Battlefield 2042 : déception, colère des joueurs... le FPS est-il le nouveau Cyberpunk 2077 ?

Antoine Desrues | 29 novembre 2021
Antoine Desrues | 29 novembre 2021

Battlefield 2042 a connu un lancement assez catastrophique. Mais peut-il encore relever la barre ?

Attendu comme le messie par des millions de joueurs, Battlefield 2042 s'est présenté comme le renouveau de la franchise épique de DICE, en poussant toujours plus loin la taille de ses cartes et le nombre de soldats virtuels présents pour se mettre sur la margoulette.

Néanmoins, notre test mitigé de Battlefield 2042 est assez représentatif d'une déception assez répandue auprès des fans. Si le jeu possède des nœuds de gameplay déjà discutables, il est surtout victime depuis sa sortie de problèmes d'optimisation et de bugs en pagaille, qui ne pardonnent pas dans un FPS 100% multijoueur.

Le problème, c'est que la presse spécialisée s'est montrée plutôt clémente avec le nouveau AAA de DICE, en partie parce que les tests ont été réalisés sur des serveurs privés, lors de sessions gérées par Electronic Arts. Mais une fois les serveurs publics ouverts, ça a été une autre mayonnaise.

 

Battlefield 2042 : photoOpération de sauvetage

 

Dès lors, les joueurs n'ont pas hésité à compenser ces bonnes notes – et à exprimer leur colère au passage – en ayant recours au review-bombing. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la page Steam de Battlefield 2042 a reçu 58 682 évaluations, dont 38 731 sont négatives (soit 66%). Ce ratio l'a ainsi mené à avoir une appréciation globale "plutôt négative", au point même de le rapprocher d'autres méga-flops récents, comme eFootball 2022.

Bien entendu, il est bon de préciser que ces avis ne sont pas toujours pertinents, et que les joueurs mécontents ont plus souvent tendance à s'exprimer par rapport aux acheteurs satisfaits. En réalité, Battlefield 2042 met surtout en exergue une fin d'année marquée par de nombreux jeux mal finis, à commencer par Grand Theft Auto : The Trilogy - The Definitive Edition. Est-ce à mettre sur le compte de la Covid-19 ou d'une trop grosse dépendance aux patchs et autres mises à jour ? Difficile à dire.

 

Battlefield 2042 : photoCiao les nazes !

 

Ce qui est sûr, c'est que le FPS militaire montre que l'histoire ne cesse de se répéter. Alors que le cauchemar vécu en 2020 par Cyberpunk 2077 a semblé marquer l'industrie tout entière, d'autres sorties attendues ont subi les mêmes foudres à cause de leurs problèmes de finition. Il faut dire qu'entre des hitmarkers (la petite croix qui montre quand un ennemi est touché) pas toujours apparents ou encore de nombreux problèmes de déconnexion, Battlefield 2042 ne manque pas de soucis à régler.

Les aficionados ont surtout pointé du doigt le manque de certains éléments fondateurs de la franchise (ou plus généralement des FPS multijoueur), comme le chat vocal, le tableau des scores, ou plus simplement la recherche de serveurs en dehors du mode Portal.

La vraie question est maintenant de savoir si le jeu pourra se remettre de cette première impression désastreuse, ou si elle lui collera à la peau encore longtemps. DICE n'en est pas à son coup d'essai dans le domaine, comme a pu l'attester la sortie compliquée de Star Wars Battlefront II, émaillée par un système de progression immonde et des micro-transactions invasives. Si l'expérience générale du titre en a souffert, les corrections apportées par le studio ont fini par délivrer un jeu aussi ambitieux qu'admirable.

 

Battlefield 2042 : photoUn jeu qu'on rêve de voir décoller

 

Ainsi, DICE s'est d'ores et déjà investi dans le suivi de Battlefield 2042. La première mise à jour est arrivée dès le 25 novembre, soit six jours après la sortie officielle du jeu. Certains problèmes de respawn ont été revus, au même titre que certains manquements des hitboxes. Mais surtout, un rééquilibrage bienvenu a été apporté au vu du pouvoir trop grand de certains véhicules, et même de certaines armes, comme la PP-29. À noter également que la dispersion des balles se réduit plus vite et plus tôt, privilégiant ainsi les tirs en rafale ou uniques.

Une troisième mise à jour, prévue pour début décembre, devrait prolonger cette bonne lancée. S'il est regrettable que le lancement du jeu se soit montré aussi chaotique, Battlefield 2042 semble enfin éclore, d'autant plus que son contenu commence à s'étoffer, notamment via les expérimentations des joueurs sur le mode Portal.

Tout savoir sur Battlefield 2042

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Jango567000
01/12/2021 à 07:54

Moi j y est joué moins de 10h.... et depuis j y joue plus ! Trop déçu d avoir mis 60 euros dans ce jeu j aurai du prendre call off

Pan!pan
30/11/2021 à 20:32

Dégoûté j'ai claquer 100€ pour cette daub !!!! Je l'attendais depuis un bout !!! Étant hyper fan de bf3 ! Plus on avance et plus on recule ! Entre tous ces bugs et c'est remaster ! C'est vraiment ce foute de notre gueule !

Bf campouz 2021
30/11/2021 à 12:09

Si ce n'était que les bugs, ça irait, la les maps sont injouable, sauf pour les véhicules et les campouz opportunistes .
Les agents sont relou, tu te tape des tourelles et rangers a gogo.
Si tu veux aller sur portal avec ton server, tu dois y rester plusieurs heures voir des jours pour avoir les joueurs dessus.
Quand tu veux créer un mode ruée dans portal , tu n'as même pas la possibilité de faire attaque défense, un joueur en défense le restera jusqu'à ce qu'il quitte le server.
Parlons en des servers, le netcode en mousse et le ping de 216 que j'ai sur mon server portal.
Je parle même pas du jeu en escouade qui n'existe plus du tout.
Mettre l'icône de l'équipement que le collègue a pris a la façon BF3 serait très apprécié.

Tda
30/11/2021 à 11:12

L'article se demande sincèrement pourquoi on en est là, en occultant tout simplement la première des causes : le taux de rentabilité exigé par les actionnaires toujours plus gourmands, ce qui oblige les équipes à travailler toujours plus dans l'urgence... Mais avant tout en mode agile, ou plutôt en prenant les bons côtés du mode agile (développement plus rapide, pas de phase de tests..) sans prendre les côtés obligatoires mais pourtant indispensables (phases de retex, rétrospective,...). Ce qui conduit à la chose suivante, toute simple mais tellement évidente : économie des tests de debogage, qu'on fait réaliser par les joueurs eux-mêmes, et qu'on patchera au fur et à mesure.... D'où ce "problème" de plus en plus récurrent. Les actionnaires remercient les joueurs...

Urezan
30/11/2021 à 09:57

Comment on peut faire un FPS sans tableau des scores sans s'avoir sont ratio et qu elle plaisir de pouvoir choisir sont serveur et pas de tomber sur une partie a 7contre 3 on en fin de game c est une mauvaise contre façon de Battlefield qui j espère sera corrigé

HardwareGuy
30/11/2021 à 09:52

Après Rysb936 il y a des limites, si ils sont vraiment 1000 à test le jeu je pense qu'un aéroglisseur qui peut voler et grimper les murs des bâtiments on le remarque assez facilement, idem pour le bug de non respawn ou tes coincé par terre comme un idiot obligé de déco du serv pour rejouer (et je parle pas du ping monstrueux des serveurs). Perso je préfère encore que le jeu mette 1 an de plus à sortir que sortir dans un état pareil.

Rysb936
29/11/2021 à 19:13

Moi je pense que les générations ont changé et que les gamers sont des connards, BF3 aussi avait eu des bugs et un filtre dégueulasse que tout le monde critiquait. Énormément de jeux ont des bugs a la sortie tout simplement psk même si ils sont 1000 internes a tester le jeux, il est impossible de tout deceler par rapport a des millions de joueurs qui parcourent le jeux de fond en comble.
Mtn on est des grincheux et on râle a tout va, on fait du review bombing comme des pourri gaté pas content. Mais quand ca repousse les jeux, les gens crie au scandale et désespoir. Franchement l'humain fait chier. Après je dis pas que EA sont totalement innocent, on les connais bien ces enfoirés avide d'argent

Nyl
29/11/2021 à 16:40

C'est tout de même malheureux que ça soit les devs qui subissent le plus, cette politique de sortir à tout prix. Même si le jeu n'est pas fini.

Et vu que ça commence à beaucoup gronder, le deuxième crash du jeu vidéo va t il arriver prochainement ?

On est en droit, de se poser la question.

Zapan
29/11/2021 à 14:34

Et bis repetita

votre commentaire