De J'ai tué ma mère à Ma vie avec John F. Donovan : Xavier Dolan, vrai génie ou arnaque éternelle ?

La Rédaction | 12 mars 2019 - MAJ : 12/03/2019 12:11
La Rédaction | 12 mars 2019 - MAJ : 12/03/2019 12:11

commentaires

Rudy Mako
14/03/2019 à 03:41

Déjà sa manière de filmer m'ennuie tellement que si je me risque à suivre un de ses films, je vais me prendre une syncope, c'est juré. Donc c'est une tarelouse, une arnaque, son cinéma est un cauchemar artistique, digne d'un enfant, fruit d'uneunion adulterine , voilà tout

LOULOUDIA 7
12/03/2019 à 18:34

Personellement, c'est en ayant été " foudroyée " par le film incroyablement réussi et boulversant de "juste la fin du monde" que j'ai connu Dolan et me lance peu à peu dans la lecture de ses films: pour moi, un vrai GENIE , comma a cité Nathalie Baye, incroyable mère dans "juste la fin du monde" ....un film aussi génial, à cet âge, c'est un GENIE PRECOCE.

Thibault
12/03/2019 à 18:01

GÉNIE! Interstellar, inception, the prestige,Insomnia, Mémento sont des bijoux!! Allez je sors...

Le Patriote
12/03/2019 à 16:31

Des français qui ont de la difficulté avec la vanité et le nombrilisme lol... De grands gueulards, "votre accent est incompréhensible voir insupportable" alors croyez-vous que le Parisien avec sa bouche placer en cul de poule est plus facilement audible... De la mauvaise foi! Zzze Voice, bien oui ZE... Pour le reste Dolan a son talent mais sa filmographie me laisse de glace. ✌????

Roland Taverner
12/03/2019 à 15:56

Le génie de l'arnaque éternelle. Un cinéma prétentieux, nombriliste se voulant intellectuel mais en réalité boursoufflé, vain et surtout stupide, un peu comme la majeure partie du cinéma francophone actuel. On a besoin de penseurs pas de sophistes portés par une certaine presse et une critique internationale de plus en plus à côté de la plaque qui crient au génie au premier gars marketing qu'ils vont pouvoir mettre en avant... Ça donne une bonne idée du niveau général de notre société du spectacle.

Andrew
12/03/2019 à 15:25

Ahah

"vrai génie ou arnaque éternelle ?"

Probablement les deux.

(The) Aurelio
12/03/2019 à 15:01

De la soupe nombriliste pour fragiles en manque de masturbation intellectuelle

En plus c'est formellement à chier.

Mais bon, ça divise donc c'est du "génie".

@tlantis
12/03/2019 à 14:45

j'ai bcp de mal avec le cinéma de Dolan. je n'arrive toujours pas a comprends comment il a réussi a se démarquer des autres réalisateurs de son genre ( l'age n'est pas tout)

Murata
12/03/2019 à 13:04

J'étais caissier dans un cinéma de quartier avec label art et essai pour une projection de "Les amours imaginaires". Je n'ai jamais vu autant de personnes quitter la salle avant la fin, quelque chose comme la moitié de la salle. En sortant, il y avait 2 phrases qui revenaient ! "C'est nul" et "On comprend rien". Du coup un soir où le film passait sur Arte, on a regardé le début avec ma moitié, c'est surement pas le but mais on a bien rigolé, y a du potentiel nanar.

Silentlille
12/03/2019 à 12:46

L'archétype du cinéma prétentieux, nombriliste et faussement réaliste. La personne même de Xavier Dolan m'est insupportable, et la seule scène que j'aime de lui est dans "Martyre", au début du film dans la cuisine (Ceux ayant vu le film comprendront). P.S : L'accent québécois me fait sortir d'un film directement... ça n'aide pas.

Plus

votre commentaire