Stranger Things saison 4 : David Harbour veut encore nous faire croire que c'est la meilleure série du monde

Antoine Desrues | 21 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Antoine Desrues | 21 décembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Alors que Stranger Things a été retardée à cause de la Covid-19, David Harbour continue de teaser le retour de Jim Hopper... et ça ne fait pas vraiment envie.

Dès sa première saison, Stranger Things s’est imposée comme l’une des séries phénomènes de Netflix. Le trip nostalgique eighties des frères Duffer n’a d’ailleurs cessé de battre des records d’audience sur la plateforme, et ce même si son existence n’a cessé de prêter à débat depuis ses dernières fournées ... poussives (?).

À cause de la pandémie mondiale, la saison 4 a été retardée, au même titre que de nombreuses productions. Pour autant, le producteur exécutif Shawn Levy a évoqué les avantages de ces perturbations, notamment au vu du temps d’écriture prolongé dont a pu profiter le duo de showrunners.

 

photo, David Harbour[visible confusion]

 

Et visiblement, l’acteur David Harbour a partagé cet avis. En même temps, le personnage de Jim Hopper devrait avoir une aventure assez différente de la normale. Pour rappel, la saison 3 lui a permis de se sacrifier pour sauver Onze et sa bande d’amis, avant de finalement réapparaître dans une ultime scène, dans une sorte de goulag. Pour l’acteur, qui a déjà comparé ce retour à celui de Gandalf dans Le Seigneur des anneaux (oui oui, sérieusement...), cette situation lui a donné l’opportunité d’explorer certains aspects du héros, comme il l'a confié à People :

“Hopper est un protecteur, un homme de justice [et] maintenant il est devenu prisonnier. Il est piégé et isolé.”

Mais le comédien ne s’est pas arrêté là, et a même affirmé que cette saison tant attendue était sa favorite, ce qui semble bien pratique quand les fans sont aux aguets :

 

photo, David Harbour, Winona RyderStranger Things

 

“Nous allons voir de lui une toute nouvelle facette qui a été sous-entendue. Cette saison est ma préférée parce qu’elle va vraiment montrer […] de quel bois il est fait. Vous allez vraiment découvrir beaucoup de choses sur son passé de soldat, et sur les erreurs qu’il a faites auparavant et qui viennent le hanter.”

En tout cas, ces maigres informations font plus peur qu’autre chose, surtout au vu de cette résurrection qui semble avoir du mal à se justifier. Là où la mort d’Hopper aurait pu être un beau risque de la part de la série, son retour improbable pourrait bien devenir la maladresse de trop de Stranger Things. On voit bien que Netflix ne sait plus trop où donner de la tête pour faire la promotion de sa série phare, et fait pratiquer à son casting une langue de bois peu rassurante.

En attendant d’en savoir plus, si vous voulez vous replonger dans Stranger Things, on vous renvoie vers notre critique de sa saison 3.

Tout savoir sur Stranger Things

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
TheAncientKleb
03/01/2021 à 19:17

Ecran Large se réclame de presse d'opinion et de la critique mais ne fait que déverser son opinion sans aucun argument critique
Le tout en attirant le chalant avec des titres racoleurs
Pitoyable

Leixia
23/12/2020 à 10:41

Perso je suis d'accord, saison 1 très originale, retour aux eighties qui fait du bien.. mais les saisons suivantes coté scénario c'est le néant... rien de neuf, c'est toujours la même chose
J'ai l'impression que toutes les saisons sont quasi identiques
Dommage

Salut salut
23/12/2020 à 01:17

Bonjour,
Je ne vois pas trop l'intérêt parce qu'il n'y a pas de point objetif de la série commenté ici ni d'avis objectif donné (en soit ce n'est pas si grave mais généralement on attend au moins un avis objectif accompagné de la subjectivité de l'auteur), donc pourquoi présenter comme un avis général et admis que la saison 4 ne ferait pas envie ?
L'article donne l'impression que tout le monde est d'accord pour dire que Netflix se plante totalement avec cette nouvelle saison alors que ce n'est pas forcément l'atmosphère globale des opinions, je trouve que l'écriture cherche à ce que l'on partage cet avis (douteux) et ça la rend désagréable, le lecteur se sent tiré de force vers une pensée. Souvent le lecteur est principalement là pour avoir une information, l'avis de l'auteur est un plus auquel on adhère ou pas mais il n'est pas censé être aussi imposant voire opressant.
Enfin, j'avais cru comprendre que Hopper ne mourait pas (donc pas de résurrection) mais que le passage vers l'upside down l'avait simplement transféré du côté russe où avaient débuté les expériences. Parce que, bon, il n'est plus là mais il n'y a pas de corps pour autant. Je ne dis pas que c'est la bonne réponse, mais qu'en fait il y a plusieurs interprétations de cette scène finale et qu'on n'a pas encore le fin mot sur ce qu'il s'est passé, et qu'en ce sens c'est peut-être malvenu d'écrire un article autour du fait que la résurrection du personnage serait le pas de trop, dans la mesure où rien ne nous indique que résurrection il y a eu.
Tout ça pour dire que la saison 4 sera possiblement moins bonne, que peut-être elle ne tiendra pas le rythme, mais que la critiquer à ce moment-là serait bien plus logique, plutôt que de rédiger ce type d'article fondé sur un quasi néant maintenant.
Bien à vous

Camélia
22/12/2020 à 17:11

Eh bah ça c'est du journalisme ????
Quelle écriture franchement, l'opinion de l'auteur on s'en fou pas mal. Ce dénigrement gratuit fait peine a lire. Pas d'argument, et un avis très subjectif que personne n'a demandé. Bravo Antoine pour l'un des articles les plus creux de cette fin d'année

Jayjay
22/12/2020 à 13:52

Ça signifie au moins 1 épisode flash-back intégral sur lui, il est bien sympa mais on s'en fout un peu non ?

Simon Riaux - Rédaction
22/12/2020 à 12:47

@Serievore

La presse dite d'opinion, ou critique, culturelle, est bien plus ancienne qu'Internet. Et consubstantielle à l'existence de la presse même.

C'est dans cette tradition que s'inscrit Ecran Large (et quantité de publications sur papier). Nous considérons en effet que publier une information ne nous interdit nullement d'y accoler un angle, une opinion. Nous trouvons même cette démarche beaucoup plus honnête que celle consistant à faire croire au lecteur que neutralité et impartialité existent et sont souhaitables.

Serievore
22/12/2020 à 12:44

Ecran large, et certains de ses journaleux ne font qu utiliser un procede vieux comme le monde (monde du net ,tout du moins)
On descend une serie, ou un film que beaucoup de gens aiment, ou qui est tres connue, simplement pour faire un peu de clic, et faire parler.
Perso, je me moque qu un journaliste aime ce que je n aime pas, ou n aime pas ce que j aime.
Mais je sais qu un journaliste de qualite , denree qui se fait de 0lus en plus rare, a pour role avant tout d informer, voir d expliquer, ou de transmettre.
Toutes ces petites personnes qui cherchent plus a juste faire exister leur propres opinions, au lieu de faits, et par extension faire exister leur petite personne, sont juste pathetiques. Et leurs "articles" n ont malheureusement pas plus de qualite que la liste de course de ma grand mere.

Vous avez le droit d aimer ou pas, et d exprimer votre avis. Mais quand vous placez celui ci au premier plan, en le presentant comme parole d evangile, et sans aucune mesure ou nuance dans vos propos, vous perdez juste tout credit.

Mais bon. Depuis qu internet existe, l augmentation exponentielle du nombre de personnes ayant trouve un endroit ou elles pouvaient jouer "au journaliste" n a d egale que la baisse de qualite des articles produits...

HugooO
22/12/2020 à 10:31

Il est pas très intelligent l'acteur dans dire autant!!

Sonic
22/12/2020 à 05:23

Pas de résurrection en plus puisqu'il n'est pas mort mais a été téléporté. Hahaha ????

Arthur morgan
22/12/2020 à 02:46

J'ai hate de revoir Jim Hopper

Plus
votre commentaire