Ash vs Evil Dead Saison 1 Episode 2 : Devine qui vient dîner ?

Christophe Foltzer | 9 novembre 2015
4
default_large

Le premier épisode d'Ash vs Evil Dead sonnait les glorieuses retrouvailles de Sam Raimi, de la saga qui l'avait rendu célèbre et de son public en manque depuis plus de 25 ans. Coup d'essai isolé ou début d'une grande aventure ? Attention SPOILERS.

 

Après qu'Ash ait rappelé les Deadites lors d'une soirée arrosée en charmante compagnie, le temps des responsabilités arrive. Alors que l'Apocalypse n'a jamais été aussi proche, notre manchot préféré veut réparer son erreur en apportant le Necronomicon à un libraire pour y déchiffrer la formule qui permettra de renvoyer les démons chez eux. Mais sa collègue Kelly, toujours sous le coup de l'annonce du retour de sa mère d'entre les morts, ne l'entend pas ainsi et lui fausse compagnie pour aller la retrouver. Ash s'en fiche pas mal mais il y a un problème : Selon Pablo, elle aurait emmené avec elle le fameux livre. Pas le choix, il faut la rejoindre.

 

 

De son côté Amanda, toujours suspendue suite à la mort de son collègue, mène son enquête de son côté et arrive au trailer-park où résidait Ash pour y trouver des cadavres mais aussi la carte de visite du libraire. Chez Kelly, c'est un véritable jeu de dupes qui s'organise entre Ash et la mère miraculée, présentée comme une amnésique ayant échappée de peu à la mort et dont les souvenirs viennent juste de revenir. Ash n'y croit pas une seconde et son intuition sera la bonne puisque la matronne se révèle être une Deadite qui périra dans un final sanglant, soudant ainsi le trio nouvellement constitué qui part chez le libraire pour arranger les choses.

 

MIMI ROGERS VS BRUCE CAMPBELL VS EVIL DEAD

Comme on pouvait s'y attendre, ce deuxième épisode n'est pas aussi frénétique que le précédent. Les retrouvailles sont consommées et il faut maintenant s'attaquer au coeur du sujet, son histoire. En effet, outre le plaisir de revoir Ash sur nos écrans, plus sûr de lui et cabotin que jamais, le grand défi d'Ash vs Evil Dead est de dépasser son hommage geek pour développer un univers et nous tenir en haleine toute une saison. On serait tenté de dire que le pari est moyennement réussi mais, heureusement, la formule fonctionne toujours aussi bien.

 

 

S'il ne faut pas s'attendre à d'importantes révélations ou à des retournements de situations dignes des plus grands shows, reconnaissons à cet épisode le mérite de poser quelques questions intéressantes sur Ash et le point de vue de la série. En effet, jusqu'à présent nous n'avons adopté que le point de vue du héros, et ce qui se passe est donc vu par ses seuls yeux (et les nôtres) et nous le prenons comme une vérité acquise. Mais en opérant un jeu du chat et de la souris entre lui et la mère de Kelly (Mimi Rogers, qui s'amuse bien), l'histoire nous fait douter l'espace d'un moment de l'état d'esprit d'Ash. Si l'issue remet les choses en ordre, on ne s'attendait pas à se demander si, en réalité, ce n'était pas Ash qui avait simplement fondu un fusible et voyait des démons partout. Une hypothèse renforcée par la maigre scène consacrée à Amanda où les voisins du héros retiennent davantage son sale caractère que l'irruption des démons. En outre, Pablo est totalement captivé par l'aura d'Ash, convaincu qu'il est l'élu et buvant ses paroles et, compte-tenu de l'état fragile de Kelly qui a vu ses deux parents mourir, Ash vs Evil Dead débuterait là un angle intéressant si la série l'exporait davantage dans les épisodes suivants.

S'il ne fait aucun doute que le Mal envahit le monde, cette petite pointe de doute apporte une certaine profondeur là où on ne l'attendait pas vraiment.

 

 

En résulte un épisode plus calme que le précédent mais heureusement, tout aussi sanglant. L'histoire s'installe, les personnages se développent et, au-delà du plaisir immédiat qu'elle procure, il est bien difficile de dire pour le moment si la série tient toutes ses promesses. Patience donc, en espérant que les résultats d'audience bien en dessous des pronostics de la chaine n'aient pas de conséquence néfaste sur le sort de ce show évènement qui fait un bien fou.

 

commentaires lecteurs votre commentaire !

west666
10/11/2015 à 10:34

dommage episode 2 beaucoup trop court

Panatrog
10/11/2015 à 09:15

Bon épisode. J'avais peur d'être déçu par l'après "épisode retrouvailles", mais ce deuxième épisode se tient vraiment : il va à l'essentiel - quitte à utiliser de GROS raccourcis pour faire avancer le récit -, ça cabotine à donf et ça charcute à mort.
Le seul truc qui me fait peur, ce sont les audiences catastrophiques du premier épisode qui risquent de causer du tort à la "sérénité" de la série.

Deadite666
09/11/2015 à 19:14

Je pense qu'elle est créditée par défaut sur tous les épisodes. En tout cas bon épisode mais trop court !

Liojen
09/11/2015 à 18:36

Lucy Lawless est creditée dans le générique de fin, pourtant je ne l'ai pas vu dans l'épisode?

votre commentaire