Hannibal saison 3 : ce qu'on attend des nouveaux épisodes

Jacques-Henry Poucave | 4 juin 2015
Jacques-Henry Poucave | 4 juin 2015

Si elle ne peut pas se vanter d’avoir le succès de Game of Thrones, la série Hannibal s’est imposée comme une des créations les plus originales et importantes de ces dernières années.

Alors que se profilent dans quelques heures les premiers épisodes de sa troisième saison, on fait le point sur les attentes et les craintes que soulève cette nouvelle fournée de meurtres.

 

L’Arrivée du Dragon Rouge

Depuis ses débuts, la série de Bryan Fuller a très habilement joué de son statut d’adaptation, précédée par plusieurs films et remakes, la tâche était pourtant ardue. En conservant certaines intrigues, ou en transformant totalement d’autres, le show a su montrer à la fois du respect envers le matériau d’origine, ainsi qu’une légitime volonté d’y apposer sa marque.

On se souvient avec émotion de la gestion du personnage de Chilton, admirablement menée, et capable de nous surprendre. Dans cette saison, ce sera au tour du Dragon Rouge de faire son apparition, sous les traits du comédien Richard Armitage. Ce dernier devrait nous proposer une prestation très différente du Hobbit, et une incarnation particulièrement physique et redoutable de ce tueur fasciné par la poésie et les œuvres de William Blake.

 

Le Destin de Bedellia

Le personnage de Gillian Anderson intrigue depuis la première saison. À la fois attirée et terrifiée par Hannibal, elle est dans un rapport d’attraction/répulsion particulièrement complexe.

Si elle craint pour sa vie et redoute ce que la proximité du bon docteur pourrait lui valoir, c’est néanmoins elle qui lui permettra en ce début de saison d’échapper au FBI et de se cacher à ses côtés en Italie en singeant une vie de couple.

Nul doute qu’Hannibal tentera de l’initier au meurtre et au cannibalisme. Comme nous l’entendions dans la bande-annonce, son sort sera scellé par son choix : observer ou participer.

 

Will + Hannibal = ?

La grande force de la série est d’avoir toujours su maintenir une profonde ambiguité quant à la relation qui unit les deux héros du show. Non seulement leur rapport dominant/dominé s’est plusieurs fois inversé, mais la dimension séductrice y joue une place prépondérante.

Ainsi, il semble évident que Lecter est bien plus lié à Will qu’il ne veut l’admettre. Aussi, on compte sur cette saison 3 et le jeu délicieusement pervers de Mads Mikkelsen pour donner à cette anti-romance homo-érotique toute la noirceur vers laquelle elle tend.

 

Des meurtres toujours plus sophistiqués

Une des marques de fabriques du show n’est autre que les assassinats sublimes qui y sont perpétrés. Too much pour les uns, véritables profession de foi esthétique pour les autres, ces séquences constituent autant de tours de force auxquels la télé américaine ne nous avait pas habitués.

C’est là que la superbe photographie de la série et sa science de la mise en scène éclatent, nous révélant le véritable projet derrière Hannibal. Créer un objet filmique inclassable, une lente et sensuelle descente aux enfers, où la morale ne joue plus aucun rôle, sinon en tant que boussole dévoyée.

Déplacée en juin, soit une case très compliquée pour une série de ce type, Hannibal vit peut-être ses dernières heures, mais il ne fait aucun doute que la série de Bryan Fuller sera capable de nous offrir des adieux remarquables.

Tout savoir sur Hannibal

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Ann Perkins
04/06/2015 à 17:15

Ca permet aux séries d'avoir un sursis, mais au final ça risque d'être très tendu malheureusement... Vu le très maigre intérêt des médias us et du public, cette saison 3 risque de marcher dans les pas des précédentes. Profitons donc de cette probable dernière année... sans perdre espoir.

KibuK
04/06/2015 à 17:02

Ca va dépendre des audiences. Elles étaient très faibles pour la saison 2, malgré les qualités artistiques du show. La série aurait été renouvelée grace aux ventes de dvd et à l'interet du public européen.

Ann Perkins
04/06/2015 à 16:47

T'es medium ?
Ou tu te bases comme tout le monde sur les audiences et la place qu'occupe la série sur la scène médiatique ? Dans ce cas, on en reste sur l'hypothèse. (L'année dernière tout le monde pensait qu'il n'y aurait pas de saison 3)

tchomil59
04/06/2015 à 16:36

Hannibal vit peut-être ses dernières heures ? Il arrête en fin de saison

votre commentaire