Star Wars : Le Livre de Boba Fett sera une série de gangster bien barbare, selon Jon Favreau

Mathieu Lapon | 22 novembre 2021 - MAJ : 22/11/2021 18:18
Mathieu Lapon | 22 novembre 2021 - MAJ : 22/11/2021 18:18

Jon Favreau, qui produit Le Livre de Boba Fett, a témoigné de la sauvagerie du personnage et de l'ambiance gangster de la série.

Un mandalorien, c'est bien. Deux mandaloriens, c'est (apparemment) encore mieux. Du moins, c'est ce que Jon Favreau, un des grands-papas de l'univers cinématographique Marvel, mais aussi du "Mando-verse" sériel qui se tisse de spin-offs en spin-offs Star Wars, veut nous faire croire. C'est une idée qu'il a d'autant plus intérêt à vendre que la série The Mandalorian s'attardait déjà sur les problèmes existentiels d'un membre de cette espèce guerrière.

Alors, comment se renouveler ? The Mandalorian était réputé pour reprendre les codes du western et du film de samouraï, à coups de road-trip, de transmission spirituelle et de relations parentales. Mais ça, c'était pour Din Djarin (Pedro Pascal) et son petit protégé Grogu. Avec Le Livre de Boba Fett, on devrait avoir un mandalorien sauvage, violent et évoluant dans un environnement impitoyable.

 

photo, Temuera Morrison"Je suis très colère, là."

 

Interrogé par Empire, Jon Favreau a gratifié sa nouvelle série d'une nouvelle image promotionnelle (ci-dessous), en plus de quelques commentaires sur Boba Fett et l'écosystème qu'il cherche à fédérer :

"Il y a une place à pourvoir depuis la mort de Jabba le Hutt. Il était un puissant et imposant leader, dont le peuple était effrayé, et qui régnait avec une main de fer. Si on le sort de l'écosystème de Tatooine, et même de celui des Hutt en général, des opportunités se présentent, comme dans les films de gangsters.

Si Boba Fett est un chasseur de primes expérimenté, il n'est pas un dirigeant de syndicat criminel ou un chef de troupes. Il n'est pas un nouveau venu, non plus. Il a de l'expertise dans beaucoup de domaines, mais dans ce cas, il est en transition vers une toute nouvelle position."

 

Aperçu EmpireL'Expert, le Fennec et le Hutt

 

Évidemment, avec la politique familiale de Disney, difficile de s'imaginer la violence monter de manière exponentielle. Pourtant, Robert Rodriguez, le réalisateur, a ajouté : "Nous allons révéler la véritable nature de ce personnage dans cette série. Et vous allez définitivement le voir en "mode barbare"".

En espérant qu'il ne s'agisse pas de la "violence suggestive" de Venom 2, laquelle n'a jamais brusqué personne (sans doute parce qu'elle n'existe pas). En tout cas, pour confirmer les dires de Favreau et Rodriguez, il nous faudra visionner la série, qui commencera sa diffusion à partir du 29 décembre 2021 sur Disney+.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Pax.Bisonica
24/11/2021 à 20:39

Mandalorien, pas mandalorien… Il ne faut pas oublier que Boba Fett est le prototype du mandalorien. De (Fett ?) fait, conceptuellement, c’est un peu le papa de tous les mandaloriens. « Ironic ».

@Mathieu B
Un easter-egg de l’épisode où Boba récupère son armure semble indiquer que Jango a été élevé et instruit par Jaster Mereel, un guerrier mandalorien. Ce qui pourrait recanoniser certains éléments de la jeunesse du papa de Boba et donc son appartenance à un clan mandalorien.

Le Serpent
23/11/2021 à 15:04

Je regarderai bien sûr, ca me plaira surement, mais s'il fallait faire une pause avant la saison 3 de the mandalorian, j'aurai préféré quelqe chosecde vraiment different. Alors que là, la periode, le pitch, le perso, on est quand même dans la meme registre même si le côté "pègre intergalactique" sera plus presente je suppose...
Apres je reste ouvert, à voir le scenario qu'ils ont pondu!

Mathieu Lapon - Rédaction
23/11/2021 à 13:27

@Mathieu B

Din ne vient pas non plus de Mandalore, pourtant il porte l'appellation "Mandalorien" comme n'importe lequel de ses confrères.

J'ai simplement grossi le trait par soucis de vulgarisation, car Jango n'est peut-être pas originaire de Mandalore, mais l'univers étendu le fait se rapprocher de sa tradition guerrière. Une tradition que son fils reprend (certes de manière assez barbare et opportuniste, mais les Mandaloriens sont plus des mercenaires de que des croisés, post-Retour du Jedi).

C'est avant tout une spiritualité, à ce stade de la saga.

@Yamcha

On dit qu'on fait ça.

Yamcha
23/11/2021 à 08:39

@ Mathieu B

Cette bévue mérite châtiment :

Que Mathieu Lapon soit conduit à la Mer de Sable et jeté dans la gorge de Carkoon, le repaire du puissant Sarlacc !

Mathieu B
23/11/2021 à 06:49

Boba Fett n’est pas un Mandalorien, il a juste une armure. Premièrement c’est un clone, il ne vient pas de Mandalore et son « père » Jungo duquel il est le clone ne vient pas non plus de Mandalore.

Eddie Felson
23/11/2021 à 06:41

Ce que je regrette, c’est que ce soit peu ou prou globalement situé dans le même univers que Mando du fait de son protagoniste principal. Ça ne sort pas des sentiers battus. Dommage. Maintenant si c’est au moins aussi réussi que Mando…

Pax.Bisonica
23/11/2021 à 00:08

Le fan-service semble du même goût que celui que l’on peut retrouver dans The Mandalorian et c’est tant mieux. Je ne suis pas exigeant. Ravi aussi que l’on s’éloigne de la mythologie des Jedi et que l’on se focalise sur « l’underworld », ce que The Mandalorian avait fait de manière un peu trop superficielle à mon sens.

zetagundam
22/11/2021 à 21:59

J'espère être également surpris, ayant fortement apprécié The Mandalorian, mais j'ai beaucoup mal à imaginer Disney faire quelque chose d'un peu plus brutal que la moyenne

Eddie Felson
22/11/2021 à 19:44

On verra… suspicieux je suis, surpris je veux être & déçu probablement je serais;)

votre commentaire