Vinyl : Martin Scorsese revient sur l’échec de sa série HBO et pense qu’il aurait pu la sauver

Prescilia Correnti | 29 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Prescilia Correnti | 29 octobre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Tragique histoire que celle de Vinyl, qui a été annulée dans la douleur en 2016 après seulement 10 épisodes.

Vinyl c’était une série au budget colossal avec plus de 100 millions de dollars en poche. A la tête de la production on trouvait des cadors du milieu avec Martin Scorsese, Mick Jagger, Rich Cohen ou encore Terence Winter. L’histoire racontait les déboires d’un producteur de musique accro au rock et à la coke dans la Grande Pomme des années 1970. Côté casting, on retrouvait Bobby Cannavale dans le rôle principal.

Malheureusement, après seulement les 10 épisodes de la saison 1 diffusés, la série a été subitement arrêtée et est devenue l’un des plus gros flops de la chaîne HBO. Une saison 2 a été un temps envisagé, sans succès, notamment à cause du départ de son showrunner, Terence Winter pour "différends créatifs".

 

Photo Vinyl, Bobby CannavaleBobby Cannavale

 

De son côté, Martin Scorcese n’a toujours pas digéré l’arrêt brutal de cette série. Présent au Festival international du film de Rome afin d’y recevoir un prix pour l’ensemble de son œuvre, le réalisateur de Taxi Driver, Les Affranchis Mean Streets ou encore Le Loup de Wall Street est revenu sur le destin fatidique de Vinyl :

"Ce fut très tragique pour moi, car nous avons essayé pendant un an. J’ai réalisé le pilote. Nous avons tenté pendant un an avec HBO, mais n’avons pas pu réunir les éléments créatifs. Et puis, j’ai réalisé quelque chose qui aurait pu remédier à la situation…Je pense que j’aurais dû réaliser chaque épisode et y rester pendant 3 ou 4 ans !"

Pour illustrer ses propos, le cinéaste a pris l’exemple de la série The Young Pope, réalisée par Paolo Sorrentino qui fut un succès incontestable :

"Si vous voulez bien faire, il faut le faire comme Sorrentino. Vous faites absolument tout. Si vous ne voulez pas prendre cet engagement vous ne devriez pas faire de séries !"

 

Juno Temple VinylJuno Temple

 

Cette dernière petite phrase est une parfaite illustration d’un autre échec : The Get Down. Un projet tout aussi faramineux qui n’a pas remporté le succès escompté et la série a rapidement été annulée après sa première saison. Encore une fois, Baz Luhrmann a donné le ton lors du pilote en le réalisant, et a très vite abandonné la réalisation des épisodes suivants. Pour autant, Mindhunter a, au contraire, été un énorme succès alors que David Fincher n'a réalisé que quatre épisodes sur dix. Comme quoi l'équation n'est pas si simple.

Pour finir avec Martin Scorsese, ce dernier est actuellement en post-production de son dernier film, The Irishman, porté par Robert De Niro et Al Pacino et financé par Netflix. Le long-métrage devrait sortir d’ici 2019 sur la plateforme de streaming. Récemment le réalisateur a aussi annoncé son prochain projet, un long-métrage avec Leonardo DiCaprio. Une histoire de meurtre historique qui devrait commencer son tournage début 2019.

 

Vinyl"Haha c'est super de s'en être rendu compte maintenant, mais on a plus de série nous"

Tout savoir sur Vinyl

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bowie 96
07/06/2020 à 07:05

Le pilote est un des meilleurs épisodes si pas le meilleur, arrêtez de dire des conneries svp. Scorsese sait ce qu'il dit quand même.

Geoffrey Crété - Rédaction
29/10/2018 à 23:14

@Sigi

Quand elle sera terminée et qu'on pourra parler de toute la saison, comme on l'a fait pour la saison 1 ;)

Sigi
29/10/2018 à 23:08

@EL - Je vais être un peu hors-sujet mais à quand un mot sur l'extraordinaire seconde saison de The Deuce ?

KibuK
29/10/2018 à 21:59

@Starscream
Pas d'accord avec toi. Si Scorsese avait dirigé toute la série, il aurait sans doute changé des choses en cours de route comme ca se fait souvent, tout en garantissant une certaine homogénéité dans le style. Il ne se serait pas contenté du plan initial. Un réalisayeur come Sorsese n'est pas juste un faiseur, c'est un créateur, un chercheur qui pousse la machine toujours plus loin.

Greg
29/10/2018 à 20:51

Et en même temps, les 2 premiers épisodes Mindhunter réaliser par Fincher sont les meilleurs et les plus tenus, les plus fascinants ! Après ça, la série se tient, mais ne retrouve jamais ce moment de grâce.

CinéGood
29/10/2018 à 17:53

Bravo EL de souligner l'argument un peu "léger" de Scorsese pour expliquer l'échec de cette série.
Son pilote était sans doute le pire des neuf épisodes : un long-métrage totalement indigeste et ne posant même pas les bases de la série.

Attention spoilers
La série décolle vraiment lors de l'épisode "Las Vegas", mais s'embourbe dans les travers de Scorsese : vouloir mêler la mafia à un univers qui n'en avait pas besoin pour exister. La vie tumultueuse d'un label et de son président (formidable Bobby Cannavale) suffisait à en faire une série haletante et "cool" à la fois avec le cocktail 70,s + Musique.

C'est vraiment dommage parce que ça aurait pu faire une belle saga.

Starscream
29/10/2018 à 17:49

C'est pas la faute aux réalisateurs !

Pour The Get Down, le show est passé complètement à côté de son sujet lors de la 2ème partie. C'était chiant au possible, les délires cartoonesques, trip de Jaden, et j'en passe... déjà que la 1ère partie partait déjà de loin avec le disco.

Vinyl. J'ai trouvé ça génial. De la bonne zik, bonne ambiance, bon rythme, de bons acteurs, c'était drôle... Le seul défaut qui me revient en tête c'est la durée du pilot (1h20, 30 ou 40).
L'arrêt m'a surpris. C'était pas une question d'audiences ?

Réaliser tous les épisodes ne changent rien, ni même s'engager sur une durée. Autant pour le 1er c'est justifié pour appâter le public, mais s'il n'accroche pas au concept, ça changera rien.

votre commentaire