Dragon Ball Super - Episode 89 : Il était une fois Ten Shin

Christophe Foltzer | 8 mai 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
3
default_large

On aura mis le temps mais on en arrive enfin au bout. Cette semaine, Goku recrute les deux derniers membres de son équipe pour le Tournoi du Pouvoir. Attention, SPOILERS.

Retour en arrière de quelques heures : Après avoir demandé à Piccolo de participer au Tournoi du Pouvoir, il se dirige maintenant vers Kamé House pour faire de même avec Tortue Géniale. Mais Oolong l'informe que ce dernier est absent, il est chez Ten Shin An qui a monté un dojo et l'a nommé maitre d'honneur. Goku se rend alors en Chine et découvre une école remplie d'élèves dirigés d'une main de fer mais bienveillante par son vieil ami. Tortue Géniale s'y ennuie beaucoup d'ailleurs mais l'arrivée de la mystérieuse Yurin change la donne. Prise en main par Tortue Géniale, elle est évidemment victime des perversions du vieil homme et parvient à s'en débarrasser. De son côté, Ten Shin An refuse de participer, il ne peut pas abandonner ses étudiants.

 

Photo Episode 89

 

Mais Yurin utilise la sorcellerie pour les envoûter et les faire attaquer le village. Goku, Tortue Géniale, Ten Shin An et Chaozu partent les combattre mais le vieux maitre succombe à un bon coup de pied dans les roubignoles et se retrouve à son tour possédé. Là, Ten Shin An n'en mène pas large, Tortue Géniale s'étant beaucoup entrainé et étant devenu encore plus fort. Tandis que Yurin dévoile la raison de sa présence (Elle est une élève de l'ancien dojo de Ten Shin An, l'Ecole de la Grue, et n'a pas supporté son départ), Goku lance un Kamehameha, Chaozu immobilise Yurin et Tortue Géniale est vaincu. Tout rentre dans l'ordre. Ten Shin An propose à Yurin d'intégrer son école, elle veut devenir plus puissante, il aime ça et ainsi elle pourra l'affronter à loisir, et accepte l'offre de Goku : il aura bien besoin des 10 millions de Zenis promis pour reconstruire le village. En entendant parler de la récompense, Tortue Géniale se joint à eux. Pendant ce temps, dans l'univers 6, Cabba demande à Caulifla d'intégrer son équipe mais elle refuse. Lorsqu'il se transforme en Super Sayien, elle change d'avis, elle veut en savoir plus.

 

Photo Episode 89

 

CODE D'HONNEUR ET PETITE CULOTTE

Ce qui est sûr, c'est que lorsque Tortue Géniale est dans un épisode, ce dernier ne peut pas rester sérieux bien longtemps et rapidement virer dans le grivois. Et c'est évidemment ce qui se passe puisque, fidèle à sa réputation, le vieux maitre n'a rien perdu de sa grivoiserie. L'occasion aussi de remarquer que malgré cet intermède frippon, Dragon Ball s'est beaucoup assagi. A présent, les victimes féminines ne terminent plus à poil mais en sous-vêtement, et ce n'est plus un puissant jet de sang qui coule du nez du vieillard ne maitrisant pas son excitation mais de la vapeur. Les puristes y trouveront probablement quelque chose à redire (d'autant que cela avait servi en combat il y a bien longtemps chez Mamie Baba) mais les temps ont changé et on ne peut évidemment plus être aussi cash sans se prendre un bon gros procès au visage. On ne dira pas que c'est dommage mais voilà encore une fois la preuve que Dragon Ball Super sait vivre et s'adapter à son époque.

 

Photo Episode 89

 

Si l'épisode n'a pas de grand intérêt en lui-même, il n'en est pas moins agréable pour autant puisqu'il nous permet de retrouver Ten Shin An et Chaozu, décidément bien inutile. Le petit intermède dans l'univers 6 se révèle on ne peut plus artificiel et n'est là que pour en dire un tout petit peu plus sur Caulifla, la prochaine grande adversaire de Goku, que l'on soupçonne d'être un Broly au féminin, et on aurait très bien pu attendre encore un peu avant de la voir arriver. D'autant que cela casse le rythme de l'épisode, même si sa séquence intervient après la coupure pub. Mais bon, le plus important est là : l'équipe est enfin au complet et si le début du Tournoi n'est pas encore pour le prochain épisode (il leur reste encore huit heures pour se préparer) au moins il approche à grand pas. C'est déjà ça.

 

Damned, ce n'est pas encore pour cette fois ! Mais le début du Tournoi arrive, on le sent, la série peine un peu à remplir les trous. Mais elle n'en reste pas moins divertissante pour autant même si un petit coup d'accélérateur serait le bienvenu. Et puis, malgré tout, il manque Lunch, et ça, c'est un sacré rendez-vous manqué dès que l'on parle de Ten Shin An.

 

Photo Episode 89

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
méToù
11/10/2017 à 10:45

Bon, là c'est pas possible, à quand la reprise, au moins pour l'épisode 110 ? On comprend que c'est devenu ridicule depuis un certain temps, mais ça recommence à envoyer du lourd !

Dimitri
05/06/2017 à 22:22

Bonjour
Vous ne faites plus les critiques des épisodes?

minounet
24/05/2017 à 12:04

vous ne faite pas l'épisode 90 et 91 ?

votre commentaire