Battlestar Galactica : le créateur de Mr. Robot donne des détails sur sa future série

Antoine Desrues | 19 janvier 2021 - MAJ : 19/01/2021 15:36
Antoine Desrues | 19 janvier 2021 - MAJ : 19/01/2021 15:36

Sam Esmail, le créateur de Mr. Robot, est bien en train d’écrire une nouvelle série Battlestar Galactica pour le compte de Peacock. Et ça avance bien.

La course au streaming a mené de nombreux studios à lancer de manière précipitée leur propre plateforme, en essayant la plupart du temps de sauver les meubles en matière d’interface et de contenus. Si certains ont dépassé les attentes (Disney+) et que d’autres ont progressivement remonté la pente (HBO Max), Peacock s’est imposé comme l’un des vilains petits canards en la matière.

En effet, mis à part la récupération des droits de la série culte The Office, le service d’Universal a un gros retard à rattraper, surtout en ce qui concerne ses créations originales. Pour autant, la plateforme semble avoir passé la seconde après l'annonce de plusieurs projets plus ou moins excitants, à l’instar d’un retour dans l’univers de Battlestar Galactica.

A l’origine une série de 1978, le space opera de Glen A. Larson a connu un revival brillant dans les années 2000, grâce à la chaîne Syfy et l’auteur Ronald D. Moore. Considéré par beaucoup comme une allégorie post-11 septembre, ce bijou a clairement marqué son époque, au point où plusieurs tentatives de reboots aux accents plus contemporains ont émergé, sans grand succès.

 

PhotoLe joyau de Ronald D. Moore

 

Pourtant, en 2019, NBCUniversal a confirmé la mise en chantier d’une nouvelle série à base de Cylons, chapeautée par Sam Esmail, le créateur de Mr. Robot. Au micro de Collider, l’auteur a tenu à rappeler une nouvelle fois que cette mouture ne serait pas un reboot du chef-d'œuvre de Moore, bien qu’il n’ait pas précisé à quel point elle marquerait une continuité avec son modèle. Mais surtout, il est revenu sur l’avancée du projet :

« On est encore en train de travailler sur le pilote. Vous voyez, c’est un univers immense, et je veux respecter le Battlestar de Ronald Moore. Je lui ai parlé avant d’accepter le projet afin d’être sûr que la démarche lui paraisse honnête, parce que la dernière chose que je souhaite, c’est de marcher sur ses plates-bandes. Nous étions tous les deux d’accord pour que ce ne soit pas un reboot de sa série.

Nous sommes encore dans les phases préliminaires pour définir notre monde via le pilote. Je crois qu’on a trouvé la construction basique du type d’histoires qu’on veut raconter, la partie de la mythologie qu’on va explorer – parce que Battlestar a une mythologie extrêmement riche et encore une fois, il faut saluer Ron pour cela – et du coup, on est maintenant en train de se resserrer sur la nature du pilote. »

 

photo CylonVous avez reçu un Esmail

 

Le scénariste de Mr. Robot a également rappelé qu’il n’allait servir que de producteur exécutif sur la série, tandis que Mike Lesslie (derrière le script du Macbeth de Justin Kurzel... et de son Assassin's Creed) occupera le poste de showrunner. Cependant, le scénariste devrait passer derrière la caméra pour réaliser certains des épisodes de cette nouvelle version de Battlestar Galactica, dont il espère pouvoir lancer le tournage en 2021, surtout au vu de la quantité d’effets spéciaux requis pour un tel projet.

Mais plus intéressant encore, Collider a demandé à Esmail s’il a envisagé le format de la série et son nombre d’épisodes par saison. L’auteur a souri et expliqué que Peacock lui a laissé la liberté d’expérimenter sur la structure et la stratégie de diffusion. Il faut dire qu’en n'étant désormais plus contraint par les grilles de programmes rigides de la télévision, certaines plateformes comme Disney+ ont testé des durées d’épisodes nouvelles et variées (notamment sur The Mandalorian), sans parler d’une distribution qui expérimente autour de la sortie hebdomadaire ou à l’inverse, de la publication de saisons complètes comme Netflix :

« Quand j’en ai parlé à Peacock et à Mike Lesslie, la chose qui nous a excitées a été de savoir si nous allions sortir un épisode par semaine [ou non]. Pour moi, je me dis qu’il faut se plonger dedans et raconter la bonne histoire et ça nous dira combien d’épisodes il nous faut. On pourrait sortir trois épisodes d’un coup parce qu'il s’agirait d’une longue séquence de bataille étendue, même s’ils pourraient être trois chapitres significatifs. 

 

photo, Tricia Helfer, James Callis"Ne t'inquiète pas, ça va bien se passer"

 

Peut-être que chaque chapitre va changer de point de vue dans cette bataille. Il pourrait y avoir un épisode de 20 minutes qui reviendrait sur le passé d’un personnage, et qui serait diffusé juste après. Donc je ne peux pas vous dire combien il y aura d’épisodes, et je pense que c’est un peu vide de sens parce qu’on va construire l’ensemble comme une sorte de toile d’araignée où l’on peut poser des points d’intrigue et dire :

"Voilà, ce n’est pas chronologiquement après l’épisode 1 et 2, c’est la backstory de quelqu’un, mais on peut la partager maintenant pour que le public la regarde s’il le veut, à moins qu’il passe directement à la séquence de bataille." Nous allons vraiment expérimenter d’un point de vue formel, et encore une fois, je pense qu’une propriété comme Battlestar s’y prête parfaitement. »

En tout cas, si le projet de Sam Esmail s’annonce intrigant, il confirme surtout à quel point le streaming a commencé à désenclaver les règles souvent contraignantes qui ont structuré l’écriture sérielle. En attendant, on vous renvoie à notre critique de la saison 4 de Mr. Robot, qui a conclu magnifiquement la série.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

raider1
21/01/2021 à 15:04

All of this has happened before, and all of this will happen again....so say we all. Freck.

Zanta
20/01/2021 à 12:29

Bijou, bijou.. La qualité avait bien décliné à la fin, notamment en raison dune mythologie de plus en plus bordélique et un final lourdaud.
Mais l'univers était fort, et merci à Esmail d'éviter le reboot. La série de Moore vieillit bien et mériterait d'être redécouverte aujourd'hui, avant de découvrir ce spin off.

Kyle Reese
19/01/2021 à 15:46

Houla très gros challenge. Même pour le génial créateur de MR Robot. Ayant adoré le reboot de 2000 j’ai un peu peur. Je ne vois pas ce qu’il peut faire de mieux puisque la fin formait une sorte de boucle.

votre commentaire