Digimon & Pokémon : pourquoi il faut arrêter de les comparer

Elliot Amor | 30 août 2020
Elliot Amor | 30 août 2020

Nombreuses sont les comparaisons entre les deux animes. Et si on arrêtait ça ?

Il n'y a pas si longtemps, on revenait sur la série Pokémon parce qu'on en avait envie. Cette fois-ci, on va surtout parler de Digimon, cet anime très souvent comparé à Pokémon alors que leur seul point commun est le "mon" à la fin des titres. En 1997 (soit un an après l'arrivée de Pokémon sur Game Boy), la marque Bandai lance sa gamme de jouets électroniques appelés Digimon: Digital Monsters. Deux ans plus tard, le Monde Digital faisait son apparition sur les petits écrans japonais. Autant vous prévenir, on va principalement se baser sur la première saison de Digimon.

 

Digigroupe S1Une team inoubliable

 

DIGIMON GO

Vous aussi, vous avez de nombreuses fois expliqué à vos parents que seuls les Digimon ont des noms qui se terminent par "mon" ? Vous n'êtes pas seuls. Le principe de base n'a rien à voir, Digimon est un Isekai, un type de récit dans lequel le protagoniste atterrit contre son gré dans un monde différent du sien, ce qui arrive à Tai, Matt, Mimi, Izzy, Sora, Joe et T.K. (le meilleur) dès le premier épisode. Dans le même genre, on peut citer Vision d'EscaflowneZero no TsukaimaSword Art Online et The Rising of the Shield Hero, juste pour montrer à quel point les histoires peuvent varier.

Et puis aussi, les créatures des deux séries n'ont strictement rien à voir. Un dresseur de Pokémon capture plusieurs créatures car il a une volonté de les collectionner. Même si Sacha crée des liens très forts avec la plupart de ses compagnons, il ne peut s'empêcher de sortir une pokéball dès qu'il croise une nouvelle espèce. Et chacune d'entre elles évolue de façon permanente. Alors que les digisauveurs, tous réunis par le destin tels des Power Rangers, sont les ambassadeurs de notre univers dans le Monde Digital.

 

photoTai et Koromon (qui deviendra Agumon)

 

Chaque digisauveur a un Digimon qui lui est attribué et réciproquement, le lien entre un Digimon et son humain est si fort que l'humeur de l'un a une influence sur l'autre (un peu comme dans E.T.), chose qu'on peut retrouver dans la saison 19 de Pokémon avec l'Amphinobi de Sacha. De plus, ce que la série Digimon appelle "digivolution" n'est qu'une transformation temporaire qui a lieu dans les moments les plus désespérés. Ah, et accessoirement, les Digimon parlent tous.

La suite est réservée aux abonnés. Déjà abonné ?

Accèder à tous les
contenus en illimité

Sauvez Soutenez une rédaction indépendante
(et sympa)

Profiter d'un confort
de navigation amélioré

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire