Insatiable : la série satirique et polémique de Netflix n'aura pas de saison 3

Marion Barlet | 14 février 2020
Marion Barlet | 14 février 2020

Le méga délire de Netflix sur Patty (Debby Ryan), une lycéenne martyrisée pour son poids et qui vire psychopathe après un régime, prend fin.

Drôle d'OVNI, Insatiable s'est fait remarquer avant même son lancement sur la plateforme en août 2018. Des voix se sont élevées après la diffusion de sa bande-annonce, qui faisait l'apologie de la minceur selon certains. L'argument de grossophobie a même poussé des détracteurs à demander sa déprogrammation sur Netflix, ce qui, on l'imagine, a eu l'effet inverse. Bel et bien accessible, Insatiable a taillé sa route.

L'histoire de Patty n'est pas commune : cette jeune fille en surpoids a subi les railleries de ses camarades pendant des années, jusqu'à ce qu'elle maigrisse brutalement suite à une hospitalisation. Elle revient alors ravissante, toute mince toute maquillée toute belle, mais elle ne supporte pas l'hypocrisie des autres élèves. Patty décide de se venger, et les épisodes partent de plus en plus en sucette. Derrière la gourmande introvertie se cachait une psychopathe en puissance.

 

photo, Debby RyanSi Debby Ryan n'est pas dispo, ils pourront toujours prendre Selena Gomez, on n'y verra que du feu

 

Le sujet était pour le moins périlleux et Insatiable a tablé sur l'humour noir pour inverser les valeurs de son sujet : le but n'était pas la moquerie, mais la moquerie envers la moquerie. La presse n'a pas été convaincue et a trouvé la tentative ratée, pas assez marquante dans sa mise en scène, voire pas assez mordante et offensive. Néanmoins, la réception des téléspectateurs a été très positive, avec un taux d'approbation public sur Rotten Tomatoes de 89%.

La réalisatrice Lauren Gussis est ainsi partie pour une deuxième saison, diffusée l'année suivante, à partir du 11 octobre 2019 dans son intégralité. Les dix épisodes ont été encore plus WTF et barrés que les précédents : tous les personnages partent en vrille. Dallas RobertsKimmy ShieldsAlyssa Milano et surtout Debby Ryan interprètent des personnages auxquels il manque un boulon. Un parallèle est tissé entre l'insatiabilité de Patty et son désir meurtrier croissant ; l'analogie surpoids-serial killer n'a pas fait que des heureux. 

 

photo, Alyssa Milanola vie en rooooseeeu

 

Mais on n'en saura pas plus de la folie meurtrière de Patty, car Insatiable a été annulée sur Netflix et n'aura pas de saison 3. Ce n'est pas à chercher du côté de la créatrice, qui avait pour projet de pousser plus loin la série, dans une suite sombre jusqu'au-boutiste.

La provocation a-t-elle dépassé les bornes ? Netflix censure-t-il une série qui plaît ? Ou bien cette décision n'est-elle que la conséquence d'une saison 3 inutile et aberrante ? Les raisons exactes sont inconnues pour le moment, et c'est le tweet de Alyssa Milano (la femme de Bob) qui a mis au clair la fin d'Insatiable.

 

  

 

La série est donc en arrêt, mais on attend d'en savoir plus pour comprendre, d'autant que le tweet de Milano n'a pas été confirmé par la plateforme elle-même. On retient d'Insatiable une touche acidulée et un parti-pris zinzin, qui à défaut d'être subtils étaient originaux. 

 

Affiche officielle

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
17/02/2020 à 10:57

@Arsh

Et bien d'un côté, certains créateurs estiment ne pas pouvoir boucler une série pensée pour durer encore plusieurs saisons en un double épisode, et de l'autre, pour le network (qu'il s'agisse de Netflix ou d'un autre) du tournage supplémentaire, c'est un investissement supplémentaire.

Or, investir encore des fonds dans un projet qu'on estime pas ou peu rentable, pour un producteur, c'est le début de la ruine.

Arsh
17/02/2020 à 10:55

Ce que je ne comprends pas, c'est que Netflix a les moyens d'offrir une vraie fin à toutes les série annulées (comme Santa Clarita Diet) juste en proposant aux showrunners de faire ça en une demi saison (voir en un double épisode final)
Bref, je trouve ça idiot de finir une série sur un cliffhanger et de ne donner aucune chance à la série d'avoir une vraie fin.

Nesse
16/02/2020 à 15:51

Dommage, la série était bien sympathique.

votre commentaire