La PS5 devient la console la plus vendue aux USA et met fin au règne de la Switch

JL Techer | 20 octobre 2021
JL Techer | 20 octobre 2021

Malgré les difficultés d'approvisionnement, la PS5 vient de détrôner la Nintendo Switch et devient la machine la plus vendue aux USA. 

Alors que Nintendo roulait littéralement sur la concurrence avec sa Switch, siégeant à la place du numéro 1 des ventes de consoles depuis presque trois ans aux États-Unis, la firme de Kyoto vient de perdre son titre de meilleur vendeur au profit de la PlayStation 5. Malgré les pénuries de consoles, en partie dues à la crise des semi-conducteurs qui touche toute l'industrie, au cours du mois de septembre dernier Sony est parvenu à prendre la place de Nintendo.

La nouvelle a été relayée sur les réseaux sociaux via le compte de Mat Piscatella, directeur exécutif et conseiller dans le domaine du jeu vidéo pour NPD Group, une entreprise de conseil et analyse en industrie. L'analyste précise, documents à l'appui, que la Nintendo Switch était au top des ventes de matériel depuis 33 mois (soit depuis novembre 2018), et que la PS5 vient de lui passer devant tant en termes de nombre d'unités vendues, que de recettes financières sur le territoire américain : 

 

photoVictoire pour Sony

 

"La PlayStation 5 est la plateforme matérielle la plus vendue de septembre, tant en unités qu'en dollars. La PlayStation 5 est la plateforme matérielle la plus vendue depuis le début de l'année 2021 en dollars, tandis que la Nintendo Switch est en tête en unités. [...] Septembre 2021 met fin à la remarquable série de 33 mois consécutifs pendant lesquels la Nintendo Switch était la première plateforme du marché en termes de ventes d'unités matérielles."

Mat Piscatella a précisé que le lancement du jeu de football américain Madden NFL 22 a certainement boosté les ventes des consoles next-gen PS5 et Xbox Series, au détriment de la Switch. En effet, le titre a toujours été un véritable system-seller outre-Atlantique. Ainsi, sa réputation ne se dément pas, et le jeu s'est directement placé à la seconde place des softs les plus vendus de 2021 aux USA. 

 

photoTouchdown face à Nintendo

 

Il s'agit d'une victoire à plus d'un titre pour Sony. Une victoire financière tout d'abord, car, même face à la rude concurrence de la Xbox Series X|S et la Switch qui se vend comme des petits pains depuis son lancement en 2017, Sony enregistre des recettes records dans le domaine du jeu vidéo. Ensuite, une victoire morale, car bien que les critiques ne manquent pas à son encontre, la PS5 semble partie pour atteindre de nouveaux sommets.

En effet, bien que ses adversaires aient des arguments de poids, avec le Game Pass pour la Xbox Series, et les titres issus de franchises cultes pour Nintendo, rien ne semble pouvoir arrêter Sony. Un véritable tour de force, d'autant plus qu'actuellement, la PS5 n'a pas encore réellement déployé ses ailes. On aurait pu penser que son prix d'achat élevé, la crise des composants et les difficultés d'approvisionnement de consoles, ainsi que le manque d'exclusivités fortes auraient pu ralentir sa progression. Que nenni. 

 

photoUne future killer-app ?

 

Il faut croire que l'aura de la marque PlayStation et la promesse d'exclusivités de choix (God of War : Ragnarok, Horizon Fobidden West, Marvel's Spider-Man 2...) dans un avenir plus ou moins proche suffisent à inciter à l'acquisition du monolithe blanc. Pour autant, Sony n'a aucunement l'intention de se reposer sur ses lauriers.

Le PDG de Sony, Jim Ryan, a déclaré, il y a quelques jours de cela, que l'entreprise visait l'objectif colossal de 100 millions de joueurs PlayStation. Pour atteindre un tel chiffre, Sony a deux atouts dans sa manche : la création de sa propre usine de semi-conducteurs et de puces électroniques, afin d'enrayer la pénurie de composants pour sa console, et s'engager plus sérieusement sur le marché du jeu mobile

Bien que nul ne sait ce qui se dit dans les couloirs de Nintendo, il est fort à parier que cette victoire de Sony ravive des souvenirs de vives rancoeurs chez Big N. Rappelons qu'il fut une époque ou Sony et Nintendo marchaient main dans la main dans l'optique de créer la PlayStation première du nom. Après moult rebondissements dignes d'un thriller hollywoodien, Nintendo planta Sony, qui dut se lancer seul sur le marché du jeu vidéo, avec le succès qu'on lui connaît aujourd'hui. Si la hache de guerre semble enterrée aujourd'hui, nul ne saura dire si à l'annonce du succès de la PS5 en septembre 2021 Sony a trinqué à la santé de Nintendo...

Tout savoir sur Sony

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rtbs
21/10/2021 à 12:26

Oui oui... Si on prend des petits détails, tout peut être mieux vendu que autre chose, hein.
Ex : Cette semaine le mini frigo Xbox séries un (frigo pas la console) a été vendu plus que la PS5... Mettant un terme à l'engouement de la console de Sony et aux articles nazes des journaleux.

Sérieux avec les 10millions de PS5 vendues en tout, ça va pas être facile de dépasser les 89millions (toujours en constante évolution) de Switch vendu dans le monde depuis sa sortie.
Au final c'est ça qui est intéressant de savoir, le nombre d'unités au global plutôt que la somme rapportée (Switch coûtant déja la moitié du prix d'une ps5...) !

Grift
21/10/2021 à 08:06

@Kléthemcène

Je comprends ton point de vu mais a ce compte la on ne parle pas de box-office pour les films non plus ?

Au final plus une console a du succès plus on a de chance d'avoir d'éditeurs et donc de jeux dessus (dont des jeux AAA, et pourquoi pas des exclus), voir meme des accessoire innovant. C'est indirect mais ca a un impact pour les joueurs a un certain niveau.

Call of boy
21/10/2021 à 00:18

Enfin!! C’est logique que la switch se fasse détruire par la ps5, c une console de bb.

Kléthemcène
20/10/2021 à 21:24

Je ne comprendrais jamais en quoi ce genre d'information concerne les joueurs, à part faire se gargariser de fierté des fanboys atteints d'acné juvénile parce que " c'est ma console qui gagne ", ces chiffres n'intéressent uniquement que les constructeurs, il s'agit de leur succès et en aucun cas celui des joueurs, qui me semble-t-il ne touchent aucun bénéfice sur chaque unité vendue, et ne sont ni actionnaires ni investisseurs...

GTB
20/10/2021 à 19:37

Je trouve que l'article n'est pas limpide sur ce dont on parle ici et en fait peut-être un peu trop autour de cette "victoire" somme toute plutôt mineure. Il s'agit de rapports mensuels. Il s'est vendu plus de PS5 que de Switch en septembre 2021 aux US, avec un tout petit différentiel de 4.000 unités. C'est tout. Cela vient certes mettre un terme à 33 mois de domination de la Swtich sur les ventes mensuelles; mais c'est éphémère et assez peu révélateur du phénomène PS5. Pour le mois d'octobre, la Switch peut très bien repasser devant.

La victoire de Sony est surtout que la PS5 est la console qui s'est le plus vendu sur son année de lancement, ever.

votre commentaire