash, splash, splash, splash !
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 7/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 
Destination finale

 

 

12) LES CLOUS DU SPECTACLE (Destination finale 3)
La scène qui tue : Un charmant couple, fans de Marilyn Manson, échappe de peu à la mort, le garçon survit tandis que sa copine, visiblement émue, est littéralement clouée sur place.
Taux de mortalité fun : 8/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

 


11) L'AUTOBUS (Destination finale 1)
La scène qui tue : Parce qu'elle aurait du regarder avant de traverser, une jolie blonde se mange un bus qui n'avait VRAIMENT pas de temps à perdre.
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 7/10
Taux de mortalité gore : 6/10

 

 

 

11 bis) L'AMBULANCE (Destination finale 4)
La scène qui tue : Tiens, j'ai comme une impression de déjà-vu qu'il dit. Et v'lan, une ambulance dans la gueule !

Taux de mortalité fun : 6/10
Taux de mortalité peur : 6/10
Taux de mortalité gore : 6/10

 

10) LE CAILLOU (Destination finale 4)

La scène qui tue : Un caillou + une tondeuse = un trou dans la tête... sauf que la scène  prend son temps pour multiplier les fausses pistes, entre le curage d'ongle de pied en 3D et le siège de coiffeur fou, avant de finir par une mort très simple, très rapide, très cool.

Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 6/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

 

Destination finale

 

9) LA FILLE QUI TOMBE À PIC (Destination finale 5)
La scène qui tue : La gymnastique rythmique et sportive, quelle belle discipline ! De la grâce, de la technique, du suspense... après il faut juste pas se ramasser ! Ou alors si, mais à la petite cuillère !

Taux de mortalité fun : 8/10
Taux de mortalité peur : 7/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

8) L'AIRBAG (Destination finale 2)
La scène qui tue : L'airbag, c'est utile mais pas tout le temps comme peut en témoigner cette conductrice pour qui la Mort a trouvé une solution idéale aux maux de tête qui la minent. Un petit trou et le tour est joué !
Taux de mortalité fun : 7/10
Taux de mortalité peur : 8/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

 


7) LE BARBECUE (Destination finale 2)
La scène qui tue : Un barbecue en famille c'est bien à condition de ne pas le transformer en feu d'artifice mais chacun sa façon de s'éclater !
Taux de mortalité fun : 8/10
Taux de mortalité peur : 7/10
Taux de mortalité gore : 7/10

 

 


6) LES BARBELES (Destination finale 2)
La scène qui tue : Si le gueux du coin se demandait pourquoi les vaches ne franchissent jamais les clôtures en barbelés, en voici la raison : ça pique grave, voire même ça tranche à tout va quand c'est propulsé à 150 km/h.
Taux de mortalité fun : 9/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 9/10

 

 


5) LA SALLE D'UV (Destination finale 3)
La scène qui tue : Placez deux émules de Paris Hilton et Nicole Richie dans une cabine d'U.V., laissez faire cette bonne vieille Mort et vous obtiendrez deux bimbos grillées à point.
Taux de mortalité fun : 9/10
Taux de mortalité peur : 4/10
Taux de mortalité gore : 9/10

 

 


4) L'ÉCHELLE (Destination finale 2)
La scène qui tue : Parce qu'il n'a pas vu le premier film, un surfeur ne trouve rien de mieux que de provoquer une série d'accidents domestiques qui l'amèneront à se prendre une échelle de plein fouet.
Taux de mortalité fun : 10/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 8/10

 

 


3) LA CUISINE EN FOLIE (Destination finale 1)
La scène qui tue : Victime d'un ordinateur récalcitrant fâché de ne pas avoir Windows XP, une gentille prof de français provoque une série d'accidents ménagers allant jusqu'à tester personnellement son ensemble de couteaux et faire exploser sa jolie maison.
Taux de mortalité fun : 10/10
Taux de mortalité peur : 5/10
Taux de mortalité gore : 9/10

 

 


2) LE DENTISTE ET LA VITRE (Destination finale 2)
La scène qui tue : Après avoir frôlé la mort par étouffement chez le dentiste, Tim est pulvérisé par une vitre devant les yeux de sa maman.
Taux de mortalité fun : 9/10
Taux de mortalité peur : 6/10
Taux de mortalité gore : 9/10

 

 


1) HIGHWAY TO HELL (Destination finale 2)
La scène qui tue : Sans conteste LE morceau de bravoure de la saga. Une séquence qui fait froid dans le dos de par son réalisme et sa violence. Impossible de faire le con sur la route après ça !
Taux de mortalité fun : 10/10
Taux de mortalité peur : 8/10
Taux de mortalité gore : 8/10

 

 


Après le décompte des points engrangés, le grand vainqueur est donc Destination finale 2 qui s'octroie une moyenne de 20,44 sur 34 suivi de loin par Destination finale 3 et ses 16,85 qui lui devance d'une goutte de sang le film original, Destination finale, et l'épisode final, Destination finale 5, avec tous deux 16,5 et, enfin Destination finale 4 qui mène nulle part avec ses 16,3.

 

Dossier préparé par Ilan Ferry, Laurent Pécha et Vincent  Julé.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire