The Leftovers Saison 3 Episode 3 : l'Australie comme terre promise ?

Alexandre Janowiak | 1 mai 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
2
Photo Scott Glenn

Damon Lindelof nous a promis quelques réponses pour cette ultime saison. Pourtant, les deux premiers épisodes n'ont apporté que de nouvelles questions. Avec cet épisode 3, le mystère The Leftovers s'éclaircit-il un peu ? Attention spoilers !

 

 

Le dernier plan de l'épisode 2 de cette saison 3 marquait le retour d'un personnage dans The Leftovers : Kevin Garvey Sr. Le personnage incarné par Scott Glenn avait quitté les Etats-Unis au début de la saison 2. Alors qu'il venait de sortir de l'hôpital psychiatrique dans lequel il était enfermé depuis le sudden-departure (ou presque), il avait pris son envol pour l'Australie pour des raisons inconnues.

Ici on retrouve donc Kevin Garvey Sr. au pays des kangourous, dans un épisode qui lui est entièrement consacré, et qui se déroule quatre ans après son départ inattendu.

 

Photo Scott Glenn

 

PROMISED LAND

A l'image de tous les personnages de The Leftovers, le sudden-departure a eu un impact sur la vie et le destin de Kevin Garvey Sr. Depuis cet inoubliable 14 octobre 2011, il entendait des voix et essayait d'y échapper. Jusqu'au jour où il décida de ne plus les esquiver, de les écouter et comprit qu'il devait partir en Australie. Là-bas, après avoir rencontré un mystérieux poulet nommé Tony, il croit être le seul à pouvoir sauver le monde de l'apocalypse prévue pour le septième anniversaire de la disparition. Comment ? En chantant.

Poussé par cette prophétie divine ou cette folie absurde, il parcourt la "song line" du cinquième continent où différentes tribus aborigènes s'adonnent à des rituelles dansants et des musiques traditionnelles. Après deux ans de voyages, il ne lui en reste qu'une seule à reproduire pour éviter "la grande inondation". Mais un seul homme la connait : Christopher Sunday.

Il le retrouve. Le chef aborigène accepte de lui apprendre l'ultime chanson mais après un malheureux accident, Kevin Garvey Sr. perd sa trace et se retrouve abandonné dans le désert australien. Le mauvais sort s'abat sur lui. Ses cassettes audios sont détruites et il est mordu par un serpent qu'il tente de capturer pour se nourrir. Affaibli, il s'écroule au pied d'une immense croix chrétienne et aperçoit une silhouette avant de s'évanouir.

 

Photo

 

WE NEED TO TALK ABOUT KEVIN

Avant cette mésaventure, l'ancien chef de la police de Mapleton avait reçu l'évangile écrit par Matt Jamison et centré sur son fils Kevin Garvey Jr., le "nouveau messie". A la lecture du manuscrit, le vieux fou n'avait pas compris pourquoi seul son fils était cité puisqu'il pensait être le véritable sauveur de l'humanité. Il avait alors jeté le roman et n'avait gardé que la première page.

Trois semaines plus tard, Kevin Garvey Sr. se réveille dans une maison, apprend que Christopher Sunday est mort et son dessein pour sauver le monde tombe à l'eau. Il surprend alors un groupe de femme en train de noyer un homme (celui-là même qui concluait l'épisode précédent). Il fait alors la connaissance de Grace Playford (Lindsay Duncan) une femme bouleversée par la mort de sa famille le jour du sudden-departure. 

En recueillant Kevin Sr., elle a découvert la page de l'évangile qu'il avait conservé. En lisant qu'un certain Kevin, chef de la police était revenu deux fois de l'au-delà et avait pu discuter avec les morts, elle a malencontreusement cru que c'était celui de la police locale. Consciente de son erreur, elle s'effondre en pleurs - après un monologue absolument bouleversant. Sensiblement sous son charme et enfin lucide quant à son véritable rôle dans le monde, Kevin Garvey Sr. la rassure et lui promet que ce Kevin existe vraiment.

 

Photo Lindsay

 

PERSONAL JESUS

Lors de la diffusion du second épisode de cette ultime saison, The Leftovers nous avait surpris avec un générique similaire à la saison 2 mais porté par le thème de la sitcom des années 80 : Perfect Strangers. Pour cet épisode 3, c'est une nouvelle chanson qui illumine le générique : Personal Jesus de Richard Cheese. Les crédits de Game of Thrones nous indiquent quels lieux seront au centre de l'épisode visionnés, les génériques de la saison 3 de The Leftovers seront, eux, des indices sur les thématiques abordées dans l'épisode en question.

Exception faite de quelques informations obtenues lors des deux saisons précédentes, Kevin Garvey Sr. était certainement le personnage le plus mystérieux de la série. Ici Damon Lindelof et Tom Perrotta nous permettent enfin de mieux cerner l'ancien chef de police notamment grâce à un Scott Glenn impérial (le passage avec Sunday est un des plus fascinants de la série).

Pas si différent des autres personnages, il est lui aussi porté par une croyance personnelle qui le guide depuis le départ soudain (ou presque). Face à cet évènement imprévisible et irréversible survenue il y a sept ans, chaque homme a besoin d'un objectif pour continuer à vivre dans ce monde, malgré sa peine et sa souffrance.

 

Photo Scott Glenn

 

TEL PERE, TEL FILS

Mais au-delà de ce leitmotiv évident dans The Leftovers, cet épisode 3 apporte des réponses. Les raisons de l'obscur final de l'épisode précédent sont d'ores-et-déjà connues. Et si ce ne sont pas des réponses, les pièces du complexe puzzle scénaristique s'emboîtent un peu plus. Ainsi, l'épisode revient sur le moment où Kevin Garvey Sr. a parlé à travers une télévision à son fils dans l'hôtel du purgatoire de l'épisode 2.8

L'histoire qu'il raconte à Christopher Day nous laisse également penser que Kevin Garvey Sr. a rencontré David Burton. Cet homme qui serait mort dans une grotte en Australie et serait revenu à la vie quelques jours plus tard. Mieux, il se pourrait bien que Kevin Garvey Sr. soit ce fameux David Burton évoqué furtivement dans la saison 2 et est cotoyé la mort comme son fils. L'avenir nous en dira plus... ou pas. En tout cas, le scénario des showrunners et la réalisation impeccable de Mimi Leder mettent en avant deux éléments opposés : le feu et l'eau, annonçant certainement les prémisses d'un virulent conflit.

 

Magnifié par les paysages australiens, ce nouvel épisode, moins drôle que les deux précédents, revient à un ton plus dramatique amplifié par une bande originale mystique, la religion étant au coeur du récit. Nombre de questions restent toujours sans réponse mais The Leftovers s'éclaircit enfin un peu, avant des retrouvailles père / fils qu'on espère intenses émotionnellement.

 

Photo

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
commentaires lecteurs votre commentaire !
Aucun commentaire.
votre commentaire