New World, Seigneur des anneaux... Pourquoi Amazon patauge dans le domaine du jeu vidéo ?

Antoine Desrues | 5 août 2021 - MAJ : 05/08/2021 15:24
Antoine Desrues | 5 août 2021 - MAJ : 05/08/2021 15:24

Malgré le succès de Twitch, Amazon semble ne connaître qu'une suite d'échecs depuis le lancement de sa branche gaming. Explications.

Alors que Netflix vient d'annoncer la production de jeux vidéo pour sa plateforme de streaming, il semblerait que les géants du multimédia aient bien compris l'importance du dixième art dans cette équation. À ce titre, Amazon a semblé avoir un train d'avance depuis le succès flamboyant de Twitch. Quand bien même ce service de vidéos en direct est aujourd'hui utilisé dans de nombreux domaines, il a trouvé ses origines dans le stream de jeux.

Avec une telle plateforme sur les bras, il ne manquait à Amazon que sa propre structure de développement pour proposer des expériences gaming. Il n'a donc pas fallu longtemps pour que la société de Jeff Bezos monte Amazon Game Studios, dans l'espoir de créer un nouveau carrefour transmédiatique surpuissant, et épaulé par Twitch. Malheureusement, les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu pour le moment...

 

photoAttrapez-les tous !

 

Fondée en 2012 (peu de temps après Twitch), la branche jeu vidéo d'Amazon s'est d'abord concentrée sur des jeux sociaux mobiles sans grand intérêt. Mais en 2016, le studio a décidé de passer la seconde, et a profité de la TwitchCon de 2016 pour dévoiler ses trois premiers gros jeux, dédiés au PC : Breakaway (un jeu de combat sportif multijoueur), Crucible (un free-to-play à la troisième personne) et le MMORPG New World.

Problème, toutes ces propositions ont été jusque-là une suite d'échecs retentissants. Alors que Breakaway a été annulé en cours de développement sans autre forme de procès, Crucible a été un tel flop à sa sortie fin 2020 qu'Amazon l'a abandonné en fermant ses serveurs. New World, quant à lui, a semblé réparer les pots cassés au vu de la curiosité des fans de MMO depuis ses premières phases de bêta encourageantes. Il faut dire que le titre a pour lui un univers intéressant, plongeant les joueurs dans un monde de fantasy inspiré par l'Amérique britannique du XVIIe siècle, où il s'agira de coloniser un territoire fictif.

 

photoUn univers prometteur

 

Pour autant, New World a aussi traîné de sacrées casseroles, en grande partie à cause de ses multiples reports de sorties qui l'ont progressivement transformé en arlésienne. D'abord prévu pour août 2020, le jeu a été décalé au printemps 2021, puis au 31 août. Et le pire, c'est qu'à quelques semaines de sa disponibilité, le compte Twitter officiel du jeu a partagé un communiqué indiquant un énième report, cette fois pour le 28 septembre :

"Nous voulons que le lancement de New World soit fluide et fun pour tous les joueurs, et cela signifie faire quelques améliorations au vu de ce que vous avez pu croiser dans la bêta fermée. Nous allons donc prendre quelques semaines pour corriger des bugs, améliorer la stabilité, et polir le jeu."

 

 

Malgré cette énième déception, Amazon n'a cessé de croire dans le potentiel de New World, et ce alors que le domaine du MMO est sacrément saturé. Si les développeurs ont dû prendre une décision difficile, cette manière de reculer pour mieux sauter ne dit rien qui vaille. Par ailleurs, si Amazon espère le succès, un nouvel échec critique et commercial pourrait être fatal pour le studio, qui a pour le moment beaucoup investi dans des jeux annulés.

Alors que la firme de Jeff Bezos est actuellement en train de produire l'une des séries les plus chères de l'histoire dans l'univers du Seigneur des anneaux, un MMO centré sur le monde de J.R.R. Tolkien aurait dû voir le jour, avant qu'un désaccord entre Amazon et le géant chinois Tencent n'amène là encore à une annulation. Après tant de rendez-vous manqués avec les joueurs, New World a intérêt de ne pas poser le lapin de trop.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Lockzo
06/08/2021 à 02:29

Voir un report comme quelque-chose de négatif ... Faut vraiment réfléchir à l'envers.

"Écran large" pourquoi vous intéresser aux JVs ?! Ah oui le cinéma ça devient vraiment triste et l'industrie du "dixième art" pèse plus que celle du cinéma et musique combiné ;)

Mmo
06/08/2021 à 00:34

Le domaine du mmo saturé... Cette blague, on a rien à se mettre sous la dent depuis une bonne dizaine d'années, à part des mmo asiatiques (faut aimer le style artistique). Bref article pas du tout construit sur le jeux, oui il y a des défauts (comme énormement de mmo à leur sortie) mais franchement ils ont fait un très bon travail. Graphiquement il est très beau et surtout la bande-son/ambiance du jeu est incroyable, entendre les autres joueurs farmer du minerai ou du bois au loin c'est juste un plaisir... Le gameplay certains vont aimer, d'autres pas c'est selon le plaisir de chacun, perso j'aime bien les sensations de combat, bloquer et esquiver c'est vraiment sympa.

Bertrand
05/08/2021 à 23:31

Qui ecrit ces articles serieusement ? Ya pas un chef de redac qui verifie je sais pas... Le mec raconte litteralement n importe quoi ca...

Arbiter
05/08/2021 à 23:26

Mais vous y allez fort là avec New World… c’est même un peu gratuit comme article..
« cette manière de reculer pour mieux sauter ne dit rien qui vaille. » On aurait pu dire ça pour les autres reports mais là c’est juste du peaufinage et corriger des bugs remarqués pendant la bêta (qui sert à ça d’ailleurs).. c’est justement rassurant qu’ils aient pris la décision de reporter d’un mois ça permettra d’avoir un jeu clean pour la sortie..
Et clairement, le jeu est génial, plaît à beaucoup de monde et est assez original pour se faire une bonne place au soleil..

@Buchor : le premier report a aussi servi à changer pas mal de choses par rapport à l’alpha suite au retour de la communauté et ils n’ont pas chômé du tout :)

Buchor
05/08/2021 à 17:00

Je trouve l'article assez dur concernant les reports de New World.
Le 1er report est plus amputable à la situation sanitaire l'année dernière qu'à un problème côté studio de développement. C'est peut-être aussi la raison du report de ce printemps à fin août.

Enfin, je pense qu'il soit préférable de reporter à fin septembre la sortie du jeu au lieu de fin août plutôt que la sortie soit entachée de bugs ou autres mauvaises expériences pour les joueurs.

Sinon, oui, New World est un peu la dernière chance pour Amazon de sortir un jeu.
Mais d'après les retours sur la béta et, notamment, l'évènement Battle for New World (à prendre avec le recul d'usage puisque sponsorisé) le jeu semble avoir de bonnes bases. reste à voir ce que donnera la version finale.

votre commentaire