Legacies saison 2 : le prochain épisode type "film noir" a failli être très différent

Camille Vignes | 3 mars 2020 - MAJ : 03/03/2020 17:29
Camille Vignes | 3 mars 2020 - MAJ : 03/03/2020 17:29

SYFY reprendra la diffusion de la saison 3 de Legacies le 12 mars prochain, après une courte pause hivernale.

La marque Vampire Diaries est aux années 2010-2020 ce que Buffy contre les vampires était aux années 90-2000. Pas vraiment en termes de qualité, prises de risques, point de vue, réalisation ou profondeur des discours, mais parce que, comme la série de Joss Whedon, elle s'amusait avec la figure emblématique du vampire et la décline série après série.

Comme dans Buffy contre les vampires, les suceurs de sang n’ont vite plus suffi à alimenter la série et d’autres créatures ont fait leur apparition dans la série - sorcières, loup-garou…

Or quand il s’agit de créatures fantastiques, Legacies (l’une des séries dérivées de Vampire Diaries, sorte de suite-spin-off d'elle et The Originals) est maîtresse en la matière puisqu’elle déroule son action au coeur de l’école privée de Mystic Falls réservée aux jeunes créatures surnaturelles et créée par Alaric Saltzman et Caroline.

 

photo, Jenny Boyd, Kaylee BryantAu fond, Alaric Saltzman

 

En une saison et demie, la série CW n'a jamais hésité à mixer différents éléments pour se donner du style. Alors que cette deuxième saison est allée revisiter les années 80, utilisant l’excuse de la réalité alternative, la série devrait donc se tourner du côté des films noirs lors du prochain épisode, There's a Place Where the Lost Things Go, diffusé le 12 mars.

Dedans, les acteurs devraient jouer une version différente de leur personnage, Lizzie Saltzman (Jenny Boyd) devenant par exemple une star de cinéma alors que MG (Quincy Fouse), dans le rôle d’un détective, devrait narrer l’épisode. 

 

photo, Jenny Boyd, Quincy FouseLizzie, de sorcière à actrice cinéma

 

Après que Julie Plec (la créatrice de Legacies) a avoué au micro de Digital Spy que There's a Place Where the Lost Things Go serait peut-être le seul épisode de ce style de toute la série, son producteur exécutif Brett Matthews a révélé que l'épisode aurait pu avoir une tout autre tête. 

« On ne savait pas ce qu’on voulait pour cet épisode, conceptuellement parlant. On a eu beaucoup d’idée. On a évoqué le western, le steampunk, l’époque victorienne. Le film noir s’est imposé comme étant le meilleur choix par rapport au ton de la saison et de l’épisode en particulier ».

 

photo, Danielle Rose Russell, Quincy FouseFinalement c'est le film noir qui l'a emporté

 

Par ailleurs, Danielle Rose Russell, l’actrice qui campe Hope Mikaelson, avoue avoir beaucoup aimé ce changement de décor et le rythme que l'épisode s'était permis de prendre grâce à lui. 

« J’ai l’impression que, dans l’ensemble, les épisodes ne nous mettent pas vraiment en danger… Curieusement, j’ai l’impression que c’est ce qu’on a fait de plus profond parce qu’on parlait de choses vraies ».

Verdict sur l'épisode le jeudi 12 mars prochain sur The CW. 

 

photo

 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire