Séries

The Walking Dead : World Beyond – le spin-off d’Amazon a-t-il fait des révélations sur Rick Grimes ?

Par Camille Vignes
28 octobre 2020
MAJ : 7 novembre 2020
2 commentaires
photo, Andrew Lincoln

Le mystère autour de la classification A-B et de Rick Grimes s’est un peu éclairé grâce à la scène post-crédits de l’épisode 4 de The Walking Dead : World Beyond.

Depuis quelque temps maintenant, on sait que World Beyond s’attaquera au destin de Rick Grimes, sans en savoir plus sur les modalités de ces révélations – à savoir si l’acteur allait réellement apparaître dans la série ou si cette dernière ne ferait que l’évoquer. Jusqu’à récemment d’ailleurs, Matthew Negrete, le showrunner de la série, rechignait à donner des détails sur cet aspect de l’histoire. 

Parce qu’il faut rappeler que, très rapidement après son départ de The Walking Dead, on avait appris que l’ancien personnage principal allait avoir droit à ses films, et que donc, il faudrait attendre encore un bon bout de temps avant de découvrir ce qu’aura vécu Rick après s’être fait enlever par la fameuse organisation. 

 

photo, Andrew LincolnVous allez nous dire ce qui lui est arrivé oui ou pan ?

 

Apparemment, Mattew Negrete n’a toujours ni vraiment l’envie, ni vraiment la possibilité de tout dévoiler de l’apparition de Rick dans World Beyond, mais il s’est fendu d’un ou deux petits détails auprès de Digital Spy

« Je ne peux pas vraiment vous spoiler et vous dire si oui ou non il sera là. Ce que je peux vous dire, c’est que vous aurez des réponses sur le moment où Rick s’est fait enlever. Sur le pourquoi il s’est fait secourir à ce moment-là. »

 

photo, Andrew Lincoln« Bah fallait bien le sauver et introduire notre maxi-univers errant »

 

La série zombiesque adolescente n’a pas franchement donné beaucoup d’indices sur le destin du personnage. Toutefois, le quatrième épisode, The Wrong End of a Telescope, n’a pas non plus éclairé nos lanternes, sa scène post-générique surprise en a déjà fait jaser plus d’un parce qu’elle donne quelques indices sur la fameuse classification A-B de la CRM…

Et ATTENTION, si vous ne voulez pas être spoilé, c’est le moment de partir.

 

photo, Andrew Lincoln, Norman ReedusEn partance pour le pays du spoiler

 

En effet, après le générique de fin de l’épisode 4, World Beyond a laissé une scientifique de la Civil Republic apparaître à l’écran dans un laboratoire et en plein test d’un remède anti-zombie sur un homme classé A.

Or, les adeptes de théories en tout genre avaient tôt fait de s’imaginer que la classification A-B servait à l’organisation à séparer les individus en deux groupes distincts : ceux mangeables en cas de pénurie (miam miam, de l’humain), les A, et ceux utiles à la société, les B. Autant dire qu’en découvrant une scientifique faire des tests sur un individu de classe A, on délaisse très vite l’idée qu’il soit mangeable…

Et peut-être même qu’on peut revoir à quoi correspond la classe B. Correspondrait-elle vraiment uniquement aux survivants servant de main d’oeuvre ? Ou cela irait-il plus loin ? À suivre. Peut-être que cela expliquerait aussi pourquoi Rick Grimes n’est jamais retourné à Alexandria.

Rédacteurs :
Tout savoir sur The Walking Dead : World Beyond
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Collosus

Que sa parle de Rick ou pas sa change rien cette séries et complètement naze je comprendrais jamais pourquoi dépensé de l argent pour faire de la bouze

Omegaton

Oui c’est totalement naze…pas pu finir l’épisode 1 tellement ça aucun sens….genre de l’autre côté des USA ils ont survécu, ils sont 9600 et quelques dans un campus à la noix. y’a que des ados, ça rien à faire dans l’univers de the walking dead ce n’est pas riverdale!!

il y’aurait des adultes encore…non tu as 4 ados du bout du monde qui font une connerie d’ados typique de la réalité, aussi nazes que dans la vraie vie au final.