Vampire, vous avez dit vampire ? : quand Tom Holland mariait horreur et teen movie

Mathieu Jaborska | 28 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 17:39
Mathieu Jaborska | 28 septembre 2021 - MAJ : 28/09/2021 17:39

Bien plus ambigu que ses airs de teen movie innocent le laissent suggérer et encore foutrement divertissant, Vampire, vous avez dit Vampire ?, réalisé par Tom Holland, mérite sa réputation.

Après être passée par l'Arizona désertique d'Aux Frontières de l'aube, la chambre d'hôtel d'Entretien avec un vampire et la Suède glaciale de Morse, la rédaction d'Ecran Large poursuit son cycle vampirique dans la banlieue américaine. Mais pas question de s'y installer trop confortablement. On s'attaque à un film aussi divertissant que son titre français est absurde : Vampire, vous avez dit vampire ?. Un film resté très célèbre (il est d'ailleurs disponible sur Netflix), peut-être parce qu'il amorce une approche postmoderne du genre qui fera ses grandes heures les années suivantes.

  

AfficheEt une affiche légendaire

 

near dark

Le petit culte actuel autour de Fright Night, si avéré qu'il a même eu le droit à son propre remake insipide en 2011, s'explique en grande partie par son charme gentiment désuet, typique des productions horrifiques à budget moyen (9 millions selon le Los Angeles Magazine) de l'époque. Des lycéens 10 ans plus jeunes que leurs interprètes y affrontent des vampires recouverts de latex quand ils s'énervent. L'intrigue est délicieusement improbable (quels vampires iraient s'installer en banlieue ?), les réactions des personnages parfois insensées, la discrétion des antagonistes inexistante et la BO ne lésine pas sur les synthés. Et on ne parle pas de la scène de boite de nuit, plus 80s tu meurs.

Évidemment, à la fin, tout s'emballe, et le climax se répand en transformations spectaculaires, maquillages bourrins et jets de sang. Bref, le cocktail parfait pour une bonne soirée série B. Une générosité qu'on attribue souvent à son auteur, le sympathique Tom Holland. Mais avant le succès de son Jeu d'enfant, première aventure de la poupée Chucky, et avant même 1984, il n'était pas aussi apprécié des amateurs de giclées d'hémoglobine. Il n'avait à son actif que quelques apparitions en tant qu'acteur et plusieurs scénarios, dont ceux des sympathiques Class 1984 et Psychose 2.

 

photo, Amanda Bearse, Chris SarandonLast night a vampire saved my life

 

Il fallait cependant qu'il passe à la réalisation pour défendre pleinement sa conception du cinéma populaire. Un cinéma volontiers kitsch et fier de l'être, bourré d'autodérision. Comme la poupée de Chucky, les vampires de Fright Night hypertrophient leur méchanceté, au point presque de se moquer d'eux-mêmes.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Tout savoir sur Vampire, vous avez dit vampire ?

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Michael myers 1980
18/10/2021 à 18:00

Un classique des classiques des film de vampires,avant vampires diary il avait buffy contre les vampires ça c’est coté telé. Et avant cela (générations perdu) et en gros( fright night ) de 1985 c’est le film d’horreur qui m’a initié au film de vampires et qui m’a marqué mon enfance j’en regarde un très bon souvenir de çe film,très années 1980s oui bien sûr il avait Dracula avant cela mais vampires vous avez dit vampires est inoubliable un mélange de peur et d’humour et d’aventure bref çe film est un charme parfait.

Tom007
29/09/2021 à 10:33

Mon film favori que je connais depuis maintenant 30ans une pure merveille
Je le regarde toujours avec plaisir, j’ai dû le voir au moins 50 fois pour moi c’est un chef d’œuvre

Dehem
29/09/2021 à 10:31

Une merveille !
Et cette affiche inoubliable qui a orné les murs de ma chambre pdt des années !

Demian
29/09/2021 à 09:23

Un classique !!

julienbecker
29/09/2021 à 08:15

Le premier film qui m’a fait faire des cauchemars. Vu chez mon cousin qui avait loué la VHS. Pendant plusieurs semaines je regardais McGyver avant d’aller me coucher pour essayer de penser à autre chose, mon père devait à nouveau me coucher. J’avais peur de fermer les yeux, j’imaginais Patrick Roy en vampire caché sous mon lit… Jamais revue depuis, il va falloir que je m’y colle.

The insider38
28/09/2021 à 23:08

Vu en salle à l époque, et je le possède en blu ray. Une merveille.

Par contre le 2 est à oublier

Gregdevil
28/09/2021 à 21:10

Une bonne surprise à l'époque ! Je l'avais pris en VHS avec Vampires de big John. 2 bons films de vampires.

Xbad
28/09/2021 à 20:44

Petite anecdote perso sur ce film, mon chat de l'époque avait réussi à choper une chauve-souris en pleine nuit et était venu ma la déposer au pied pendant le visionnage, ambiance garantie ! Revu il y à deux mois à peu près, toujours aussi bon... Les effets spéciaux de l'époque avait vraiment cette magie qu'on 'e retrouve plus beaucoup hélas

Flash
28/09/2021 à 19:39

le bon cinoche du samedi soir dans les années 80 (nostalgie)

Ray Peterson
28/09/2021 à 17:17

Un film de vampire avec effets spéciaux à l'ancienne (aaaaah MR Edlund!!!) et thématiques très 80's ancrées dans la banlieue chère à Spielberg. Avec une petite pointe de gore à la fin assez réjouissante. Chris Sarandon est superbe en dandy aux longues dents, McDowall est top en "sous Van Helsing trouillard" par contre le comédien principal, William Ragsdale (merci wikipédia), manque totalement de charisme. Le making of sur le bluray Carlotta est d'enfer.
Par contre Fright Night 2 est un peu moins recommandable...

Plus
votre commentaire