Cyberpunk 2077, The Witcher 3... CD Projekt peut-il revenir en force avec les versions next-gen de ses jeux ?

Antoine Desrues | 30 novembre 2021 - MAJ : 30/11/2021 14:51
Antoine Desrues | 30 novembre 2021 - MAJ : 30/11/2021 14:51

À l'aune de ses résultats financiers, CD Projekt a cherché à rassurer quant au futur de Cyberpunk 2077 et de The Witcher 3.

Avec le temps, on n'a plus vraiment besoin de rappeler l'ampleur du fiasco qu'a été Cyberpunk 2077 à sa sortie. Le titre tant attendu du studio polonais CD Projekt a connu un retour de bâton violent de la part des joueurs (et même des constructeurs comme Sony), au vu du trop grand nombre de bugs et du manque de finition global de son monde ouvert, rendant parfois l'ensemble injouable.

Néanmoins, les développeurs de The Witcher 3 : Wild Hunt ont aussi connu un démarrage compliqué avec les aventures du Sorceleur, ce qui n'a pas empêché ce dernier de se hisser au rang des nouvelles icônes du jeu vidéo. Résultat, après un suivi intensif d'un an, Cyberpunk 2077 a eu droit à une flopée d'évaluations positives, laissant espérer à ses créateurs que le titre soit apprécié à sa juste valeur.

 

Cyberpunk 2077 : photoRapide et (très) furieux

 

En tout cas, CD Projekt a encore beaucoup à prouver, puisqu'une grosse partie de ses équipes planche actuellement sur le patch next-gen tant attendu de Cyberpunk 2077, prévu pour redorer le blason du jeu sur PS5, Xbox Series X/S et PC, et qui sera aussi accessible gratuitement pour les possesseurs de versions PS4 ou Xbox One.

Pour rappel, cette même démarche a été adoptée sur The Witcher 3, qui va connaître un petit coup de polish graphique (et un léger relooking pour Geralt). Cette nouvelle mouture sera à la fois vendue comme un jeu à part entière, et rendue gratuite pour les possesseurs de versions plus anciennes.

Or, lors de l'annonce de ses résultats financiers, CD Projekt en a profité pour confirmer la date de sortie de chaque patch. Celui de Cyberpunk 2077 sera disponible durant le premier trimestre de 2022, et celui de The Witcher 3 durant le deuxième trimestre.

 

Cyberpunk 2077 : photoDeux salles, deux ambiances

 

Sur un graphique partagé par CD Projekt, on peut découvrir que Cyberpunk et ses mises à jour demandent encore le plus grand pourcentage de service de ses effectifs. Néanmoins, on peut aussi constater que l'éditeur a de plus en plus transféré ses employés sur la conception de la grande extension payante du jeu, ce qui sous-entend que celle-ci avance bien.

Et ce n'est pas tout, puisque plus tôt dans l'année, le directeur de CD Projekt, Adam Kiciński, a confié que des fonctionnalités multijoueurs allaient être ajoutées à ses deux franchises majeures, afin d'assurer le renouveau et la pérennité des jeux. Lors d'une session de Q&A qui a accompagné les résultats financiers de l'entreprise, le PDG a précisé que ces ajouts se feraient "graduellement" :

 

Cyberpunk 2077 : photoLe graphique en question

 

"Nous n'allons pas révélé maintenant quelle franchise aura en premier des fonctionnalités multijoueur, mais notre première tentative nous servira d'apprentissage, afin que nous en ajoutions de plus en plus. Nous voulons ouvrir les portes du multijoueur étape après étape."

CD Projekt compte ainsi beaucoup sur ces transformations importantes de ses deux AAA. Tandis que The Witcher 3 a tout intérêt à se trouver un nouveau public grâce au succès de la série Netflix, Cyberpunk 2077 pourrait connaître une forme de rédemption, et rendre enfin justice à son ambition qui avait tant excité à l'époque.

 

The Witcher 3 : Wild Hunt : photoLe parcours du combattant touche-t-il à sa fin ?

 

En tout cas, le studio a intérêt d'assurer, car ses résultats financiers ne sont pas à leur meilleur. Certes, CD Projekt a affiché une hausse de revenus entre juillet et septembre 2021 (30,8 millions d'euros contre 22,3 sur la même période l'an passé), mais les résultats décevants de Cyberpunk et le fort investissement de son suivi ont eu un impact non négligeable sur la société.

À noter également que l'éditeur a racheté deux studios en 2021 (Digital Scapes et The Molasses Flood), qu'il va falloir vite rentabiliser. Enfin, CD Projekt est aussi le possesseur de la plateforme de jeux GOG.com, qui a engendré une perte nette d'un million d'euros cette année. Les patchs next-gen et leur succès pourraient donc avoir une importance bien plus capitale pour CD Projekt qu'on ne le pense.

Tout savoir sur Cyberpunk 2077

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Aucun commentaire.
votre commentaire