13 Reasons Why : ironie du sort, l'auteur du roman à l'origine de la série est accusé d'harcèlement sexuel

Mise à jour : 26/05/2018 21:16 - Créé : 13 février 2018 - La Rédaction
13 reasons why
69 réactions

Jay Asher, l'auteur du roman 13 Reasons Why a été renvoyé d'une grosse association rassemblant plus de 22 000 auteurs pour harcèlement sexuel.

La Society of Children's Book Writers and Illustrators (Société des Auteurs et Illustrateurs de Livres pour Enfants ndlr) ou SCBWI, la plus grosse association centré autour des livres pour enfants/ados du monde, a annoncé avoir renvoyé Jay Asher de ses effectifs (ainsi qu'un illustrateur), au motif d'harcèlement sexuel d'après Deadline. Or, ce n'est pas n'importe qui puisqu'il s'agit de l'écrivain derrière le roman 13 Raisons, adapté par la suite avec succès par Netflix en 13 Reasons Why.

La situation est particulièrement ironique (ou triste), pusique, parmi les thèmes abordés par 13 Reasons Why, le harcèlement sexuel (et même pire) est frontalement mis en avant.

 

jay asher

Jay Asher

 

 

Pour en rajouter, il est d'autant plus étrange d'apprendre pareille nouvelle alors que 13 Reasons Why a même muté en mini-phénomène de société, déclenchant aux US quelques mois avant l'affaire Weinstein beaucoup de discussions et débats entre parents, enfants et écoles sur le suicide et le harcèlement (sexuel ou non). La SCBWI reproche au romancier les choses suivantes dans un e-mail envoyé à Associated Press :

"Jay Asher et David Diaz ont violé le code de conduite de la SCBWI concernant le harcèlement. Les plaintes formulées contre eux ont été examinées, et en conséquence, ils ne sont plus membres et aucun d'eux n'apparaîtra aux évènements de la SCBWI à l'avenir".

 

Photo Katherine LangfordKatherine Langford dans 13 reasons why

 

Une accusation face à laquelle Jay Asher se pose en victime et a répondu dans une déclaration à BuzzFeed News qu'il avait quitté l'organisation volontairement, clamant avoir été "jeté en pâture" par ces accusations :

"C'est très effrayant de savoir que les gens ne vous croiront pas lorsque vous ouvrirez la bouche. Je suis très confus à propos de tout ça, rien qu'à cause de tout ce qu'il se passe culturellement en ce moment et de qui est supposé être cru et qui ne l'est pas."

 

Affiche officielle

commentaires

Lino Cassinat - Rédaction 14/02/2018 à 19:17

@Charles :
Non ce qui est ironique c'est 13 Reasons Why (la série et le bouquin) parle justement de harcèlement et d'agressions sexuelles. Et on ne le juge pas coupable, on ne le juge pas d'ailleurs, on pointe juste le fait que cette situation est en elle même ironique.

lolo 14/02/2018 à 17:22

il est accusé et on le met au plus mal , bien evidement tout le monde va croire l'accusation (je suis le seul qui trouve bizarre que toute les icônes sont accusés d'harcèlement XD ) , dans le premier épisode il dit que la verité =/= rumeur et que la vérité est pas forcement bien ou mal mais elle est appelé

Charles 14/02/2018 à 07:01

Je vois pas trop ou est l'ironie du sort ... Mis à part qu'on sait rien de cette histoire et qu'avec cette expression, vous le placez déjà en coupable.
Je connais pas ses bouquins, mais ce genre de titre, à part mettre de l'huile sur le feu, ça sert à quoi ?

MaLu 13/02/2018 à 19:05

c'est bete pour lui lol !

votre commentaire