Les Experts – Saison 2

Par Ilan Ferry
8 juillet 2008
MAJ : 16 octobre 2018
0 commentaire
default_large

Après une première saison ayant établi les bases de ce qui demeurera l'une des séries policières les plus novatrices du moment, Les Experts  reviennent pour une deuxième année et force est de constater qu'une légère baisse de régime se fait déjà sentir. Pourtant par bien des aspects la saison 2 des Experts marque une étape importante ne serait ce que dans sa volonté d'être au plus près de ces cinq « Sherlock Holmes du 21ème siècle » tel qu'aiment les surnommer les fans de la série.

 

 

 

 

L'être humain est définitivement au cœur de cette deuxième saison qui a décidée de se placer aussi bien du coté des victimes que de celui des enquêteurs et ce au détriment des investigations que mènent l'équipe de Grissom. En effet, passé l'effet de surprise de la saison 1 qui offrait une diversité scénaristique constante, on se rend bien vite compte que cette 2eme saison peine quelque peu à se renouveler et les enquêtes ont un air de déjà vu.

 

 

Cependant il serait injuste de qualifier cette saison de mauvaise tant c'est en se recentrant sur les personnages principaux qu'elle tire sa force. Personnage central de la série, Grissom devra faire face à un important problème de santé risquant d'affecter son travail.L'épisode « Le charme discret du fétichisme »marquera sa première rencontre avec Lady Heather seul personnage féminin capable de le percer à jour et avec qui s'engage d'emblée un véritable jeu de séduction. Catherine Willows verra son passé de strip-teaseuse ressurgir puisqu'elle devra dans « Le troisième œil » enquêter sur le meurtre de sa meilleure amie et affronter son mentor. Nick Stokes sera au centre de deux épisodes « Régression Mortelle » où une affaire de meurtre fait écho à une épisode traumatisant de son enfance et le terrifiant « Service à domicile » (au titre original évocateur : Stalker = rôdeur, maniaque) dans lequel il se verra menacé par un tueur particulièrement redoutable. « Faux semblants » tourne principalement autour des personnages de Warrick Brown et du capitaine Jim Brass, le premier est parachuté chef d'équipe pendant l'absence de Grissom se heurtant ainsi à l'hostilité de Sara Sidle frustrée de ne pas avoir été choisie pour remplacer son mentor, le deuxième part à la recherche de sa fille suspectée de meurtre.

 

 

 

 

Quand à Sara Sidle elle verra une partie la saison consacrée à l'évolution de sa relation avec Grissom. Si le reste de la saison est composée d'épisodes à la qualité plus ou moins variables,certains autres sortent cependant du lot à commencer par le très beau « Victime sans coupable » où une étudiante disparaît dans l'anonymat le plus total, scénaristiquement et techniquement abouti (la scène d'ouverture filmé à la steady cam est un vrai tour de force technique) , l'épisode exploite habilement la théorie du chaos en faisant s'entrechoquer deux événements aux conséquences dramatiques. Mention spéciale aux épisodes « Ecran de fumée » où encore une fois les apparences sont trompeuses, « La mort dans tous ses états » marque la rencontre entre les experts de Las Vegas et ceux de Miami menés par Horatio Crane (interprété par David Caruso champion du monde de posé de mains sur les hanches !!!), un épisode qui sert surtout de passage de témoin entre la série et son premier spin off prenant place à Miami. Une saison un peu frustrante puisque trop répétitive dans ses enquêtes mais que viennent contrebalancer une approche plus frontale du passé des personnages principaux.

 

Rédacteurs :
Suivez-nous sur google news
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires