Critique : Grace

Ilan Ferry | 3 août 2010
0 réactions

Malgré ce que son titre pourrait laisser croire, Grace n'est pas la biographie d'une « célèbre » (tout est relatif) actrice française tombée dans l'oubli à la fin des années 90 mais un petit film d'horreur à la lisière entre Rosemary's Baby et... Baby Blood. Soit le remède idéal pour vous dissuader mesdames - et messieurs parce qu'il n'y a pas de raisons après tout -  de toute envie de pouponner ! Présenté au festival du film fantastique de Gérardmer en 2009, Grace aura pris son temps pour se faufiler dans nos salles !  Il faut dire qu'autant sur le fond que la forme, le métrage a de quoi rebuter.

A l'instar de ses mentors (Roman Polanski et David Cronenberg en tête), le cinéaste mise sur des représentations très organiques et viscérales de nos peurs. En l'occurrence l'objet du délit est ici un bébé zombac pour qui l'expression « chair de ma chair » prend tout son sens. Subversif ? Pour sûr tant Solet prend un malin plaisir à taper sur la bobo attitude et sa vision très baba cool de la maternité. Nouveau trublion du gore (il suffit de voir son hilarante vidéo Jack Chop pour s'en convaincre), le cinéaste instille un humour très noir et pince sans rire à côté duquel il est aisé de passer. Très « indy » dans son approche, le film de Paul Solet palie son manque de moyens (un budget riquiqui de 5 millions de dollars) en jouant à fond la carte de la suggestion. Cependant, là où les rejetons de Sundance capitalisent essentiellement sur des sujets et effets de style lénifiants, Grace préfère renvoyer à une frange plus underground et décomplexée. Dommage toutefois que l'ensemble peine à démarrer tant Solet fait preuve d'un talent évident pour distiller un malaise constant qui ne cessera de tarauder le spectateur pris entre ennui poli et furieuse envie de casser de la femme enceinte ! On attend donc de pied ferme sa prochaine œuvre délestée, on l'espère, d'influences un peu trop écrasantes ici.

Résumé

commentaires lecteurs votre commentaire !

Aucun commentaire.

votre commentaire