D'Animal Crossing à Cyberpunk : ventes records grâce au chaos de 2020 ?

Antoine Desrues | 8 janvier 2021 - MAJ : 08/01/2021 18:16
Antoine Desrues | 8 janvier 2021 - MAJ : 08/01/2021 18:16

Avec le confinement, l’année 2020 a bien profité au jeu vidéo, grâce à des titres comme Animal Crossing, Call of Duty ou encore Cyberpunk 2077.

Comme tous les ans, la société SuperData a réalisé un rapport détaillé sur l’économie du jeu vidéo. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que 2020 a été une année extrêmement fructueuse. Il est vrai que d’un côté, le contexte sanitaire et les divers confinements à travers le monde ont poussé les gens à se tourner vers le médium vidéoludique pour égayer leurs journées. Pour autant, 2020 a aussi apporté son lot de couacs, qu’il s’agisse des stocks limités des consoles de PS5 ou des polémiques sur certains gros titres (oui, on pense à Cyberpunk 2077).

Visiblement, cela n’a pas empêché l’industrie du jeu vidéo de connaître une forte croissance, puisque le secteur aurait rapporté dans l’année 139,9 milliards de dollars, soit une progression de 12% par rapport à 2019. Il est d’ailleurs intéressant de préciser que cette évolution n’a été que de 6% en janvier et février, avant de grimper à 14% en mars, au moment où la pandémie de la Covid-19 a frappé de plein fouet le monde entier.

À noter que sur ce chiffre impressionnant, 127 milliards de dollars ont été rapportés par les ventes numériques soit un score supérieur de 12% par rapport à l’année précédente. C’est d’ailleurs par ce résultat que les jeux mobiles se sont imposés comme la source de revenus principale du jeu vidéo, avec des dépenses s’élevant à 73,8 milliards de dollars, contre 33,1 milliards sur PC et 19,7 milliards sur consoles. On peut y voir la preuve définitive de la primauté du téléphone portable en tant que plateforme privilégiée, que ce soit pour les joueurs occasionnels ou les gamers acharnés.

 

photoLes joueurs vs CD Projeckt

 

Par ailleurs, ce sont les jeux en free-to-play qui ont créé la plus grande source de revenus du jeu vidéo, avec pas moins de 98,4 milliards de dollars de recettes, soit 78% du marché. Néanmoins, les jeux dits “premium” (c’est-à-dire payants) ont connu une sacrée explosion de 28% par rapport à 2019. Il faut dire que 2020 a profité d’un catalogue riche de nouveautés, notamment du côté des AAA très attendus, entre Doom Eternal, The Last of Us - Part IICyberpunk 2077 ou encore le grand champion du confinement : Animal Crossing : New Horizons.

Pour rappel, le titre phare de Nintendo a grandement profité de la crise sanitaire, ne serait-ce que par le dépaysement qu’il a su proposer aux joueurs cloîtrés chez eux. Tom Nook et ses îles désertes ont d’ailleurs contribué à l’explosion du marché numérique, puisque New Horizons a réalisé un record en vendant sur l’eShop 5millions de copies en un seul mois. Cependant, même un tel carton n’a pas permis à Animal Crossing de s’élever au-delà de la sixième place dans le classement des jeux les plus rentables de 2020, trusté par Call of Duty : Modern Warfare (sorti en novembre 2019) et ses 1,91 milliard de dollars.

Voici d’ailleurs l’intégralité de ce top 10, pour lequel on saluera la performance impressionnante de Cyberpunk 2077, pourtant sorti durant le mois de décembre. Certes, les finitions discutables du jeu ont causé une forte vague de remboursements, mais l’attente énorme suscitée par le titre de CD Projekt lui a été tout de même profitable sur le court terme.

 

photoHeureusement qu'il y a eu Doom Eternal pour expurger la frustration de 2020...

 

1. Call of Duty : Modern Warfare (1,91 milliard de dollars)

2. FIFA 20 (1,08 milliard de dollars)

3. Grand Theft Auto V (911 millions de dollars)

4. NBA 2K21 (889 millions de dollars)

5. NBA 2K20 (771 millions de dollars)

6. Call of Duty : Black Ops Cold War (678 millions de dollars)

7. Animal Crossing : New Horizons (654 millions de dollars)

8. Cyberpunk 2077 (609 millions de dollars)

9. Les Sims 4 (462 millions de dollars)

10. Doom Eternal (454 millions de dollars)

Pour ce qui est du futur, SuperData a estimé que l’année 2021 devrait connaître une croissance de 2%, même si la pandémie pourrait être (enfin) endiguée. Le site a notamment mis l’accent sur les nouvelles stratégies de l’industrie, qui ont permis aux divers constructeurs de se démarquer. Si PlayStation a décidé de jouer la carte des exclusivités importantes pour épauler la vente de ses consoles, Xbox a au contraire privilégié une économie de l’abonnement, avec le Game Pass et son catalogue riche, accessible à petit prix.

Autant dire qu’on a hâte de s’attarder sur la mutation évidente de cette industrie, et ses potentielles surprises. On s'est d'ailleurs attardé sur une information surprenante autour de la PS5, et ses ventes décevantes au Japon.

Tout savoir sur Animal Crossing : New Horizons

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Jean-Michel Jarre Jarre
08/01/2021 à 19:20

La présence de Cyberpunk et Animal Crossing (et dans une moindre mesure Doom qui a quand même eu droit à un dlc) est impressionnante dans un top trusté par des jeux gavés jusqu'à la gueule de micro-transactions et autres packs payants...

Même pas envie de voir les chiffres des f2p comme Fortnite ou de League of Legends, ça achèverait de me déprimer tiens...

Daubes vidéoludiques
08/01/2021 à 19:06

Un top 5 qui fait froid dans le dos.

votre commentaire