Emily in Paris : le créateur de Sex and the City revient avec une nouvelle série Netflix

Mathias Penguilly | 3 septembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Mathias Penguilly | 3 septembre 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Entre Sex and the City et Le Diable s'habille en Prada, la nouvelle série Netflix va attiser la nostalgie des fans de Carrie Bradshaw...

Dans la nouvelle comédie romantique de Netflix, Lily Collins (Blanche NeigeOkjaThe Mortal Instruments : La Cité des ténèbres) emménage dans la Ville lumière en tant que nouvelle recrue d'une énorme société de marketing. Pétillante, ingénue, la protagoniste découvre Paris et ses habitants... non sans multiplier les clichés typiques du genre sur les Français.

La série débarque très bientôt sur la plateforme au N rouge, et une première bande-annonce vient d'être dévoilée. Au programme : grands immeubles parisiens, publicitaires branchés, champagne et gros plans sur la Tour Eiffel éclairée.

 

 

Sur une musique de Koyotie - qui répète clairement les paroles "Living my best life" - on observe effectivement la jeune femme qui prend ses marques à Paris, vivant sa "meilleure vie". On la voit évoluer dans sa nouvelle boîte, découvrir le romantisme des Parisiens (meh...) et instagrammer la ville sous toutes ses coutures pour faire baver ses amis américains restés au pays. En somme, ni plus ni moins qu'une future Carrie Bradshaw (campée en son temps par Sarah Jessica Parker) qui déciderait, elle, de ne pas quitter Paris pour retrouver ses tristes gratte-ciels new-yorkais.

 

photo, Lily Cole, Lily Collins, Ashley ParkPause déj' américaine dans les jardins du Palais Royal

 

La série est signée Darren Star, le showrunner qui a amené à l'écran les personnages créés par Candace Bushnell dans Sex and the CityElle bénéficiera d'une distribution binationale avec notamment Philippine Leroy-Beaulieu (Dix pour cent), Camille Razat (DisparueAmi-Ami) et Arnaud Viard du côté français. Chez les Américains, la distribution est complétée par Ashley Park, une actrice habituée aux comédies musicales de Broadway, ainsi qu'une icône féminine du petit écran : la superbe Kate Walsh (aka Addison Montgomery dans Grey's Anatomy et Private Practice).

La série et son lot de clichés parisiens bien juteux viennent enrichir le catalogue de Netflix à partir du 2 octobre 2020.

 

photo, Affiche US

Tout savoir sur Emily in Paris

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Birdy
03/09/2020 à 21:32

C'est le Paris d'Hidalgo avec vue sur la tour eiffel ça...

Kyle Reese
03/09/2020 à 16:00

Cool ça va faire revenir les touristes., un Paris fantasmé.
S'ils montraient le vrai Paris, enfin le Paris pas si glamour que ça dés qu'on sort des quartiers chic ce serait une toute autre histoire et peut être une toute autre série.
M’ enfin elle est toute mignonne avec ses belles tenues la demoiselle, moi j'aime bien.

blame
03/09/2020 à 14:44

Mince !! Il manquait juste la marinière et la baguette dans le trailer. Une vision encore fanstasmé de Paris.

D'ailleurs je pense qu'il y a un truc à faire dessus. Comme les japonnais lorsqu'ils visitent Paris reviennent perturbés. Ils ont même un nom pour cela.

Bref réalisé une série qui commencent sur les clichés de Panamme et montre le vraie Paris en arrivant des situations coccasse au persos.

Bref je dis pas non plus que Paris pas top (j'y ai vécus 36 ans) et j'adore cette ville. Mais encrer dans plus la réalité cela pourrais sympa.

Zanta
03/09/2020 à 13:25

La vache, l'épisode final de Sex and the City à Paris passerait pour un documentaire d'Envoyé Spécial à côté.
Darren Star, parle de ce que tu connais, stp...


03/09/2020 à 11:30

J'ai bien ri. La vision caricaturale et les images d'Épinal sur Paris...Drôle, à voir avant de débiner sur la base d'une B.A.
Mais on part déjà sur des bases des plus cocasses. Pour l'instant, ça évoque un peu l'image de l'Afrique vue par Black Panther. C'est dire la bêtise.

votre commentaire