Harley Quinn trace sa route dans la bande-annonce de sa propre série... Harley Quinn

Christophe Foltzer | 13 novembre 2019
Christophe Foltzer | 13 novembre 2019

Effet de mode, girl-power ou politiquement correct, le personnage d'Harley Quinn semble plus populaire que jamais et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre.

S'il fallait encore une preuve que la "vieille" série animée Batman est d'une importance capitale dans l'univers DC, on vous rappellerait que c'est là-bas qu'est née Harley Quinn, pour ne plus jamais partir. Populaire dès sa première apparition, la meuf psychotique du Joker a su se faire une place de premier choix dans le coeur des fans.

 

Harley QuinnHarley Quinn, une meuf à bouts de nerfs

 

Il n'y a qu'à voir à quel point Margot Robbie s'accroche au personnage en nous offrant Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn, sur nos écrans le 19 février prochain. Mais ce n'est pas le seul endroit où Harley Quinn s'imposera puisque l'on sait depuis de nombreux mois que la plateforme DC Universe doit, elle aussi, accueillir les aventures déjantées de l'ancienne psy dans une série d'animation qui lui est exclusivement dédiée.

Harley Quinn, puisque c'est son nom, arrivera ainsi sur la plateforme le 29 novembre prochain et, pour fêter ça, la série nous donne un premier aperçu sous la forme d'une longue bande-annonce. Si l'on passera vite sur le design au final assez commun de l'ensemble et à l'animation de qualité moyenne, le ton, lui, en revanche, semble bien différent de ce que les séries DC nous offraient jusqu'à présent.

 

Harley QuinnOuaip, ça sent la fin entre eux

 

A travers la quête de liberté d'Harley Quinn, qui a enfin largué le Joker pour monter sa propre team de super-méchants, la série se permet une bonne dose de violence, de jurons et de sous-entendus graveleux qui devrait faire bien plaisir à un public un peu plus adulte qu'à l'accoutumée. Même si ça reste encore très gentil, ne nous leurrons pas.

Côté voix, du tout bon aussi, puisque Kaley Cuoco incarne Harley Quinn (même si on aurait préféré la légendaire Tara Strong évidemment), @Lake Bell sera Poison Ivy et Alan Tudyk nous offrira un Joker en droite lignée de celui campé par Mark Hamill jadis. Bref, la série semble bien fun et débile et on espère vraiment qu'elle assumera ce versant un peu plus paillard sur la durée.

 

commentaires

T-Rex
13/11/2019 à 10:30

En effet, l'animation et le design sont archi-laids, ça pique les yeux.

votre commentaire