Séries

Green Lantern : la série HBO Max aura les ambitions d’un blockbuster, selon son producteur

Par Gaël Delachapelle
26 octobre 2020
MAJ : 27 octobre 2020
5 commentaires
photo

La série Green Lantern d’HBO Max aura les mêmes ambitions qu’un blockbuster à la Marvel.

Après le gros nanar que fut sa première adaptation au cinéma, devenu un cas d’école dans l’écurie DC comics, Green Lantern semble bien décidé à revenir en grande pompe via le petit écran et sa série estampillée HBO Max. Alors que l’acteur Ryan Reynolds continue de tacler le long-métrage de Martin CampbellGreg Berlanti, créateur de la série Arrow (entre autres) et producteur du projet, a parallèlement choisi le showrunner de cette nouvelle série : Seth Grahame-Smith, scénariste notamment de LEGO Batman : Le film, ou encore sur la série DC’s Legends of Tomorrow. Un habitué de l’écurie DC donc. 

Aux côtés du producteur et du showrunner, on retrouvera le scénariste Marc Guggenheim, qui a également déjà oeuvré sur l’Arrowverse. Il sera à la tête du pôle de scénaristes de cette première saison de dix épisodes. Pour rappel, Berlanti et Guggenheim étaient tous les deux à la production et à l’écriture du tristement célèbre film de 2011, donc autant dire qu’il s’agit pour eux d’une seconde chance avec le matériau d’origine. 

 

photo, Ryan ReynoldsUn Ryan Reynolds fluorescent… 

 

Marc Guggenheim s’est exprimé, dans le cadre d’un panel enregistré pour le site international du Comic Con, sur la conception de la série et ses ambitions. Selon ses propos, rapportés par Comicbook.com, la série HBO Max aurait des ambitions dignes d’un blockbuster de cinéma, tout en gardant en tête qu’il s’agira bien d’une série : 

« Il se trouve que je crois – et ce n’est pas une opinion universellement répandue – que vous ne pouvez pas faire une série de dix heures, ou une série de huit épisodes, comme un film de huit heures. Je ne pense pas que cela fonctionne. Quand je l’imagine terminée, il y a toujours des épisodes mous au milieu. Je pense que vous devez l’aborder comme une série télé et aborder chaque épisode comme une entité unique. Même si c’est en streaming, même si, je l’espère, les gens vont la dévorer, vous devez faire de chaque épisode un plat satisfaisant.

Vous devez la regarder avec un rythme différent de celui que vous auriez avec un film de deux heures. Ceci dit, il est certain que la série HBO Max, sur laquelle nous travaillons tous, nous l’abordons avec les ambitions de production d’un film. Nous l’écrivons donc comme une série télé, mais nous espérons la produire comme un film. »      

 

photoMark Strong en Sinestro, qui devrait aussi surveiller ses choix de carrière… 

 

À en croire les propos du scénariste et producteur, la série Green Lantern sera donc bien pensée comme une série, dans son écriture et dans son format, mais avec les ambitions d’un blockbuster de l’écurie DC, dans sa production (et sans doute son budget). Peut-on espérer que le film Green Lantern ne sera plus qu’un lointain cauchemar effacé par cette série, où le personnage trouverait tout sa dimension épique dans le format sériel ? Il va falloir s’armer de patience pour le découvrir, puisque la série HBO Max ne devrait pas rentrer en production avant 2021.

Pour rappel, la série devrait porter sur une équipe de Green Lanterns, constitué notamment d’Alan Scott, de Jessica Cruz, mais aussi de Sinestro, avant qu’il ne devienne un méchant. En attendant cette série prometteuse, on vous invite à découvris notre avis sur le nanar avec Ryan Reynolds, sorti en 2011, avec notre critique disponible par ici.

Rédacteurs :
Tout savoir sur Lanterns
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Newt

Y’a de l’ambition dans les blockbusters ? héhé…

Faboloss

Le budget ! Voila pourquoi c’est mou au milieu. Et aucune série n’y échappe.

maxleresistant

On en attend pas moins. On veut de la qualité façon Disney+, HBO ou Netflix. Pas les trucs de la CW ou ABC.

Gregou

« mais nous espérons la produire comme un film » se traduit par : « Nous espérons avoir suffisamment d’argents ! »

MystereK

‘vous ne pouvez pas faire une série de dix heures, ou une série de huit épisodes, comme un film de huit heures.’

C’est cependant ce qui a été fait avec la saison 1 de True Detective