Crunchyroll : le rachat de Sony pourrait changer la donne dans le paysage de l'anime

Flavien Appavou | 10 août 2021 - MAJ : 10/08/2021 18:16
Flavien Appavou | 10 août 2021 - MAJ : 10/08/2021 18:16

Les mois passent et les tractations se déroulent en coulisses. Les négociations vont bon train dans le secteur de l'anime, toujours aussi florissant. Et ça y est, la dépêche est tombée, Crunchyroll a été rachetée par Sony. 

Le rachat de Crunchyroll était attendu, nous en avons parlé en décembre dernier déjà. Il manquait juste les accords signés et c'est désormais chose faite. Dans la nuit du 9 au 10 août 2021, Funimation Global Group, LLC a fait l'acquisition de Crunchyroll pour 1,175 milliard de dollars, sous réserve des ajustements et du fonds de roulement. 

Pour expliquer un peu la mesure de ce rachat, commençons par expliquer les poupées russes d'entreprises autour de ces deux entités. Funimation Global Group est une coentreprise entre Sony Picture Entertainment (États-Unis) et Aniplex Inc, une filiale de Sony Music Entertainment Inc.(Japan). En France, on connait le groupe via sa plateforme de vidéo Wakanim.tv, qui propose L'Attaque des TitansDemon Slayer et tant d'autres. Il ne faut pas oublier que Funimation est aussi un producteur d'anime qu'il diffuse sur ses plateformes de streaming. Bref, c'est l'un des géants de l'animation japonaise. 

 

MascotteFini de se cacher !

 

Du côté de Crunchyroll, la société fondée en 2006 a très vite intéressé le géant AT&T qui en a fait rapidement sa division anime, prenant sa place au côté de WarnerMedia pour la branche fiction, médias et divertissement. Grandissant très vite avec sa plateforme et fédérant de plus en plus de pays, Crunchyroll a racheté Viz Média, la branche internationale de Shueisha. Elle a donc acquis en France la plateforme Anime Digital Network ainsi que toute la branche manga et vidéo de Kazé

Crunchyroll sait faire vivre sa communauté, c'est comme cela qu'elle s'est développée au fur et à mesure des années. Dans le monde, elle compte ainsi environ 5 millions d'abonnés. En créant des événements et des jeux, elle a dynamisé aussi ce nouveau groupe et permis d'élargir la distribution de contenus et de répondre aux attentes des fans.

Avec ce rachat, Sony Pictures Entertainment (SPE) devient quasi-leader dans l'animation japonaise avec l'aspect production d'anime de Crunchyroll et Funimation et l'aspect streaming avec les trois plateformes en France qui offrent un éventail d'anime important. Le président-directeur général de SPE a ainsi annoncé :

 

Logo FunimationLe nouveau propriétaire de Crunchyroll

 

"L’arrivée de Crunchyroll nous permettra de combler les fans d’anime comme jamais : ils pourront vivre l’expérience des anime sur toutes les plateformes de leur choix, qu’il s’agisse de cinéma, événements, divertissement à domicile, jeux, streaming,
télévision traditionnelle, sans limites. Nous avons pour objectif de proposer un abonnement unique pour offrir dès que possible un accès à tous les anime. »

Un pari qui sera intéressant à observer, car il existe énormément de plateformes dans le monde du côté de Sony, et pour la France, la question se posera aussi sur les 3 plateformes existantes : Anime Digital Network, Wakanim.tv et Crunchyroll, qui sont maintenant bien connus des utilisateurs avec leurs propres bases de fans. Tout dépendra de leur positionnement éditorial et l'abonnement unique pour les trois plateformes pourrait avoir un vrai sens à ce moment-là.  À noter que le rachat fait aussi le bonheur d'AT&T qui compte utiliser le produit de cette transaction pour réduire son endettement. 

En tout cas, l'animation japonaise a de beaux jours devant elle et ce n'est pas pour nous déplaire.

Tout savoir sur Crunchyroll

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Buchor
11/08/2021 à 13:59

Vu que je suis abonné aux 3 plateformes, je suis preneur pour un abonnement unique.

zetagundam
10/08/2021 à 22:32

@Numberz
Quand on voit les prix pratiqués par aniplex j'ai de très gros doutes à ce sujet

Numberz
10/08/2021 à 21:38

Avec Sony, peut on espérer des prix moins astronomique sur le marché de la vidéo?

votre commentaire