Sex Education saison 3 : la teen série Netflix s'offre une bande-annonce qui rit jaune

Camille Vignes | 20 juillet 2021 - MAJ : 20/07/2021 23:50
Camille Vignes | 20 juillet 2021 - MAJ : 20/07/2021 23:50

Le 17 septembre, la teen série estampillée Netflix Sex Education sera de retour, et pour faire patienter les fans, la plateforme vient de livrer sa bande-annonce.

13 Reasons Why, The End Of The F***ing World, I Am Not Okay with This, Atypical, Stranger ThingsRagnarökÉlite... si toutes ces séries ne sont pas des productions originales Netflix, force est de constater que la plateforme aime plaire aux adolescents. Alors oui, certains de ses contenus convainquent moins que d’autres, pour autant, une partie non négligeable du catalogue permet d’aborder un peu différemment les questionnements universels liés à l’adolescence, et c’est parfois très rafraichissant.

 

Photo Ncuti Gatwa, Asa ButterfieldTrop heureux d'annoncer de la nouvelle saison

 

Dans le genre, Sex Education avait mis un coup de pied dans la fourmilière, ne s’embarrassant d’aucune circonvolution pour parler de la sexualité et son éveil. Il faut dire qu’en prenant pour point d’ancrage Otis (Asa Butterfield), un lycéen vierge fils de sexologue, et Maeve (Emma Mackey), la jeune rebelle avec qui il monte une cellule de thérapie sexuelle au sein de son établissement, Netflix n’avait aucun intérêt à prendre des pincettes.

Malgré quelques ressorts scénaristiques un peu faiblards, la première saison avait tôt fait de convaincre son public. Un succès difficilement renouvelé par la deuxième saison, un peu trop noueuse et moins prenante, mais qui n’a pas empêché la plateforme de se payer un troisième tour de manège, avec l’arrivée d’une nouvelle salve d’épisodes prévue pour le 17 septembre prochain, qui vient de se dévoiler dans une première bande-annonce.

 

 

"Avec un nouvel uniforme, un nouveau corps étudiant et une nouvelle attitude, Moordale est l'endroit idéal pour devenir les bons adultes que nous sommes destinés à être. »

Une bande-annonce railleuse, tournée comme une publicité de campagne de la nouvelle directrice de l’établissement Moordale, elle ne donne pas vraiment d’images inédites à se mettre sous la dent.

Les élèves aux visages contraints et aux expressions faciales figées qui peuplent ce clip semblent ne dire qu’une chose : cette Hope Haddon (Jemima Kirke, nouvellement arrivée) est bien déterminée à transformer l’établissement pour qu’il retrouve son excellence perdue (et sa dite pureté ?). Petit cancre s'abstenir...

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire