Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

La Rédaction | 5 juin 2020 - MAJ : 06/06/2020 20:41
La Rédaction | 5 juin 2020 - MAJ : 06/06/2020 20:41

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

Si vous aimez le cinéma d'action, voici le meilleur du genre sur Netlflix.

Les meilleurs films et séries d'horreur Netflix, c'est par ici.

Et le meilleur de la science-fiction Netflix, c'est dans ce dossier.

Vous pouvez aussi voir la liste des meilleures séries Netflix sur Cinetrafic.

 

Logo Netflix

  

13 REASONS WHY SAISON 4

Ça parle de quoi ? Secrets, mensonges, vengeance. Tout le monde a quelque chose à cacher, mais la vérité finira par éclater.

Pourquoi il faut la regarder ? Parce qu'après une première saison qui se suffisait à elle-même, on s'est quand même plongé dans la saison 2 répétitive et la saison 3 extrêmement embarrassante, alors comment passer à côté de la saison 4 qui va enfin conclure nos peines et surtout celles des personnages, a priori.

Trêve de plaisanterie, la série a été un petit phénomène de Netflix et son grand final est donc évidemment attendu. Difficile d'imaginer que la série réussira à redresser la barre après ses errements scénaristiques et ses maladresses éthiques, pour autant, on ne va pas vendre la peau de l'ours avant de la tuer. Avec seulement dix épisodes (enfin la série a décidé de se défaire des contraintes du titre) au lieu des 13 habituels, on croise les doigts pour que la série adolescente tire sa révérence avec élégance, au moins.

Pourquoi et comment la série a raté le coche

Notre critique de la saison 3

 

 

THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIME

Ça parle de quoi ? Un braqueur de banques décide de monter le casse du siècle avant que le gouvernement américain enclenche un signal anti-criminalité qui contrôlera le cerveau des gens.

Pourquoi il faut la regarder ?  Sur le papier, la promesse de ce divertissement d'action a de quoi allécher. Dans un contexte de SF, une bande de bras pas cassés, mais musclés monte une version bourrine de l'extrême d'Ocean's Eleven. Autant dire que ce programme, où on retrouve ici des pilotes informatiques, des femmes fortes, de gros guns, des immolations et des cheveux gras, nous tape un peu dans l'oeil.

D'autant plus qu'on y trouve deux excellents comédiens bien trop rares à notre goût : l'inoxydable Édgar Ramírez et le toujours magnétique Michael Pitt. Accompagné du toujours cabotin Sharlto Copley, ils devraient nous faire passer un excellent moment. 

PS : en fait c'est très mauvais, du moins à nos yeux.

 

photo, Édgar RamírezUn film d'action qui fait dans la dentelle

 

PREMIER CONTACT

Ça parle de quoi ? Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est un excellent film d'aliens sans aliens ou presqueDenis Villeneuve s'est lancé dans le grand spectacle SF avec Premier Contact, sans verser dans la grandiloquence et le spectaculaire forcé, souvent caractéristique du genre. Intime et spirituel, le métrage aborde les profondeurs humaines et fait de sa pensée une action en tant que telle. 

Le scénario, adapté du livre Story of Your Life de Ted Chiang, est simple et efficace : des aliens débarquent dans l'atmosphère grâce à des vaisseaux ovoïdes. L'État américain engage une linguiste pour entrer en contact avec cette forme de vie et connaître ses intentions. La perspective d'une guerre mondiale se dessine, car les différents pays n'ont pas de ligne directrice commune : la violence reste une affaire d'hommes, que les extraterrestres ne font qu'exacerber. 

Amy Adams est l'autre grande force de ce film, qu'elle porte avec une sobriété et une justesse déconcertante ; Jeremy Renner et l'actrice apportent un sel délicieux aux questions abyssales drainées par le film.

Notre critique de Premier Contact est ici

 

Photo Amy AdamsNon, ce n'est pas un énième film d'aliens

 

SAHARA

Ça parle de quoi ? Alors qu'il enquête sur une épidémie mortelle d'origine hydrique sur les bords du Nil, l'explorateur Dirk Pitt découvre un secret datant de la guerre de Sécession. 

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que le cinéma d'aventure n'est pas spécialement en odeur de sainteté de nos jours à Hollywood, et que pour l'amateur du genre, les solutions de repli ne sont pas légion. Sans compter que la redécouverte de ce divertissement certes basique, mais sans prétention a cela d'étonnant que le métrage fut un bon gros bide lors de sa sortie. Il réunit pourtant quantité d'éléments susceptibles d'attirer le public à lui, à commencer par un casting classieux, où officie notamment Matthew McConaughey, qui se risquait alors à une carrière (avortée) de jeune premier.

En parallèle, ce film détendu du caleçon peut aussi s'apprécier comme une source d'inspiration méconnue de la saga Uncharted, certes plus aboutie dans sa fabrication, mais dont on se dit que le 3e chapitre a peut-être effectué quelques emprunts, dans sa construction comme les relations entre ses personnages.

  

photo, Matthew McConaughey, Penelope Cruz, Steve ZahnL'important c'est l'aventure

 

YOUR NAME

Ça parle de quoi ? Une jeune fille qui s'ennuie à la campagne se réveille épisodiquement dans le corps d'un jeune citadin qui mène la vie passionnante dont elle a toujours rêvé.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est un animé japonais sublime. Immense réalisateur, Makoto Shinkai se démarque du maître Hayao Miyazaki, par ses thèmes plus politiques et ses réalisations tout en retenue. Dans Your Name, on découvre la vie de deux lycéens aux vies radicalement opposées, mais liées par un phénomène mystérieux. La dimension SF est présente, mais ne biaise pas le coeur du film, qui repose sur l'amour et les émotions. 

Poétique, romantique et sentimental, le film a connu un succès fou lors de sa sortie en 2016 au Japon. Bourré d'idées et d'audace, cet animé japonais vaut vraiment le détour, avec ses décors magnifiques, sa photographie irréelle et sa mise en scène douce et séduisante.

Notre critique de Your Name est ici.

 

PhotoDe la SF et une tonne d'émotions

 

ET AUSSI...

Blade Runner final cut, GreasePapa, j'ai une maman pour toiComme des bêtesSupergirl saison 4

 

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

 

Affiche officielle

commentaires

zoubizou
10/06/2020 à 10:56

Ce qui est cocasse, c'est d'entendre dans la VF de Sahara Bruno Choel pour le personnage principal, que l'on retrouve pour Nate Drake dans la VF d'Uncharted. Référence ou pur hasard?

Geoffrey Crété - Rédaction
06/06/2020 à 21:12

@Adam

On pourrait faire plein de choses, mais on fait avec nos ressources et nos priorités. Et cet article intéresse beaucoup nos lecteurs, c'est pour ça qu'on le fait chaque semaine depuis un long moment, et qu'on continuera.

Adam
06/06/2020 à 21:09

Vous pourriez pas plutôt faire un article sur les films qui quittent bientôt la plateforme. Netflix annonce deja en page d accueil les futurs programmes

DPO 007
06/06/2020 à 10:24

Vu les commentaires, je comprends mieux pourquoi mon visionage de Blade Runner était pixelisé par moment ???? Sinon Amazon c pareil, j essayé Inglorious Basterds et j'ai arrêté au de 2mn pour mettre mon blu-ray vu la piètre qualité proposé. Seule Disney + propose de la vraie HD pour ce que j'ai pu constater

Arrival image Netflix degueu .
06/06/2020 à 09:42

Arrival a un bitrate de 0,44 mb sur Netflix .
L’image est hyper compressée et deguelasse .
Du coup j’ai même pas voulu regarder .

Pareil pour Dune et Blade Runner .

J’ai voulu revoir ces films sur Netflix mais l’image est deguelasse .

J’ai pourtant la fibre m

Numberz
06/06/2020 à 08:58

Your name, une de mes claque ciné du 21e siècle. Bon sang, quel film. J'en ai pleuré encore à la sortie du film. Et même en le regardant à nouveau. La dernière fois qu'un dessin animé m'avait autant touché, c'était le méconnu chant de la mer.

Sinon, forcément, The Arrival, quel sublime film. Les acteurs sont très bon. L'espace dans le sens plan large, échelle des grandeurs ect... Magnifique. Il faut adhérer au concept, et notamment de celui qui dit que tout est écrit, le temps n'est pas linéaire. Chose que j'ai souvent du mal à accepter car pour moi il y a toujours une première boucle qui justifie les suivantes, mais ma le concept est bon et très porteur.

Ericopter
06/06/2020 à 07:03

J'ai tenté The Last Days of American Crime hier soir. Pourtant fan de SF/Anticipation, j'ai lâché le morceau au bout d'une petite demi-heure : la réalisation est chaotique et les dialogues sans queue ni tête. Je finirai sans doute un jour mais jusque là, ça ne me donne pas envie de me taper les 2 heures qui restent ...

Info
06/06/2020 à 00:42

The last days of american crime c’est l’adaptation d’un excellent comics.
Et à voir la BA, pas une super adaptation.

Nico1
05/06/2020 à 21:49

Mention spéciale pour Your Name qui a vraiment été une claque incroyable, et puis évidemment
l'indétrônable Blade Runner

Tom’s
05/06/2020 à 21:22

J’attendais la publication de l’article pour dire, des films
Paru ces jours ci type Blade Runner final cut ou Premier Contact .. iregardable Netflix balance les titres sans la HD Alors soit ma
Tv est old school et as du mal à suivre mais vu que c’est précisé sur Netflix si HD ou pas .. aucun intérêt pr moi si c’est ça je me désabonne direct en 2020 ça va pas le faire !

Plus

votre commentaire