Small Soldiers : ce film oublié de Joe Dante qui aurait pu surpasser Gremlins

Déborah Lechner | 9 août 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Déborah Lechner | 9 août 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Il est temps de laisser Gizmo et autres Mogwaïs de côté pour s'intéresser à une autre pépite de la filmographie de Joe Dante qui mérite d'être redécouverte.

Sorte de protégé de Steven Spielberg, Joe Dante est principalement connu du grand public pour avoir réalisé les deux Gremlins, dont le premier reste une madeleine de Proust pour de nombreux spectateurs des années 80 en plus d'une adorable mascotte de la culture populaire. Malgré un ton irrévérencieux, un humour cinglant et un amour débordant pour les séries B qui ont apporté toute sa singularité au cinéma de Dante, le cinéaste a pourtant enchaîné les échecs commerciaux, s'enfonçant dans les productions télévisées au point de quitter la scène hollywoodienne. Sa filmographie compte pourtant un long-métrage qui aurait pu le faire renouer avec le succès si la production n'avait pas été semée d'embûches. C'est le moment de reparler du sous-estimé Small Soldiers.

Ce parfait mélange entre Toy Story et Chucky présente une toute nouvelle gamme de jouets dotés d'intelligence artificielle grâce à une puce appartenant à un dangereux projet militaire. Ces jouets se divisent en deux groupes rivaux, le Commando Élite, programmé pour traquer et tuer les Gorgonites, des créatures extraterrestres difformes et peureuses, que va essayer de protéger Alan Abernathy (Gregory Smith) avec l'aide de sa voisine Christy (Kirsten Dunst). 

 

photoArcher des Gorgonites VS Chip Hazard du Commando Élite

 

LE PARADIS DE DANTE

Avant d'accepter la casquette de réalisateur proposée par Steven Spielberg (qui a mis la main sur le scénario de Gavin Scott dès 1992 via sa société Amblin Entertainment), la carrière de Joe Dante s'enlisait depuis plusieurs années déjà du côté de la télévision, entre la réalisation de quelques téléfilms et épisodes de séries.

Son dernier long-métrage, Panic sur Florida Beach, remontait ainsi à 1993 et malgré des critiques globalement positives et un petit statut culte chez les cinéphiles, le film a fait un four au box-office avec seulement 9 millions de dollars de recettes pour près de 13 millions de budget (hors inflation). Avant ça encore, le cinéaste avait encaissé le flop du mal-aimé Gremlins 2, la nouvelle génération, dans lequel il s'est permis d'être plus politique, méta et provocateur, sans réussir à séduire le public comme il l'avait fait avec le mythique premier volet. 

Cette occasion de retourner au grand écran était donc une aubaine pour le réalisateur, mais aussi pour DreamWorks (alors appelée DreamWorks SKG), la jeune société de production co-fondée par le réalisateur des Dents de la mer, chez qui le scénario a finalement atterri. Joe Dante a immédiatement été attiré par cette histoire d'un jeune adolescent découvrant des jouets vivants, où les impitoyables et déterminés soldats du Commando Elite incarneraient les méchants, tandis que les gentils et monstrueux Gorgonites seraient les véritables héros du film.

 

photo, Gregory Smith, Kirsten DunstKirsten Dunst et Gregory Smith qui échappent au Commando Élite

 

Malgré un message très louable adressé au jeune public, le pitch de départ annonçait clairement la couleur, à savoir celle des billets verts que les producteurs espéraient voir pleuvoir avec un film déguisé en publicité géante pour une toute nouvelle collection de jouets. Une ambition mercantile, qui permettait tout de même à Joe Dante de disposer d'un budget de 40 millions de dollars (hors frais marketing, évidemment), soit la plus grosse somme qu'on lui ait jamais confiée. 

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ahtssé
10/08/2020 à 19:34

Merci de revenur sur ce film !
L'adptation du jeu sur PlayStation était assez réussi d'après mes souvenirs d'enfants !

Simon Riaux - Rédaction
10/08/2020 à 10:52

@Gentils

Ecran Large propose aux lecteurs qui souhaite le soutenir de payer un abonnement, en contrepartie duquel trois articles par semaine (sur plus d'une centaine) leur sont réservés. C'est une condition indispensable de la survie d'une entreprise comme la nôtre, à l'heure où les revenus publicitaires sont amenés à se réduire progressivement.

L'écrasante majorité des textes et vidéos publiés sur le site n'en demeurent pas moins gratuits. Mais oui, il arrive, de temps en temps que le travail mérite salaire ;)

Gentils
10/08/2020 à 10:41

Un morceau d'histoire sympa même si pour le lire au complet il faut payer .. Pour un article pff

Malinjod
09/08/2020 à 20:20

J'ai adoré en VHS et je viens de le retrouver en dvd...culte...merci d'en parler

Yamcha
09/08/2020 à 19:48

@Numberz

Concernant le doublage des jouets, c'était un casting 100% Guignols de l'info : Sandrine Alexi, Nicolas Canteloup, Daniel Herzog et Yves Lecoq.

Numberz
09/08/2020 à 18:29

Les creatures avaient un petit côté Gargoyles. La VF était énorme, en tout cas pour les doublages des figurines. La satire militaire, la satire consumérisme, la perte de l'innocence. Les FX, les musiques. J'étais amoureux de Kirsten Dunst.
Chef d'œuvre oublié.

Encore un film non sorti en blu Ray chez nous..

MickeymousE
09/08/2020 à 18:21

Très bon film de divertissement à l'ancienne (goonies, gremlins) la dernière partie est assez bof dommage.

Geoffrey Crété - Rédaction
09/08/2020 à 16:22

@darkpopsoundz

Tout à fait, excellent film (Les Banlieusards en VF)
On l'avait rapidement évoqué dans un dossier sur Tom hanks, mais on aimerait bien trouver le temps un jour de revenir dessus !

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/971243-tom-hanks-est-il-un-acteur-aussi-chiant-qu-il-en-a-l-air

darkpopsoundz
09/08/2020 à 16:18

D'ailleurs en parlant de pépite réellement inconnue de Joe Dante vous devriez vous pencher sur le cas The Burbs, avec Tom Hanks et Carrie Fischer, qui doit dater de 1989 je crois (je ne sais même pas s'il a un titre français ou même s'il est sorti en France, que ce soit au ciné ou sous toute autre forme physique...). Encore une merveille de satire et de mise en scène, pour le coup vraiment passée inaperçue à l'époque et toujours pas réhabilitée. C'est un scandale, d'ailleurs. Que je dénonce ici et maintenant, bien fort.
EL avec nous!
#ViveTheBurbs! ^^

darkpopsoundz
09/08/2020 à 16:11

Le triptyque parfait qui résume parfaitement le ciné fantastique "grand public" des 80's dans toute sa splendeur inégalée (que ça soit au niveau du look bien sûr, mais surtout du scénario, des personnages, du casting, de la réalisation, des SFX, etc.) pour moi c'est très simple, il s'agit de:
- Gremlins
- Ghostbusters
- Retour Vers Le Futur.
:-)

J'adore quand vous faites des articles comme ça sur des pure pépites, qui sont peut-être oubliées de la plupart mais certainement pas les connaisseurs (comme on l'a vu récemment avec Fantômes Contre Fantômes ou Highlander)! En plus comme ils sont toujours super bien rédigés et recherchés mais que demande le peuple cinéphile surtout quarantenaire?? (Ben plus d'articles comme ça, tiens.)

Et je recommence donc: Joe Dante n'a JAMAIS fait AUCUN mauvais film! (lui non plus) :P

Plus
votre commentaire