Critique : Cauchemar de Freddy (Le)

Tonton BDM | 2 juillet 2013
Tonton BDM | 2 juillet 2013
Si le générique de Freddy 3, les griffes du cauchemar réservait au spectateur actuel quelques surprises, c'est également le cas de celui du Cauchemar de Freddy : s'il est de notoriété publique que Renny Harlin réalisait son premier film américain avec cet épisode de la saga griffue, on sait généralement moins que le scénario du film était signé Brian Helgeland, futur scénariste de L.A. Confidential et Mystic River. Hé ouais.

S'il n'a absolument plus rien à voir avec le premier film signé Craven, il faut admettre que certains éléments qui émaillent ce Cauchemar de Freddy sont assez réjouissants : Harlin apporte à son film une ambiance générale bariolée et un peu folle (le film est en effet très coloré) et se permet des folies avec sa caméra qu'aucun réalisateur ayant œuvré pour la saga ne reproduira par la suite (on pense notamment au petit hommage à Sergio Leone, très amusant). Les cauchemars et les mises à mort sont très imaginatifs et comme d'habitude plutôt bien conçus, mais malheureusement, le traitement général du film se révèle d'une connerie abyssale (so 80's !), tenant à la fois du jeu vidéo -l'héroïne assimile les capacités spéciales de ses camarades décédés (kung fu, intellect, etc)- mais aussi des productions pour kids en vogue à l'époque (impossible de ne pas penser aux "Goonies" de Richard Donner par exemple).

Bref, si Le Cauchemar de Freddy reprend le côté cartoonesque du film précédent, il ne parvient jamais à réellement impliquer le spectateur dans son scénario, par trop linéaire et sans aucune surprise; l'impression générale est que tout cela tourne un peu en rond, et finalement, on s'ennuie ferme lors de l'affrontement final ultra-prévisible. Dommage.

Résumé

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire