Hellboy : le film s'inspirera d'Indiana Jones selon David Harbour et accueillera le méchant de Deadpool Ed Skrein

Alexis Vielle | 22 août 2017
Alexis Vielle | 22 août 2017

Un soupçon de Deadpool, un chouia d'Indiana Jones, un zeste de The Descent et vous obtenez Hellboy. 

Si le départ de Guillermo Del Toro du projet nous a fait l’effet d’un crève-cœur et d’une trahison de la part des studios, on peut se rassurer avec l’arrivée aux commandes de Neil Marshall, le réalisateur du très bon The Descent et de Westworld. En lieu et à la place de Ron Perlman, ce sera David Harbour, accessoirement shérif de Stranger Things, qui reprendra le rôle du démon justicier venu des enfers.

 

David Harbour - Hopper

 David Harbour

 

L’acteur revient sur ce qu’il considère comme à l’opposé d’une origin story, contrairement au film du Mexicain qui nous contait la genèse du personnage, notamment à travers une superbe et démoniaque séquence d’ouverture, où le personnage joué par John Hurt recueillait l’enfant sorti du royaume des morts.

"Ce n’est pas vraiment une origin story. L’histoire vous parachute directement au cœur de l’action. Dans un sens, c’est un peu comme Indiana Jones. Vous commencez le film avec lui qui vole la statuette dorée puis vous retourner à l’université pour vous faire comprendre qu’il est archéologue mais finalement c’est un mec qui poursuit des nazis, part à l’aventure, vole des reliques sacrées et veut l’Arche d’Alliance. Mais vous ne vous posez jamais la question de savoir comment est-il devenu Indy. C’est comme ça, c’est Indiana Jones et c’est tout. Notre histoire suit le même schéma. Il faut accepter que c’est un démon qui court aux quatre coins du monde, est un détective du paranormal et doit aussi s’arranger avec ses propres démons."

 

Photo

 Indiana Jones et les Aventuriers de l'Arche Perdue

 

Sauf que dans Indiana Jones et la Dernière Croisade, le film débute par un jeune Indy (joué par le défunt River Phoenix) aux prises avec des pilleurs de tombeaux, une (mes)aventure qui paradoxalement lui donnera le goût de l’action et qui forgera le héros/playboy/aventurier/archéologue qu’il deviendra dans la quadrilogie de Steven Spielberg. Effectivement, il s’agit davantage d’une scène clin d’œil, humoristique que ayant un réel impact sur l’histoire. Excepté la relation plus que compliqué qu’il n’a cessé d’entretenir avec son géniteur…

Ah oui et on apprend aussi que Ed Skrein incarnera l'agent Benjamin Daimio, au visage balafré et apparemment métamorphe puisqu'il peut se transformer en jaguar à volonté. Voilà, voilà... 

 

Photo

 Benjamin Daimio

 

 

 

Tout savoir sur Hellboy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire