Après The Neon Demon, le réalisateur de Drive dévoile le synopsis d'un film d'espionnage complètement dingue

Mise à jour : 12/01/2017 21:56 - Créé : 11 janvier 2017 - Jacques-Henry Poucave
scandale
87 réactions

Après The Neon Demon, Nicolas Winding Refn prepare un film d’espionnage intitule Avenging Silence. Et le scenario a l’air… Différent.

Bon on avait beau se douter que quand le réalisateur de Drive et Valhalla Rising s’attaquerait au cinema d’espionnage, il ne ferait pas comme tout le monde… On ne s’attendait pas non plus à ça. Lors du récent Festival de Macao, avait lieu un atelier, permettant aux cinéastes d’entrer en contact avec des producteurs et distributeurs en  exposant leurs nouveaux projets. Nicolas Winding Refn était de la partie.

Il a donc expliqué au cours du Crouching Tigers Project Lab de quoi causerait Avenging Silence.

 

Photo Elle Fanning, Neon Demon

 

« Un ancien espion accepte une mission confidentielle confiée par un entrepreneur japonais exilé en France, afin d’abattre le chef des yakuzas les plus redoutables du Japon. »

Oui alors dit comme ça, le film semble classique, mais on creuse un peu et qu’on jette un œil au pitch étendu, tout de suite, ça part en cacahouètes.

« L’espion est un des plus éminents d’Europe. Une blessure infligée à ses cordes vocales durant une mission ratée six ans plus tôt l’a laissé muet, l’obligeant à prendre sa retraite. À présent, il est déniché et envoyé au front par un ancien yakusa, désormais business man à la retraite et exilé en France, pour traquer et tuer le chef yakusa le plus dangereux du Japon.

 

bande-annonce Cannes

 

Effrayé par l’avion, il monte anonymement à bord d’un bateau en partance pour Tokyo. Le bateau coule suite à une explosion et laisse l’espion seul sur les côtes du sud du Japon. Muet, notre espion doit voyager en silence à travers le pays à la recherche de 4 indices – symbolisant la conquête, la guerre, la famine et la mort – qui le guideront jusqu’au lieu de retraite du chef yakuza.

Pendant ce temps, le chef yakusa, connu pour le carnage qu’il a perpétré en 2004 contre ceux qui s’étaient révoltés contre lui, serait sur le point de retrouver son royaume après avoir quitté sa retraite dans les montagnes, coupée de toute technologie. Ce mode de vie est devenu une obsession pour le chef Yakuza. On prétend qu’il se serait suicidé des années plus tôt mais des prisonniers échappés de sa base secrète racontent qu’il s’apprêterait au contraire à faire son grand retour. À présent ses rivaux soupçonnent qu’il échaffaude un plan diabolique.

Notre espion se retrouve au milieu d’une épopée existentielle à travers le Japon, à la recherche des pièces d’un puzzle qui le mèneront à la confrontation avec l’ultime chef yakusa au cours d’une terrifiante conclusion. »

 

bande-annonce Cannes

commentaires

Carson 12/01/2017 à 21:56

Il s'agit en réalité de la "suite" du Guerrier Silencieux de Valhalla. Il en parlait déjà en 2013.(http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18625132.html)

Dirty Harry 12/01/2017 à 11:04

Lorsqu'on nous a vendu le Pitch de Neon Démon, il s'agissait en réalité du scénario en entier. J'espère qu'ici il y aura un 3e acte, une sorte de dénouement, une intrigue dans l'intrigue et des coups de théâtre surprenants car depuis ses deux derniers films, j'ai l'impression que ses scripts s'arrêtent au 2e acte.

maxleresistant 12/01/2017 à 10:40

C'est pas un synopsis, c'est la moitié du scénario du film.

Perso j'ai pas tout lu, je préfère quand même ne pas tout savoir du film avant d'aller le voir.

Baba 12/01/2017 à 10:28

Oui, ce cher NWR aime les "héros" silencieux, ce qui pour lui, dégage un certain charisme.

Encore une fois, un scénario bien barré parsemé de références, là comme ça, si je me fie au plot, je sens un film qui sera dans la même veine que "Only God Forgives" ce qui ne m'emballe pas des masses...

MystereK 12/01/2017 à 06:55

Tout cela est très alléchant.

HAL 12/01/2017 à 00:56

De toutes façons un film de Nicolas Winding Refn moi, je prends de suite.

Okay 11/01/2017 à 22:37

J'achète!!!

YunoWhy 11/01/2017 à 19:34

"Blessure aux cordes vocales qui le laisse muet"

Tiens tiens, encore un héros peu expressif en vue

votre commentaire