Dino Crisis, Resident Evil : Code Veronica... 5 jeux d'horreur qui méritent un remake, comme Dead Space

JL Techer | 24 juillet 2021 - MAJ : 25/07/2021 13:21
JL Techer | 24 juillet 2021 - MAJ : 25/07/2021 13:21

Dead Space va avoir les honneurs d'un remake, Resident Evil 2 et 3 ont déjà eu cette joie... Faisons le point sur ces survival horror qui méritent un remake. 

À bien des égards, le genre du survival horror a considérablement évolué depuis ses débuts avec notamment Alone in the Dark. De nouvelles façons de jouer (de la troisième à la première personne par exemple), de nouveaux modèles de gameplay, et un accroissement considérable des capacités des consoles et PC ont permis au genre d'évoluer, et de rester encore aujourd'hui au panthéon des styles de jeux préférés des gamers. 

Le gap entre le Resident Evil 2 de 1998 et celui de 2019 est tel qu'on se prend à rêver que d'autres jeux puissent bénéficier du même traitement. Plus beau, plus jouable, plus immersif, un remake peut être une excellente chose lorqu'il sublime le matériau d'origine - d'où l'excitation face à celui de Dead Space. Et il se trouve que nous avons trié sur le volet quleques heureux élus qui mériteraient bien d'avoir un remake digne de ce nom. 

photoRE2 prêt à tout pour défendre son titre de meilleur remake. 

 

N°5 : Parasite eve (1998, playstation)

Parasite Eve est un survival horror culte qui a marqué les joueurs à l'époque de sa sortie, mais pas seulement. Produit par SquareSoft, le jeu disposait également d'une forte composante RPG. Impressionnant visuellement pour de la PlayStation, le titre opposait le joueur à des créatures inquiétantes, et ne cachait pas ses influences lovecraftiennes au sein d'une mythologie riche (les mutations des mitochondries, et un New York transformé en enfer).

Le titre disposait d'une histoire très prenante, d'une héroine charismatique nommée Aya Brea, et d'un système de combat original, entre temps réel et tour par tour. Un titre qui mériterait un bon lifting et qui trouverait aisément son public aujourd'hui. Surtout s'il pouvait bénéficier du même traitement visuel qu'un Final Fantasy 7 Remake par exemple... Un titre tellement culte que même le groupe de metal Bring Me The Horizon lui a consacré une chanson.

Et bien sûr, Parasite Eve II mérite lui aussi un remake. On en parlait plus longuement par ici.

Le gros défaut à corriger : la traduction à l'ouest sur les premiers opus, digne de celle du Final Fantasy VII de 1997.

La scène qu'on crève d'envie de voir en remake : la scène de l'opéra, totalement hallucinée, sur une musique inoubliable.

 

photoQuelques pixels oui

 

N°4 : DIno crisis (1999, PlayStation)

Le fils bâtard de Resident Evil et Jurassic Park avait connu un beau succès à sa sortie. À tel point qu'il avait même été porté sur Dreamcast et PC l'année suivant son lancement, en plus de donner lieu à des suites. Créé par Shinji Mikami, l'homme à qui on doit les sagas REDevil May Cry et The Evil Within, cette histoire d'île isolée, de labo secret et de faille spatio-temporelle sonnait comme une plaisanterie sur le papier. Pourtant, elle avait su terroriser les joueurs.

L'atmosphère tendue du jeu et les changements uniques apportés à la formule habituelle de RE en ont fait un jeu instantanément culte. Les raptors et le terrible T-Rex ont semé la peur chez tous ceux qui se sont aventurés dans Dino Crisis. Après s'être perdue dans l'espace (ce qui n'est pas une métaphore...), la série mérite un retour en grâce. Il est largement temps pour Capcom de retourner dans son coffre-fort à licences oubliées, et de lui offrir une renaissance.

On en parlait plus en détail dans ce dossier plein d'amour et de sang.

Le gros défaut à corriger : sur le modèle de RE, la jouabilité donnait l'impression de diriger un véritable paquebot.

La scène qu'on crève d'envie de voir en remake : l'apparition du T-Rex tous crocs dehors au travers de l'une des vitres du complexe d'Ibis Island.

 

T-RexEt dire qu'on avait peur des chiens de Resident Evil

 

N°3 : Project zero (2001, playstation 2)

Rien de tel qu'une bonne vieille histoire de fantômes pour se mettre les nerfs à vif. La franchise Project Zero (connue aux USA sous le nom Fatal Frame et juste Zero au Japon) puise dans le folklore japonais pour terrifier les joueurs. Et cela fonctionne à merveille. Héroïne fragile, système de combat qui repose sur l'utilisation d'un appareil photo... la tension et l'horreur y étaient omniprésentes. 

Série de jeux totalement sous-côtée sous nos latitudes, Project Zero serait actuellement dans le giron de Nintendo, la firme ayant contribué au lancement de Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires sur Switch. Un remake de la totalité de la saga ferait le bonheur des possesseurs de la console hybride de Nintendo, le gameplay de l'appareil photo s'adaptant parfaitement à l'utilisation du gyroscope de la Switch. 

On faisait l'éloge de la saga en détail dans ce dossier préparé avec amour (et terreur). 

Le gros défaut à corriger : le rythme du jeu, plombé par le fait de devoir refaire les mêmes choses nuit après nuit.   

La scène qu'on crève d'envie de voir en remake : les passages en flashback sur les origines des malédictions, aussi terrifiants que Ring et Ju-on.

 

photoUn appareil photo pour seule arme

 

N°2 : Resident Evil : Code veronica (2000, Dreamcast)

Après les remakes de Resident Evil premier du nom, Resident Evil 2 et Resident Evil 3 : Nemesis, la prochaine étape logique pour Capcom dans le domaine du remake serait de produire une nouvelle version améliorée de l'aventure solo (ou presque) de Claire Redfield. Resident Evil : Code Veronica transportait les joueurs sur l'île de Rockford, un lieu cauchemardesque où Claire espérait pouvoir retrouver son frère Chris, porté disparu depuis les événements de Raccoon City.

L'histoire de cet épisode de la série était résolument étrange, puisqu'elle nous présentait les excentriques jumeaux Ashford, avant d'aller en Antarctique. Code Veronica reprenait tous les motifs classiques de RE (le scénario au delicieux goût de série B, les monstres tous plus répugnants les uns que les autres, des décors parfaitement improbables), mais quittait pour la première fois l'Amérique, juste avant Resident Evil 4. Le jeu bénéficiait par ailleurs d'une grande amélioration visuelle, avec une caméra dynamique. Un des épisodes favoris des fans de la saga, qui a toutefois souffert de sa sortie sur Dreamcast, et probablement d'une formule qui commençait à sérieusement s'essouffler.

Retrouvez notre classement des meilleurs opus de Resident Evil. 

Le gros défaut à corriger : les allers et venus vraiment lourds, même pour un Resident Evil

La scène qu'on crève d'envie de voir en remake : la révélation de la vérité concernant les jumeaux Ashford. Culte. 

 

photoDeux armes pour deux fois plus de plaisir

 

N°1: silent hill (1999, playstation)

On pourrait même parler de "l'affaire Silent Hill". Pièce maitresse du survival horror, Silent Hill avait bouleversé les codes du genre établis par Resident Evil trois ans auparavant. L'horreur ici se fait psychologique et le scénario est bien plus angoissant que celui de la saga de Capcom. Si RE fait sursauter, Silent Hill provoque des sueurs froides. Visiter la ville de Silent Hill nimbée dans le brouillard ne laisse pas indemne. 

Les rumeurs de reboot et remake concernant la série trainent dans les couloirs de Konami depuis des années, et l'annulation du projet P.T. (un SH développé par Hideo Kojima) en 2014. Malgré les annonces, puis les démentis concernant le retour en grâce de la série, les fans continuent à y croire. Le premier opus en particulier aurait bien besoin d'un remake : les lieux brumeux, les recoins sombres et les enfants démoniaques armés de couteaux seraient encore plus terrifiants avec une couche de peinture new gen. 

 

 

Si vous voulez replonger dans l'horreur de la ville de Silent Hill, notre dossier consacré au classement des épisodes de la saga est disponible ici.

Le gros défaut à corriger : une caméra qui est parfois à côté de la plaque. 

La scène qu'on crève d'envie de voir en remake : les enfants dans l'école, rien que d'y repenser on en a des frissons. 

Tout savoir sur Dead Space (remake)

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Oerba
26/07/2021 à 12:06

un remake de Koudelka serait bien aussi

Blockbuster
25/07/2021 à 18:51

Dino crisis 2 pour ma part s'il vous plaît :)

Mind
25/07/2021 à 16:30

Clairement pas non déjà resident evil 3 remake il nous l'on sigouiller alors Non code Veronica et aussi l'un des jeux les moins apprécié Clairement u_U donc non non et non pas nous massacré ces licences dead Space a le droit parce que c'est un jeux qui a réussi à sortir du lot

Veronica pas vraiment c'est pas non plus " Le jeu "

Comme si je te parle de duke nukem et doom --" obligé tu choisis doom

Ta des jeux vos mieux les mettres 6 pieds sous terre que de les resortirs déjà résident evil 4 la il sont déjà du mal a se mettre d'accord alors un autre jeu non non non non non -_-

Kherv
25/07/2021 à 10:39

Parasite Eve possédait une aura particulière, Square soft avait de bonnes idées à l'époque.
Le dernier boss était bien gratiné au passage !

Giro
25/07/2021 à 05:35

Je vous suis a 100% excepté sur Silent Hill, je ne vois pas l'intérêt car le jeu est déjà ultime, hormis les graphismes, le remake n'aurais aucun grand intérêt car personne ne peut proposer mieux a l'heure actuelle

Berserkovore
25/07/2021 à 00:38

N'ayant pas eu la PS1 (j'avais opté à l'époque pour la N64) je n'ai pas eu le plaisir de jouer à Parasite Eve et Dino Crisis, chose que je regrette aujourd'hui. Un remake de ces deux jeux serait donc pour moi d'autant plus le bienvenu !
Et je serais tout aussi heureux de retrouver les 3 autres titres cités qui m'ont donné bien des sueurs froides sur PS2 dans une version remise au goût du jour !

Jd34
25/07/2021 à 00:19

Les Legacy Of Kain également

Mushy
24/07/2021 à 20:50

Parasite Eve et Dino Crisis ! le rêve de les revoir !

votre commentaire