The Walking Dead Saison 9 Episode 9 : chuchoteurs et tremblements

Mise à jour : 11/02/2019 18:03 - Créé : 11 février 2019 - Simon Riaux
photo
16 réactions

Plus morte que vivante, Walking Dead saison 9 est de retour et entame la seconde partie de sa diffusion annuelle, alors que Rick n'est plus là et que Negan prépare son come-back.

ATTENTION SPOILERS

 

photo, The Walking Dead saison 9

 

RETOUR VERS LE FUTUR

On se souvient que la saison 9, malgré une entame plutôt correcte, fut marquée par une série de décisions calamiteuses, toutes pensées pour gérer tant bien que mal les soubresauts provoqués par les départs de Lauren Cohan et Andrew Lincoln, qui comptaient parmi les stars de la première heure dernières sources de charisme de l’ensemble.

Après une série d’ellipses temporelles jamais questionnées ou réfléchies en termes de conséquences, nous voici donc, six années après la « mort » de Rick (en fait exfiltré par un mystérieux groupuscule équipé d’un hélicoptère que personne n’est fichu de remarquer), alors que surgissent les Chuchoteurs, mystérieux groupes d’humains ayant choisi de vivre parmi les zombies.

 

photoL'épisode 8 ne s'était pas super bien terminé

 

Si l’épisode 8 s’était presque exclusivement concentré sur Michonne (Danai Gurira), Daryl (Norman Reedus) et consorts, alors qu’une horde considérable s’approchait d’eux, comme mue par une nouvelle forme d’intelligence – les Chuchoteurs. À l’issue de ce chapitre visuellement maîtrisé, aux influences gothiques claires, et à la tension palpable, on espérait que le show s’efforcerait de centrer à nouveau ses intrigues autour de la survie et de la menace putrescente qui attend de boulotter les restes de l’humanité.

Malheureusement, comme nous l’indique rapidement l’intrigue de cet épisode 9, nous nous retrouvons en plein jour, à suivre des personnages éclatés en divers endroit du décor et du récit, au détriment de la tension et de la nervosité de l’ensemble.

 

photoBon, Robin des Bois est super énervé

 

FREAK ET CHUCHOTEMENT

C’est avec un certain plaisir que nous retrouvons à peu près tous les ingrédients emblématiques de la série. Tout d’abord, la géographie a manifestement été pensée par un alcoolique, ou un enfant en pleine descente de LSD, tant on comprend mal comment nos héros, qui galéraient à distancer la Horde en courant, y parviennent à présent, avec des blessés, en panique, et sans se presser. Mais peu importe, c’est au moins l’occasion de voir un peu de zombie.

Là où on commence franchement à rigoler en revanche, c’est quand tout ce petit monde parvient à capturer sa première Chuchoteuse. Nous apprenons alors divers éléments de première importance. Tout d’abord, les Chuchoteurs sont très propres, même quand ils passent la journée engoncée dans des peaux de morts-vivants. C’est sans doute là le symptôme d’un super-pouvoir anti-sceptique qu’il nous reste encore à découvrir.

 

photoMichonne au bord de la crise de nerfs

 

Enfin, ils sont capables de calmer tout le monde en jouant extrêmement mal la comédie. C’est particulièrement frappant dans le cas de notre prisonnière qui, malgré des sanglots tous pétés, arrive à convaincre Norman Reedus que c’est vraiment pas de chance si ses copains ont massacrés tout le monde sur leur passage, avant de lui expliquer qu’il ne lui reste de toute façon plus de copains.

La fin de l’épisode se chargera de nous apprendre qu’il lui en reste un bon gros paquet, et qu’ils ont même des fusils.

 

photoUne partie de colin-maillard pas très amicale

 

HEUREUSEMENT IL Y A NEGAN

Seule (modeste) source de satisfaction : totalement inattendue : Negan. Jeffrey Dean Morgan semble avoir totalement renoncé à sa parodie de Jack Sparrow amateur de pâté de tête, et c’est heureux, l’acteur pouvant désormais nous régaler d’une trogne bouffée par la dépression et la mélancolie, plutôt qu’un sourire d’otarie en pleine hyperglycémie.

On a beau savoir qu’il ne mourra pas, il est le seul à évoluer dans des décors (quelques ruines, les restes du camp des Sauveurs) qui nous changent un peu, c'est le seul personnage dont la trajectoire ne paraît pas absolument évidente, quand bien même elle devrait rejoindre celle des comics. Il a également droit aux seuls passages franchement sympa à base de zomblards.

 

photoUne mauvaise troupe pas du tout préparée

 

Enfin, et c’est peut-être le plus intéressant, sa relation avec Judith (Cailey Fleming) a l’air autrement plus intéressante que ses échanges avec feu Carl Grimes. Entre souvenirs d’une innocence perdue et authentique perversion, se trouve là un terrain de jeu formidable pour le personnage. A présent que la série est virtuellement sans leader, Michonne n'en ayant officiellement plus pour longtemps, Daryl se tenant depuis trop longtemps trop loin de tout ce qui ressemble à un début d'intrigue, Negan pourrait-il devenir une sorte d'anti-héros, capable d'amener la série dans une direction imprévue ?

Au final difficile de s’enthousiasmer pour ce retour. S’il est moins tragiquement naze que l’essentiel de la saison 9, les deux tiers de son action sont dénués du moindre intérêt ou de quelque suspense que ce soit. Pas de doute, la série morte-vivante est de retour !

The Walking Dead est diffusée chaque lundi soir sur OCS Choc.

 

photo Tout le monde a l'air plus sympa avec une casquette

commentaires lecteurs votre commentaire !

zidus 12/02/2019 à 19:16

Cher Simon,
Merci!
Faisant partie des malheureux fan de zombax et de bd qui ne laissent rien passer, je me tape péniblement TWD depuis des années, On est un certain nombre je crois savoir...
On peut être fan d'un genre et aimer le cinéma ou l'art en général quand même! Et par la même, être régulièrement effaré par la profonde nullité de la série.
Bref, merci mille fois de mettre si joliment en mots cette série dans tous ses innombrables détails cocasses, pour notre plus grand plaisir je crois.
Je me suis régalé en lisant ces résumés au vitriol.
On peut être fan et critique.
Malgré tout, si ça fait permet de populariser un peu le genre et d'amener un nouveau public à lire les BD (qui pour le coup sont vraiment chouettes!), alors pourquoi ne pas continuer encore un peu la farce?
Salutations à tous

Carl 12/02/2019 à 13:49

Bon épisode hâte de voir Negan prendre le commandement du groupe c es lui le future leader la fille à alpha j la supporte déjà plus

Negan 12/02/2019 à 12:47

Très bon épisode pour ceux qui on lu les comics sa confirme bien que Henry remplace Carl dans les intrigues et la future romance avec la fille d ALpha ,hâte de voir Negan botes les cul des chuchoteurs

Félix 12/02/2019 à 11:36

J'ai failli m'endormir... la faute sans doute à la musique, inspirée de Z Nation semble t'il.
Un comble, une série qui copie l'autre, copiée par la première à son tour.

Sébastien 12/02/2019 à 00:47

C'est vrai que cette série a quelque chose à la fois de fascinant et de totalement rageant.
Elle avait un potentiel immense. Bizarrement, elle se comporte comme les rôdeurs et s'auto-mutile à chaque bonne idée qui émerge. Une série-zombie qui se tape contre les murs sans cesse mais qui n'arrive pas à mourir.
Sa seule réussite sont les personnages, très attachants, sauf l'imbuvable et hélas persistant Négan, dont j'aurai rêvé qu'on lui consacre une saison entière à le voir se faire découper en chips très fines qu'on lui aurait fait mangé jusqu'au dernier morceau.

Boddicker 12/02/2019 à 00:15

Pour moi, c'est devenu tout pourri à partir du deuxième épisode de la saison 1, hormis les éffets spéciaux bluffants au début cette série est une purge immonde, et je suis un fan de la première heure de Romero, Fulci et de la bd originale... je suis quand même admiratif que ce truc soit aussi regardé...

jmb 11/02/2019 à 22:04

Merci Simon.
J'avais arrêté à la saison 4 ou 5, quand ça commençait à être bien naze, et grâce à vos résumés j'ai pu reprendre à la saison 9 (et aussi constater l'étendu des ravages causés par cette série sur votre stabilité mentale).
C'est sympa de s'être sacrifié pour la communauté (parce que le salaire n'en valait forcément pas le coût). Et ouais y a des merdes qui nous tombent dessus des fois ... enfin c'est la vie !
Bon rétablissement :)

Blast 11/02/2019 à 21:35

@RaidenX

C'est pas lui la critique de Glass.

RaidenX 11/02/2019 à 21:22

Monsieur Riaux, avant j'aimais pas vos critiques mais depuis Glass et cette saison de Walking Dead, je les approuve totalement. J'ai beau continué à regarder cette série, pour moi elle s'est définitivement éteinte sur une belle note avec la disparition de Rick. Ni l'intrigue, ni les nouveaux ou anciens personnages n'arriveront à porter l'héritage qui nous est si cher à l'avenir. La seule alternative serait de virer toute l'équipe de production et le casting de têtes à claques mono-expressives pour repartir sur un arc narratif avec Negan comme vous le dites. Mais comme la chaine n'a aucune couille et encore moins d'imagination, il vaut mieux tourner la page maintenant pour garder de bons souvenirs de la série. RIP

addicted2chaos 11/02/2019 à 20:43

J'ai trouvé l'épisode bon.

L'excellente scène du pont où la team Michonne coince les Chuchoteurs, avec de surcroit une bonne musique.

Le baratin de la captive, difficile d'y croire, surtout que les héros en ont vu. Le final dans la cellule était téléphonée, mais ça passe. SPOILER SPOILER SPOILER Henry remplacera sûrement Carl pour ce qui est de la romance avec une Chuchoteuse.

A voir ce que ça donnera jusqu'à la fin de la saison, mais passé 9 épisodes, la série s'est bien remise sur les rails.

Plus

votre commentaire