Jupiter : le destin de l'univers - critique du retour du Space Opera

Simon Riaux | 25 novembre 2021
Simon Riaux | 25 novembre 2021

Jupiter : le destin de l'univers, ce soir à 21h15 sur TMC.

Après l'échec immérité de Cloud Atlas, on pouvait craindre que le nouveau projet prométhéen de Lana et Lilly Wachowski, Jupiter : le destin de l'univers, ne soit qu'un blockbuster de science-fiction parmi tant d'autres, calibré pour retrouver les faveurs du public et de l'industrie. Inquiétude malvenue, puisqu'il nous offre un séisme d'une ampleur inespérée.

ELLE EST FORTE CETTE JUPILER

Il faut moins d'une demie-heure à Jupiter : le destin de l'univers pour enterrer corps et bien tout ce que Hollywood a produit depuis plusieurs années en matière de grand spectacle et de space opéra. Le temps d'une incroyable poursuite entre ciel, mer et terre survenant dès la première bobine, où Channing Tatum affronte une escadrille surarmée, le film nous laisse bouche bée. Et son pouvoir de sidération ne fera que croître durant les deux heures suivantes.

Le temps d'une épopée radicalement dénuée de temps morts, les Wachos nous transportent par leur ambition démesurée. Leur fresque spatiale est un défi au temps de cerveau disponible, tant l'œuvre fourmille de détails ahurissants, révèle de décors aux arcanes délirantes, absorbe le moindre neurone du spectateur par sa vivifiante richesse.

  

Photo Mila KunisMila Kunis

 

JUPITER ET AU DELÀ 

Profitant d'un scénario linéaire dont la construction s'échine à mener un récit extrêmement dense à un train absolument infernal, les réalisatrices amplifient encore l'impact du métrage en le saturant de concepts, qui justifieraient que des films entiers leur soient consacrés.

Qu'il s'agisse d'une touchante scène où se glisse Terry Gilliam, de mano à mano puissants, de poursuites frénétiques qui feraient rougir même les petits gars de Pixar, ou de joutes spatiales aux dimensions jamais vues, on cherche en vain un faux pas, une faute de goût. Même l'improbable look de Channing Tatum convainc et finit par apporter une belle touche de vulnérabilité à ce guerrier impénétrable. 

 

photo Eddie RedmayneEddie Redmayne, délicieux méchant

  

Les personnages ne sont pas en reste. Simplissimes sur le papier, leur écriture jouit d'une cohérence et d'une logique implacable, chacun étant mû par une force le dépassant et l'amenant à transcender sa condition, dans le bien comme le mal. Les Wacho parviennent à rendre instantanément palpable les enjeux, la romance centrale du récit et le climax herculéen qui conclut cette apothéose filmique.

La magnifique gestion de l'espace et de son univers confèrent au film une virtuosité qui nous venge d'innombrables blockbusters produits à la chaîne avec un mépris souverain du public envisagé comme un troupeau d'oie à gaver. Jupiter : le destin de l'univers porte le grand spectacle à un niveau stratosphérique, avec une ambition qu'on n'avait peut-être pas vue depuis... 1977.

 

Affiche

Résumé

Un spectacle ahurissant, qui s'efforce à chaque image de décoller la rétine du spectateur et l'embarque dans une épopée spatiale aux proportions mythologiques.

Autre avis Geoffrey Crété
Jupiter : Le Destin de l'univers a beaucoup, beaucoup de défauts. Mais il a aussi beaucoup d'ambition, d'idées et d'énergie. Et si la dose de niaiserie parfaitement incarnée par le duo d'acteurs est maladroite, la beauté, la vitesse et le désir d'ouvrir les portes d'une mythologie spatiales laissent souvent pantois.
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Lecteurs

(2.4)

Votre note ?

commentaires
colloc 1
26/11/2021 à 23:59

Je vais le dire autrement aprés la suppréssion de mon précédent post. Ce film est une grosse bouse , et plus grave , défendue depuis des lustres par certains des plus grands critiques de la toile. Mais faut surtout pas remettre leurs compétences ( gouts) en question , ..sinon, zou , éffaçé. Chiche on supprime encore un coup? Risible.

Neji
26/11/2021 à 23:28

Sans déconner vous fumez du PCP ou bien ?
Direction artistique branlante les acteurs qui jouent sous fond vert avec des regard de poisson mort, le caractère design des personnages est horrible l'univers est laid.
L'histoire d'amour on n'y crois pas une seconde la connexion entre les deux acteurs se fait jamais, le charisme de loutre de l'actrice est spectaculaire.
Les scènes d'action sont pathétiques avec leur laser magique sortie de Star trek.
C'est juste l'originalité du mauvais goût. C'est la mythologie de la détresse et de la niaiserie.
C'est une connerie sans nom ah oui effectivement il y a une ambition au départ mais bordel la pénibilité du truc. Même un aveugle aurait mal aux yeux à regarder cette merde.
Sans parler de la musique , la grandeur à la Rondo veneziano du futur.
Et Channing merde qu'il est mauvais sans déconner le type est complètement paumé dans son speudo rôle de poisson de l'espace.

Eric2
26/11/2021 à 21:55

L un des plus mauvais films de science fiction que j'ai pu voir : scénario, acteurs, effets spéciaux etc un navet stratosphérique.

Flash
26/11/2021 à 17:35

@Ankytos . Heureusement que tu es là pour nous éclairer de ton savoir.
Pauvres ignorants que nous sommes !

Ankytos
26/11/2021 à 15:26

Que de monde pour cracher sur ce film et rivaliser de superlatifs pour cela ! C'est un concours ?
Pour y voir un des plus mauvais films vu, je pense qu'il faut vraiment n'avoir pas vu grand-chose (et que des chefs-d'œuvre) ou n'avoir pas compris grand-chose à ce qu'on a vu.
Le film a ses défauts, certes, mais tant de qualités également, dont la générosité (à une époque où tant de blockbusters sont tristounets et pauvres) que le condamner ainsi, sans nuance ni mesure, me semble un étrange manque de lucidité.
Mais bof, tant pis !

Birdy en noir
26/11/2021 à 14:23

L'important c'est de participer...

Castor
26/11/2021 à 12:43

Merci Simon pour la barre de rire !

Arnaud (le vrai)
26/11/2021 à 11:15

Tu lâcheras pas l’affaire Simon mais nous non plus, ce film est une daube infame, un un étron absolu et c’est tout :D

Je le répéterai à chaque fois que tu mettras cette bouse sur le devant de la scene !!!
Un film a fuir !!!

davmey
26/11/2021 à 09:42

Un film d'une laideur incommensurable en plus d'être d'une bêtise affligeante.

Tuk
26/11/2021 à 07:22

Pas terrible, mais trés interessant d'un certain point de vue.
J'ai bien aimé les petits gris infiltrés dans la milieu hospitalier..

Plus
votre commentaire