L'indéfendable : À la croisée des mondes - La Boussole d'or la première adaptation ratée des livres His Dark Materials

Lino Cassinat | 9 novembre 2019
Lino Cassinat | 9 novembre 2019

commentaires

John Hudson_85132
17/11/2019 à 19:22

Désolé, fausse manœuvre.

Chris Weitz avait tourné de nombreuses scénes mettant l'église ,appelé le "Magisterium" dans le film pour éviter des problèmes, mais ça n'aura pas suffit .

Le studio New line a bien sur tout coupé pour éviter de déplaire au plus grand nombre, vu qu'il manque des scènes le film est incompréhensif.

jhudson
17/11/2019 à 19:07

On va faire simple pour ceux qui ne peuvent pas lire l'article

Chris Weitz avait tourné de nombreuses scénes mettant l'église (appellé d'un autre nom dans le film pour éviter des problémes.

Tauxi
10/11/2019 à 00:38

Ce film est l'un des deux ratages que j'aurais tout de même aimé voir les suites.
La réadaptation en série de La croisée des mondes qui j’espère rencontrera un plus grand succès me donne espoir de voir l'autre film raté être a son tour réadapté en série.
J'ai nommé Eragon!

Geoffrey Crété - Rédaction
09/11/2019 à 14:46

@Brasch-Eazy-E

It's a deal

Brasch-Eazy-E
09/11/2019 à 14:39

Moi, je m'abonnerais que s'il y avait un dossier complet sur la série "Profit" :)

Geoffrey Crété - Rédaction
09/11/2019 à 12:06

@PTIBRETON

Bonjour !
On a bien dit que de nouveaux articles seraient écrits spécialement pour l'abonnement en parallèle du contenu habituel. Cela peut entrer dans le cadre de rubrique ou rendez-vous (d'autres articles abonnés ont été écrits dans le cadre de flashback mangas par ex), dont un numéro est écrit spécialement pour les abonnés. C'est le cas ici.
En gros : ce week-end il y a plusieurs articles-dossiers comme d'habitude, dans les proportions habituelles, et accessibles aux non-abonnés.

Désertion non, pas plus ici que sur les précédents. La problématique des abonnements reste la même, et on prend soin de toucher à des sujets relativement discrets et en marge de l'actu.

PTIBRETON
09/11/2019 à 10:06

Hello. Loin de moins l'idée de critiquer votre système économique mais vous disiez que les abonnements serviraient à financer du contenu supplémentaire et non à privatiser l'existant. Hélas les indéfendables sont de l'existant et voici le premier à être réservé aux abonnés. Ne craignez vous pas une petite désertion de vos lecteurs si ce phénomène se reproduit sur d'autres contenus? Ce n'est pas une menace ou un chantage - j'adore votre site - mais simplement une question qui vaut, je pense, la peine d'être posée.

votre commentaire