La saison 2 de Castle Rock devrait nous mettre la Misery

Christophe Foltzer | 21 mars 2019 - MAJ : 21/03/2019 09:55
Christophe Foltzer | 21 mars 2019 - MAJ : 21/03/2019 09:55

De l'avis général de l'auteur de ces lignes, Castle Rock, c'était tout pourri. Une excellente promesse, un univers étendu de Stephen King bien perverti, pour un résultat qui n'avait que peu de choses à voir avec les thématiques du Maître. Donc on espère que la saison 2 sera meilleure.

Bon, notre honnêteté nous pousse à vous révéler qu'en fait, on espérait plutôt que la série ne serait pas renouvelée et qu'elle nous laisse enfin tranquille mais comme apparemment ce n'est pas ce qui est prévu, il faut bien faire avec. Regarder vers le haut, prendre les choses du côté positif parce que, de toute façon, on ne nous demande pas notre avis et on ne va pas y couper.

 

photo, Bill SkarsgårdOuais, on s'y ennuie beaucoup dans cette série quand même...

 

Donc, oui, voilà, le réseau Hulu s'apprête à produire la deuxième saison de Castle Rock, créée en mélangeant toutes les histoires les plus fortes de Stephen King pour en faire une bonne grosse macédoine bien lourde et fade et visiblement, y a un gros projet derrière. En effet, alors que les premières rumeurs annonçaient que la nouvelle saison s'inspirerait fortement de Shining, il n'en serait au final rien puisque, dans un communiqué officiel, Hulu vient de dévoiler le synopsis des 10 nouveaux épisodes qui nous attendent :

"Dans la ville de Castle Rock, une bataille fait rage entre deux clans ennemis. Lorsque l'infirmière Annie Wilkes débarque, elle prend une tournure insoupçonnée..."

 

Photo MiseryMisery

 

Les fans de Stephen King auront déjà le sourcil qui se lève (à défaut d'autre chose) en lisant le nom de la nouvelle héroïne puisqu'il s'agit en effet de cette grande malade d'Annie Wilkes, l'infirmière un brin obsédée et psychopathe de l'excellent Misery, immortalisée au cinéma par la géniale Kathy Bates.

Un point de départ assez attrayant, au fond, qui ferait même office de prequel à Misery. Là où ça devient franchement intéressant, c'est qu'Annie Wilkes sera interprétée par Lizzy Caplan, donc forcément on va regarder. Malin Hulu. Habile...

 

Photo Lizzy CaplanLizzy Caplan

 

Au rayon des nouveaux comédiens, citons aussi l'arrivée de Tim Robbins dans le rôle de Reginald Merrill, patriarche d'un clan mafieux atteint d'un cancer et de Garrett Hedlund dans celui de Joe Merrill, son neveu qui lorgne du côté des affaires de son oncle pour les reprendre à sa mort.

Bref, on n'est pas comme des dingues à la perspective de cette saison 2 qui devrait arriver dans l'année mais elle avance des arguments incontournables pour qu'on y jette au moins un oeil.

 

Affiche

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire