Dragon Ball Super Episode 67 : Ce n'est qu'un au revoir

Christophe Foltzer | 21 novembre 2016 - MAJ : 09/03/2021 15:58
4
default_large

Après quelques épisodes épiques, Dragon Ball Super termine son arc le plus passionnant. Avec les honneurs ? Attention, SPOILERS.

Mirai Trunks est donc super énervé et vient de salement planter Zamasu, aidé par l'énergie des humains, formant ainsi une espèce de Genkidama en forme d'épée. Ayant retrouvé sa mortalité, Zamasu succombe au coup et se désintègre... Pour revenir quelques minutes plus tard complètement transformé. Et cette fois, il ne plaisante plus puisque, selon Gowasu, il ne souhaite plus laver l'univers de l'humanité mais il est en train de devenir l'univers. Carrément. N'ayant plus de forme physique, il étend son influence sur le monde entier, transperçant même le temps puisqu'il apparait dans le ciel à l'époque moderne. Cette fois tout semble perdu tandis que les attaques combinées de Goku, Vegeta et Trunks restent inefficaces contre le monstre qui désintègre toute forme de vie en une seule attaque, ne laissant que peu de survivants protégés par la barrière magique de Kaïoshin et Gowasu.

 

Photo Episode 67

 

C'est alors que Goku a une idée : en utilisant le pin's que lui a remis Zeno, il fait venir le Dieu Suprême de cet univers pour qu'il s'occupe de Zamasu. Pas content de voir une telle transgression, Zeno se prépare à tout détruire, ne laissant que peu de temps à Goku et ses amis pour rejoindre leur époque. Zamasu est vaincu une bonne fois pour toute mais la victoire est amère. Mirai Trunks et Mai ne peuvent pas retourner à leur époque puisqu'elle n'existe plus. C'est alors qu'apparait Whis et Beerus qui leur proposent de retourner dans le futur avant l'attaque de Black, Beerus étant prêt à maitriser Zamasu pour que tout ne recommence pas. A condition bien sûr que nos deux héros soient prêts de vivre en compagnie de leurs doubles. Ils acceptent. C'est donc l'heure des séparations. Mirai Trunks et Maï retournent dans le futur, tous nos amis réunis leur disent au revoir et juste avant de disparaitre, Trunks se retrouve face à Gohan. S'en voulant toujours de n'avoir pu sauver son mentor des cyborgs, il comprend par le salut que lui adresse son ami qu'il n'a pas à culpabiliser.

 

Photo Episode 67

 

 

ZENO CLASH

 

L'épisode précédent nous y préparait, nous sommes donc à la fin de l'arc le plus passionnant de Dragon Ball Super et de ce qui est probablement arrivé de mieux à la série depuis 20 ans. Et cette conclusion douce-amère ne déçoit pas une seconde, prouvant une nouvelle fois la justesse dramaturgique d'un Toriyama en état de grâce puisque cet arc n'a été que l'histoire de Trunks en définitive. En effet, à quoi avons-nous assisté pendant tous ces épisodes ? A l'évolution d'un jeune homme obligé de grandir et de se surpasser pour pouvoir enfin se débrouiller tout seul face aux puissants ennemis qu'il va rencontrer. On y retrouve là, thématiquement parlant, des résonnances avec l'arc de Cell à l'époque, qui n'existait que pour passer le relais à Gohan, à présent seul vrai défenseur de la Terre. Et c'est exactement la même chose ici, même si les intentions sont différentes. Trunks repart donc confiant, dans un épisode émouvant et beaucoup moins positif qu'il n'y parait de prime abord.

 

Photo Episode 67

 

En effet, si Zamasu est vaincu et que l'histoire n'est pas forcément vouée à se répéter, on peut se poser des questions sur le bienfondé des actions de Beerus et de Whis. Ne sont-ils pas en train par leur décision de créer un immense paradoxe temporel et dimensionnel qui confirmerait les craintes de Zamasu et, de ce fait, légitimerait tout ce qu'il a entrepris ?

Mais pour le moment, l'heure est au repos et aux épisodes bouche-trou puisque Toriyama devrait annoncer début décembre le contenu du nouveau gros arc qui nous attend. Quoi qu'il en soit, on peut se permettre de penser que tous ces questionnements auront des conséquences sur l'avenir de la série.

Après une montée en puissance indéniable, cet arc Mirai Trunks trouve sa conclusion de façon émouvante dans un épisode doux-amer. Le danger est temporairement écarté et nos guerriers peuvent enfin retrouver une vie normale. En espérant que la suite soit à la hauteur.

 

Photo Episode 67

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Djack
22/11/2016 à 15:47

@Z : +1

Z
22/11/2016 à 11:37

"Tu te prends pour qui" pour considérer que ce truc qui t'intéresse pas, ne mériterait pas qu'on en parle ? Surtout que c'est traité depuis un bail. Really ouai.

Pseudo
21/11/2016 à 23:09

Des reviews d'épisodes de db super? Really écran large, ça part en live tout ça.

votre commentaire